TMNT Annual 2021 – The king’s gambit (IDW Publishing)

Histoire : Tom Waltz.
Scénariste : Tom Waltz.
Illustrateur : Casey Maloney.
Coloriste : Ronda Pattison (?).
Lettreur : Shawn Lee (?).
Éditeur : Bobby Curnow.


Édition
IDW Publishing

Pages : 48 pages.
Prix : $ 6,99.

Tirage physique américain : 18 990 exemplaires.

Couvertures
Casey Maloney
Kevin Eastman
Max Dunbar


Première édition
28 juillet 2021 (VO)
– (VF)


Réimpression américaine
TMNT : The Armageddon Game pre game
(20 avril 2022)


France

Ces derniers mois, le Rat King était arrivé à une conclusion dérangeante. Les manigances de sa famille, exercées depuis des millénaires, ne fonctionnaient plus. Leurs pions n’étaient plus malléables, à l’image de Splinter (TMNT #99), de Leonardo (TMNT #84) ou encore d’Oroku Saki (Annual 2020). Pire encore, la conclusion était terrible, les membres-mêmes du Pantheon ne désiraient plus prendre part à leur petit jeu.

Voulant toujours poursuivre son jeu d’échec avec l’humanité, le Rat King avait entamé un petit voyage autour de la Terre pour rallier les siens, à commencer par Jagwar en forêt amazonienne.
Sortant d’un bois, la créature nauséabonde faisait face à un brasier dans la remorque d’un camion. Les arbres coupés ne seraient pas utilisés. Les rats déferlaient aux pieds du Rat King pour se diriger vers un charnier. Derrière lui se tenait Jagwar, son sabre ensanglanté à la main. Sa sœur avait tué des dizaines de trafiquants en tous genres avec l’aide de quelques hommes et femmes qu’elle avait rallié à sa cause. Les Gardiens de la forêt comme elle les appelait veillaient sur les bois alentours et les populations indigènes.
Commençant par aborder l’échec de la résurrection de leur père par Kitsune (TMNT #100), le Rat King demandait à sa sœur qu’elle reprenne avec lui leur petit jeu sur les humains. Jagwar n’était clairement plus intéressée par ces futilités et préférait mettre l’accent sur ses combats, loin des calculs, des jeux politiques.
Les deux membres du Pantheon étaient interrompus par un des soldats de Jagwar qui informait sa déesse de l’approche d’un nouveau camion. Ils se préparaient à tendre une nouvelle embuscade. Le Rat King s’en allait furieux de cet échec, regardant sa sœur et les gardiens massacrer de nouveaux bandits et leur convoi de troncs d’arbres.

Le Rat King s’en allait à présent pour le Den of delights s’entretenir avec le Toad baron. Il arrivait en pleine partie loufoque d’un jeu créé par le crapaud, entre le football, le rugby et le catch entre autres. Il le nommait le Noggin’ Knockers.
À sa grande surprise, le roi des rats essuyait un nouveau refus. Jamais il n’aurait pensé que le crapaud refuserait de reprendre leur petit jeu sournois. Mais finalement le baron préférait son univers et avait encore en travers de la gorge l’intrusion des tortues lors de la dernière fête (TMNT #72) mais aussi le saccage de son banquet par Alopex et Angel, qu’il avait cordialement invitées à se joindre à eux (TMNT Universe #9 et TMNT U. 10) puis l’humiliation des tortues (TMNT #82). Trop de frustrations et de sérieux dans ce combat. Le Toad baron préférait à présent s’amuser.

Une fois encore, le roi quittait un membre de sa famille sans la réponse escomptée. Il se rendait ensuite en Sibérie pour s’entretenir avec Manmoth, qu’il retrouvait au combat face à des loups.
Après s’être débarrassé de ses deux adversaires, l’impressionnant colosse de poils et d’ivoire se tournait vers son frère. Comme les autres membres de sa famille, il avait entendu parler de l’échec de Kitsune, et comme eux, il refusait de poursuivre la quête du Rat King. Il s’en allait avec ses deux proies, tournant le dos à son frère dans la neige.
Enfin, avant de repartir, il s’en était allé voir son frère Gothano dans le Nord-ouest Pacifique et sans surprise, il essuyait encore un refus.

Mais finalement, ces quatre entretiens n’avaient pas été totalement vains. Chaque membre de sa famille lui avait appris quelque chose. Jagwar était à la recherche de vrais enjeux, Toad baron que ces enjeux devaient servir un dessein précis. Enfin, Manmoth lui avait enseigné à ne jamais sous-estimer ses adversaires comme ses alliés, à l’image des tortues (TMNT #83).
Semer le chaos pour avoir du chaos ne lui convenait plus. Le Rat King désirait plus à présent. Il ne jouait plus. Il désirait atteindre les sommets. Il proposait à présent de nouveaux interlocuteurs de se joindre à sa bataille pour diriger le monde. Krang. Baxter Stockman. Mme. Null.
Les trois individus acceptaient. L’utrom exigeait en retour d’être extrait du corps de Leatherhead. Stockman demandait des garanties. Null était toujours aussi ambitieuse et visait déjà plus que la simple Terre. Le Rat King était ravi. Que le jeu de l’Armageddon commence !


Personnages

Pantheon

Autres

Autres (flash backs)

Autour du numéro

  • La couverture de ce numéro avait été révélée par Tom Waltz sur Twitter en février 2021. Le scénariste s’était d’ailleurs amusé de voir que Jennika possédait deux doigts de pieds, ce qui avait amené à une petite rectification de la part de Casey Maloney pour la version finale.
  • On savait que la civilisation autour du Pantheon avait été détruite à la suite d’un grand déluge. Dans ce numéro, nous apprenons que leur cité était la mythique Atlantide.
  • Dans ce numéro, le Rat King apparait comme sachant que Kitsune s’est débarrassé de Chi-You. Pourtant, elle ne l’a jamais avoué à sa famille et s’en est défendue lors de leur réunion (TMNT #71).
  • Jagwar avait été introduite dans le TMNT #71, sous les traits d’un personnage féminin pour la première fois dans l’univers des Tortues Ninja. En effet, l’animal avait été créé par Ryan Brown pour les TMNT Adventures d’Archie Comics en 1990. Le statut du personnage n’a finalement guère changé. Dans cet Annual, Jagwar est présentée comme une forte défenseuse de la forêt, luttant contre les divers trafiquants avec véhémence, ce qui rappelle beaucoup le Jagwar de TMNT Adventures.

Couvertures

  • Cover A – Casey Maloney.
  • Cover BKevin Eastman.
  • Cover RI – Max Dunbar. 10 copy Retailer Incentive cover.

Galerie