TMNT #83 : Kingdom of the rats, part. 3 (IDW Publishing)

TMNT #81

Kingdom of the rats, part. 1

TMNT #82

Kingdom of the rats, part. 2

TMNT #83

Kingdom of the rats, part. 3

TMNT #84

Kingdom of the rats, part. 4

Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Bobby Curnow.
Scénaristes : Kevin Eastman, Tom Waltz.
Illustrateur : Dave Wachter.
Coloriste : Ronda Pattison.
Lettreur : Shawn Lee.
Rédacteur : Bobby Curnow.
Éditeur : Greg Goldstein.


Édition
IDW Publishing (US)

Pages : 32.
Prix : $ 3,99.

Tirage physique américain : 10 683 exemplaires.

Couvertures
Dave Wachter
Kevin Eastman
Ulises Farinas


Première édition
6 juin 2018 (VO)
– (VF)


Réimpressions américaines
TPB TMNT Vol. 20, Kingdom of rats
(5 septembre 2018)

TMNT : The IDW Collection, Vol. 11
(14 octobre 2020)


France

En traversant la porte ouverte par Toad Baron, les tortues se retrouvèrent en Sibérie. Sortant du long couloir d’une caverne, elles faisaient face à Manmoth, qui dévorait son butin fraichement chassé. Reconnaissant les quatre mutants, il saisit son arbalète. Ramassant les carreaux qu’il avait figés dans les arbres manquant ses proies, il se moquait des tortues, contre qui il était décidé à prendre sa revanche (TMNT #72). Se dispersant, Manmoth était ravi de repartir à la chasse. L’éléphant divin était effrayant, tant par ses techniques finement élaborées, que par l’amusement qu’il prenait à rechercher ses ennemis. Raphael et Michelangelo ne tardèrent pas à retrouver leurs deux frères derrière un rocher. La hache du chasseur fendit l’air avant de couper net le bloc. Le seul moyen pour les tortues de le vaincre était de le combattre. Raphael n’hésita plus, et se rua sur le mastodonte avant de se faire renverser dans la neige. Abandonnant sa hache, il proposait un combat à mains nues à ses adversaires. Leonardo n’était strictement pas optimiste quant à l’issue du combat. Michelangelo eut une idée, et demanda à ses frères d’occuper Manmoth un instant. Ni une ni deux, les tortues sautèrent sur l’éléphant pour l’arrêter. Leonardo lui demandait des les écouter, ils venaient pour parler, pas pour se battre. Rien n’y faisait, la force de la nature se débarrassait immédiatement des mutants. Michelangelo, qui était resté hors de la mêlée jusque là, l’appela alors. La créature poilue s’avança vers lui et tomba à la renverse. La tortue avait caché un système de cordage sous la neige pour le renverser. Ses frères sautèrent sur le colosse pour l’immobiliser. Les armes pointées en direction de ses yeux, Manmoth riait aux éclats. Il avait perdu et reconnaissait volontiers l’ingéniosité du plan de Michelangelo. Se relevant, il proposait aux tortues de venir chasser avec lui, puis ils discuteraient comme l’avait demandé Leonardo.

Dans les locaux du T.C.R.I., April assistait à une énième interview de Baxter, toujours aussi mielleux et se faisant passer pour le héros de la ville. Elle détestait tellement ce statut absurde que son patron adorait se donner. Stockman quant à lui se plaisait à jouer ce rôle et était très satisfait de voir la population croire en ses mots. Mais la jeune femme ne perdit pas de temps et vint directement au sujet qui l’intéressait : la collaboration avec Bishop. Si Stockman niait aux premiers abords, il ne put cacher très longtemps son entrevue avec l’agent de l’Earth Protection Force (TMNT #82). Cédant un aveu, il n’avait pas pour autant à se justifier face à April et lui cacha ses dernières manigances. Voyant que la discussion devenait stérile, son assistante lui rappela qu’il y avait une urgence réelle en ce moment dans la ville : les rats envahissaient les rues. Il était temps pour Stockman de devenir un véritable héros. Elle lui tendit un Mouser.

Jennika s’était rendue dans un restaurant avec quelques ninjas Foot pour s’entretenir avec Lupo, comme le désirait Splinter. Elle venait lui demander de se rallier de nouveau au clan japonais. Lupo et ses hommes avaient prêtés allégeance au Foot Clan suite à la mort de Darius Dun. À ce moment, Splinter était craint et le message qu’il avait envoyé était on ne peut plus clair (TMNT #64). Mais depuis l’invasion de New York, les choses avaient changées. Sa défaite face à ses propres fils s’était propagée, et le clan avait perdu en crédibilité (TMNT #80). Non, Lupo avait bien une réponse à donner à Jennika, mais elle n’avait rien de positive. Ses hommes ouvrirent le feu sur elle et ses ninjas. La chunin de Splinter était bientôt la seule encore debout, tenue en joue par Lupo lui-même. Au même instant, la vitrine du restaurant vola en éclat. Casey, Hun et trois Purple Dragons faisaient leur entrée pour venir en aide au Foot Clan. Les tables et les chaises volaient, en même temps que les gangsters. Dans la cohue, Jennika se retrouva en tête à tête avec son agresseur. Sur le point de l’exécuter, elle fut arrêtée par Casey qui la ramena à la raison. Le combat terminé, ils s’en allaient sous les ricanements d’un Lupo qui aurait mieux fait de s’avouer chanceux. Il aurait la vie sauve, mais pas sans une mâchoire brisée. La batte de Casey vint le frapper de plein fouet. Remerciant du bout des lèvres Casey et son père, la jeune femme refusait de reconnaître sa position délicate face à Lupo.

Autour d’un feu, les tortues se délectaient du produit de leur chasse, accompagnées de Manmoth. Des informations sur Rat King ? Il en était hors de question. Le pachyderme avait beau se moquer du petit jeu de manipulation de sa famille et avoir peu d’estime pour son frère, il ne le trahirait pas pour autant. Il n’avait pas toujours vécu reclus, loin de tout et surtout des manigances des siens. Lorsqu’il était plus jeune, il agissait de la même manière que ses frères et sœurs, jusqu’au jour où il se rendit compte que cela ne lui apportait rien, au contraire. Il ne manquait de rien, et se sentait extrêmement faible. C’était la raison pour laquelle il avait décidé de survivre dans le grand froid de ses propres efforts. Chaque membre du Pantheon avait ses propres occupations, et c’était ce qui les rendait à la fois uniques et bien vivants. Aka avait besoin d’aider, Kitsune s’évertuait à faire revenir leur père et Rat King adorait semer le chaos. C’en était assez pour Leonardo, qui demandait à ses frères de rentrer. Manmoth ne leur avait pas livré la réponse attendue, mais il semblait que la tortue avait une idée de comment vaincre Rat King une bonne fois pour toutes. Le mammouth amena les tortues devant plusieurs entrées de grottes, désignant quel passage leur permettrait de retrouver Rat King. Un rat était gravé au-dessus de l’entrée. Raphael était le dernier à partir. Manmoth avait bien vu qu’il était différent des autres tortues, et lui ressemblait beaucoup. Avant de s’en aller, il lui donna un conseil : trouver la paix intérieure ou cela le conduirait à sa propre perte. La tortue partit marmonnant que ses frères avaient surtout besoin de lui.
La température revenait au-dessus de zéro à travers le couloir sombre. Les tortues approchaient. Leonardo était persuadé d’avoir trouvé une solution pour le vaincre. Arrivant à New York, elles trouvèrent Rat King au bord de l’un des ponts de la ville, brandissant un enfant par les pieds. Il semblait attendre l’intervention des tortues, stupéfaites de ce qu’elles voyaient.


Personnages

Pantheon

Foot Clan

Purple Dragon

Autres

Autour du numéro

  • Michelangelo se présente comme s’appelant « Michelangelo Tezuka Action Hamato ». Cela surprend d’ailleurs ses frères. Bobby Curnow, sur le forum anglophone The Technodrome précise qu’il s’agit d’un ajout propre à Tom Waltz (ou peut-être même Wachter). Il ne s’agit donc pas du nom original de la tortue, lorsqu’il était humain, mais très certainement plutôt un hommage au mangaka Osamu Tetzuka. On sait d’ailleurs que Michelangelo est un grand amateur de littérature japonaise, surtout depuis qu’il sait qu’il peut lire et comprendre le japonais (The secret history of the Foot Clan, part. 4).
  • C’est la première fois que le personnage d’Irma, rattaché à Channel 6, est présenté dans la série d’IDW Publishing. Son nom de famille est Langenstein ici. Le nom de Langinstein (avec un I et non un E) fait débat au sein de la communauté de fans des Tortues Ninja depuis 2017. En effet, personne ne sait d’où provient ce nom. La problématique a débuté sur le forum anglophone The Technodrome. Ce nom n’apparaît ni dans la série originale, ni dans les TMNT Adventures d’Archie Comics et David Wise, scénariste qui a introduit la jeune femme, affirme ne jamais avoir eu l’intention de lui donner un nom de famille.
    L’une des hypothèses les plus probables est que le nom avait été inscrit dans IMdB au début des années 2000 et a été ainsi retenu dans la mémoire collective. Il est même fait référence sur le Technodrome en 2002. Avec l’avènement d’internet, personne ne s’était réellement posé la question jusqu’en 2017. C’est cependant à travers le comic d’IDW Publishing et un clin d’œil au personnage qu’Irma est référencée, dans le TMNT #83, comme Irma Langenstein.
  • Dans cet univers, Irma est une journaliste et non la secrétaire de Channel 6.

Couvertures

  • Cover ADave Wachter. Regular cover.
  • Cover BKevin Eastman. Regular cover.
  • Cover RI – Ulises Farinas. 10 copy Retailer Incentive.
  • Cover RE TriCon – Billy Tucci. Couverture exclusive du Tri-State Comic-Con d’Huntington se déroulant le 2 juin 2018.
  • Rover RE Denver Comic ConKevin Eastman. Couverture exclusive du Denver Comic Con, se déroulant du 15-17 juin 2018.

Évolution de la couverture originale de Dave Wachter

Galerie

Laisser un commentaire