Teenage Mutant Ninja Turtles Ultimates (Super7 – 2020)

Figurines

Wave 1 (2020)

Raphael

(Juillet 2020)

Splinter

(Juillet 2020)

Foot soldier

(Juillet 2020)

Baxter Stockman

(Juillet 2020)

Wave 2 (2020)

Leonardo

(Décembre 2020)

Shredder

(Décembre 2020)

Bebop

(Décembre 2020)

Mutagen Man

(Décembre 2020)

Wave 3 (2021)

Metalhead

(2021)

Wave 4 (2021)

Wave 5 (2022)

Wave 6 (2022)

Ace Duck

(2022)

Slash

(2022)

Scratch

(2022)

Wave 7 (2023)

Wave 8 (2023)

Wave 9 (2024)

Wave 10 (2024)

Wave 11 (2024)

Wave 12 (2025)

Exclusivités

Véhicule

Historique de la production

La gamme

Le fabriquant de figurines pour collectionneurs Super7, extrêmement célèbre pour ses  « ReAction figures », reprenant des licences bien célèbres comme Alien ou encore Terminator au format 3″75, s’est également lancé plus récemment dans les hommages aux grandes gammes de jouets des années 80′, comme les Masters of the universe (MOTU).
À l’occasion de la New York Comic Con 2018, le fabricant avait annoncé une gamme prochaine de figurines 7″ autour des jouets du dessin animé de 1987 des Tortues Ninja. Malheureusement, rien n’a été présenté pour cette gamme lors de la San Diego Comic Con de juillet 2019, lorsqu’ils étaient ardemment attendus. Certainement pour ne pas se faire concurrencer par NECA, le fabricant avait en réalité attendu le mois suivant pour révéler les figurines, à l’occasion de la WonderCon, le 18 août 2019. Les concepts arts des figurines ont été publiés par Nate Baertsch, sculpteur de l’équipe The Four Horsemen, sur ses réseaux sociaux les jours suivants.

La première série de figurine rencontra un certain retard. Prévue pour la fin 2019, elles n’arrivèrent que le 19 juin auprès de certains privilégiés puis à partir du 28 juillet 2020 chez les fans. À ce moment, les précommandes de la deuxième série étaient déjà lancées (février-mars).
Le projet initial de Super7 était de proposer aux acheteurs une nouvelle série de quatre figurines tous les quatre mois, débutant en décembre 2019. Des retards, du fait de la production d’une part, du Covid-19 d’autre part, ont largement contribué à un retard de six mois. Au cours d’une interview pour Pixel Dan, le responsable de la gamme reconnut ne plus vouloir sortir d’autres figurines sans que les waves précédentes ne soient pas déjà en possession des collectionneurs.

Accessoires

Initialement, l’ensemble des accessoires devaient être moulés dans une grappe en plastique, rendant hommage à la manière dont étaient présentés les accessoires des figurines en 1988. Cependant, de nombreux fans ont fait part de leur crainte d’abîmer la peinture en les détachant, mais aussi d’avoir des zones non peintes, en raison de l’attache sur la grappe.
Super7 a révélé réfléchir à une solution, et c’est au cours des précommandes de la première série, début octobre, qu’il fut annoncé que les accessoires sur les grappes seraient laissés dans leur couleur d’origine et que les accessoires viendraient peints et séparément. Le prix des figurines demeurerait inchangé, soit 45$ pièce.

Calendrier des sorties

Afin de garder un rythme de parution régulier entre ses diverses gammes, les figurines TMNT étaient prévues pour sortir tous les trois mois, à raison de quatre personnages par wave. La première wave était prévue initialement pour la fin de l’année 2019 mais rencontra un important retard, au niveau des usines puis de la Covid-19.
Afin de ne plus annoncer de nouvelles figurines sans que les précédentes ne soient sorties, Super7 retarda l’annonce de la wave 3 à la semaine de la sortie de la première série.

Conflit d’intérêt avec Playmates Toys

Avec l’échec de Rise of the TMNT, Playmates Toys est entré en 2019 en léthargie. Les seules figurines à voir le jour jusqu’en 2021 étaient des rééditions d’anciennes figurines, notamment des repaints des Classic collection. Mais sentant l’engouement suscité par les figurines vintage, renforcé par les deux locomotives du produit dérivé qu’étaient Super7 et NECA, Playmates Toys décida de jouer sa carte en rééditant de nombreuses figurines iconiques des années 80′ et 90′. Les figurines de base de 1988 bien entendu, mais aussi d’autres moins connues comme les Sewer heroes ou les Toon Turtles.
Mais Playmates se heurtait à un autre problème. Les fans âgés de 30-40 ans avaient un important pouvoir d’achat et une forte nostalgie, noyée dans les collections de NECA et de Super7. Ce dernier, en reprenant les designs anciens du hongkongais, faisait de l’ombre à Playmates. C’est pourquoi au second semestre 2022, le fabricant a renforcé sa politique en accusant Super7 de copier ses propres designs. Hors de question pour Playmates de perdre cette opportunité en or de revenir sur le devant de la scène et de retomber en léthargie. Des premiers heurts avaient eu lieu à travers la septième wave et le personnage Guerilla Gorilla, s’inspirant du proto-Sergeant Bananas apparu dans les magazines Welsh. Ne voulant plus que Super7 leur fasse de l’ombre, Playmates leur interdit de poursuivre leur gamme inspirées de leurs figurines vintage. La wave 10, annoncée en mars 2023 a été une vraie douche froide pour les fans, proposant un Casey Jones dont seul le débardeur était repeint en rouge pour s’inspirer du justicier de Mirage, une April totalement inédite, sans doute reprenant la Ninja newcaster de 1992 et surtout un Rat King au visage méconnaissable. Ses accessoires étaient bien plus porches du dessin animé que de ceux de Playmates. Et son visage n’avaient rien de miteux. Il possédait des cheveux mi-longs et des traits fins, tendant plutôt vers le jeu Shredder’s revenge, grand succès de la licence en 2022.

Laisser un commentaire