Jennika (IDW Publishing)

Fiche d’identité

Réside : New York.

Espèce : Humaine changée en tortue mutante.

Caractéristiques : Ninja Foot assassin sous les ordres d’Oroku Saki, puis chunin de Splinter lorsque celui-ci reprit le Foot Clan. Transformée en tortue mutante pour survivre à une blessure mortelle infligée par Karai.

 

Première apparition
Order from chaos, part. 1 (TMNT #51)

Créateurs
Kevin Eastman (2014)
Tom Waltz (2014)
Brahm Revel (2017)
Sophie Campbell (2017)
Michael Dialynas (2019)

Adolescence compliquée

Au cours de son adolescence, Jennika s’enfuit de sa maison, craignant son père, ivrogne, qui frappait sa mère. Grandissant dans la rue, elle fit la rencontre de Silas, qui l’aida à prendre son indépendance. Ils menèrent tous deux vie de décadence, sans règles et à l’opposé de ce qu’elle connaissait jusqu’alors. Il trouvèrent refuge dans un squat aux côtés de dizaines d’autres personnes (Jennika #1). C’est alors que son compagnon se mit à fréquenter un individu malhonnête, Ivan.

Leur vie devint alors un enfer, entre pauvreté et disputes. Le manque d’argent poussa l’homme à commettre des cambriolages avec Ivan. Hélas, elle les accompagna au cours d’un vol dans une station-service. Tout ne se passa pas comme prévu et ce nouvel ami tira sur le commerçant. Jennika voulait rester aux côtés du blessé, qui gisait au sol dans une mare de sang. La peur la saisit et préféra prendre la fuite, les larmes aux yeux, essayant en vain d’échapper à la police. Son compagnon l’avait abandonnée (What is ninja ?).

Prison

Durant sa détention, Jennika subit de nombreux harcèlement. Les femmes emprisonnées avec elle cherchaient à la briser mentalement. Elle se fit un premier ami à travers un rat qu’elle sut domestiquer à l’aide de croutons de pains (Jennika #1).

Au cours d’une lutte, quelqu’un lui vint en aide. Une femme portant un foulard et un tatouage d’un même symbole qui lui était alors inconnu. Il s’agissait de celui du Foot Clan. Elle l’avait sauvée.
Les semaines passaient, et Jennika apprenait les arts martiaux avec sa nouvelle amie qui avait plus d’un tour dans son sac. Ensemble, elles concoctèrent un plan pour sortir de la prison (What is ninja ?).
Le jour venu, elles prirent leurs jambes à leur coup et s’échappèrent par les égouts. Ce soir-là, Jennika perdit ses deux amis. Le rat s’enfuit dans une conduite sombre (Jennika #1). Mais pire encore, un détenu les suivi et égorgea son amie, qui mourut dans les bras de Jennika.

Désorientée, Jennika décida de remonter jusqu’à ceux qui avaient appris à son amie décédée à se battre, le Foot Clan. Observant depuis les fenêtres du repaire des ninjas en action, elle se fit prendre et amenée à Shredder. Elle avait en sa possession le foulard de son amie, sur lequel se trouvait l’emblème du clan, encore tâché de sang. Sa formation au combat et son amitié avec l’ancien membre lui permit de rejoindre l’armée de Shredder. Rapide, efficace, létale, elle ne tarda pas à se hisser parmi les assassins du clan. Réglant le compte des ennemis du Foot Clan elle semait la terreur et la vengeance de Shredder, écrasant les pauvres et les démunis, permettant ainsi à son empire de s’accroître. Elle était devenue l’un des meilleurs ninjas Foot assassins (What is ninja ?).

Foot Clanninja-foot-assassin-comic-idw-tortues-ninja-turtles-tmnt

Ce groupe particulier de ninjas du Foot Clan était envoyés pour des missions importantes. Après l’arc City Fall, les tortues, Splinter, April et Casey se replièrent à Northampton, où quatre de ces assassins furent envoyés avec la mutante Koya (TMNT #31 et 32). Il y a de fortes chances pour que Jennika ait fait partie de l’équipe.
Elle revint dans le TMNT #51 où elle semblait bien décidée à venger la mort de Shredder. Trouvant la nouvelle direction du clan décadente et honteuse pour le Foot Clan, elle entra en contact avec Darius Dun pour qu’il l’aide à éliminer Splinter. Elle attaqua le rat dans ses appartements avant d’être épaulée par les Street Phantoms qui donnèrent du fil à retordre aux ninjas d’élite, Leonardo et Alopex. Finalement, Splinter parvint à maîtriser Jennika. Quand elle reprit ses esprits, le rat lui expliqua pourquoi il faisait prendre un tel tournant au Foot Clan. Il voulait d’une part en redorer le blason, mais surtout le garder fort mais moins impliqué dans ses affaires. N’user de la violence qu’en ultime recours, privilégier la discussion et la compassion afin de s’attirer le moins d’ennemis possible. La jeune femme ouvrit les yeux, comprit et demanda pardon. Splinter accepta ses excuses, mais la punit en la confiant à Leonardo, qui allait veiller à son entraînement et repartir sur de bonnes bases (TMNT #52).
idw-tmnt-59-9-splinter-ninja-foot-jennika-tortues-ninja-turtles-tmntElle fut chargée d’une mission toute particulière, la garde du tombeau d’Oroku Saki. Si elle voyait cette tâche comme ingrate, elle était pour Splinter l’une des plus importantes, car il s’agissait de veiller aux cendres de l’illustre chef du Foot Clan. Elle s’y plia et dû affronter Alopex, contrôlée mentalement par Kitsune, venue dérober le corps du tyran. Jennika ne parvint pas à repousser l’attaque. Lorsqu’elle reprit connaissance, assommée au cours du combat, elle se précipita dans les corridors du repaire du Foot Clan où elle vit son jonin assaillit de toutes parts de ninjas Foot. Elle lui vint en aide combattant bravement Alopex une nouvelle fois. Mais Kitsune assainit un coup de couteau à Splinter. Le rat portait un gilet en kevlar ce qui l’épargna (TMNT #59).

tmnt-61-idw-4-leonardo-jennika-tortues-ninja-turtles-tmntAprès cette éprouvante bataille, Jennika devint le bras droit de Splinter, aux côtés de Leonardo, vers qui elle trouva pendant un temps du soutien et une oreille amicale. Les temps avaient changés, elle n’avait plus le sentiment de n’être qu’une arme au service de Shredder. Bien au contraire, son humanité revenait petit à petit.
Son rôle devint bien plus évident lorsque le Foot Clan fut convoqué pour assaillir la tour de Darius Dun et en finir avec les Street Phantoms. Les tortues découvrirent que Splinter avait manigancé la capture d’Harold Lillja, un parfait appât pour aveugler leurs adversaires avides de victoire. Si son chunin, Leonardo, n’avait pas été mis au courant, Jennika l’était et préparait la bataille (TMNT #62 et TMNT #63). Elle avait pour ordre de tuer Darius Dun s’il venait à s’opposer au marché que Splinter comptait lui proposer : le lègue de la totalité de ses biens au Foot Clan. L’homme d’affaires ayant refusé, elle planta ses griffes dans le torse de Dun, qui s’effondra lourdement au sol. Cette mise à mort, principalement faite pour impressionner ses hommes et montrer l’exemple en cas de traitrise, avait dégouté les tortues, qui préférèrent quitter le clan d’assassins dirigé par leur père qui prenait de plus en plus de décisions répugnantes à leurs yeux (TMNT #64).

Les tortues étaient les seuls vrais amis de Jennika, principalement Leonardo. La jeune femme décida de garder à un œil sur les quatre mutants bien souvent en péril face à de nouveaux ennemis. Ce qu’elle ignorait c’est que Leonardo gardait lui aussi un œil sur Splinter et elle (What is ninja ?).
Durant l’invasion des triceratons, Jennika a secondé Splinter dans l’ensemble de ses actions. Lorsque les tortues se rendirent au quartier général du Foot Clan pour parler avec leur père de son alliance inattendue avec l’Earth Protection Force, la jeune femme révéla le plan de son maître aux tortues pour en venir à bout de Zom et de ses soldats (TMNT #79). Elles purent ainsi contrecarrer l’offensive de leur père (TMNT #80). Les semaines suivants le départ des triceratons, New York fut plongée dans le chaos. Très vite, des gangs s’implantèrent, et la mafia revint. Jennika vola au secours de Casey Jones et de son père, en proie à l’un des nouveaux gangs (TMNT #81). Peu après, ce fut au tour du garçon de porter secours à la jeune femme et de son clan, tombé sous les balles de Lupo et de ses hommes. Il la sauva à temps et la retint d’exécuter l’homme (TMNT #83).

Les tortues amenèrent des orphelins, enlevés par Rat King, au quartier général du Foot Clan. La jeune femme, toujours droite, était exaspérée par le ton léger qu’adoptait Michelangelo face à la situation, jouant au clown devant eux. Finalement c’était ce dont ils avaient besoin, mais elle peinait à se dire qu’il était bien le fils de son maître. Quand la tortue apprit que Splinter voulait se servir des orphelins comme futurs soldats du Foot Clan il les enleva pour les cacher. Découvrant ce qu’il s’était passé, Jennika partit avertir le rat et allèrent avec les trois autres tortues à leur recherche dans les égouts. Splinter lui interdit d’intervenir, lui laissant le combat face à son fils, qu’il perdit contre toute attente. Il revit à cette occasion sa décision sur les enfants, qu’il confia aux tortues (TMNT Macro-Series #2 : Michelangelo).
Avec l’arrivée des orphelins au Foot Clan, Splinter chargea sa chunin de veiller à leur formation. Souvent débordée, elle fut souvent aidée de son nouvel ami Casey Jones (TMNT #85) mais aussi de Michelangelo, très proche d’eux (TMNT #86).

À la suite de la guerre de Burnow Island, l’EPF dut revoir ses plans et fortifier ses armées. Cela laissa un temps de trêve au Foot Clan pour porter son attention sur les orphelins. Jennika se rapprocha à ce moment de Casey Jones, avec qui elle partit faire un tour en moto et apprit à mieux connaître le garçon (TMNT #90TMNT #92).

Mutation

Le retour de Karai à New York et sa revendication du Foot Clan inquiétait beaucoup Splinter, principalement pour les orphelins sur lesquels il veillait scrupuleusement. La jeune femme invita Jennika à la retrouver un soir à Central Park pour lui faire une proposition. Peu rassurée, la chunin du clan accepta, non sans recevoir l’aide des tortues, Alopex, Angel et de Casey, restés à l’arrière. La descendante d’Oroku Saki proposait à Jennika de rejoindre sa lutte, ce qu’elle refusa immédiatement. Trop reconnaissante pour la seconde chance qui lui était offerte, sa nouvelle vie loin du chaos du Foot Clan meurtrier qu’elle avait connu au début, elle préféra en rester là. C’est alors que Karai planta son sabre dans le ventre de sa rivale (TMNT #93).
Ses amis volèrent à son secours et se dirigèrent vers l’hôpital le plus proche. Les mutants de Karai et la mafia qu’elle venait de reprendre gardaient la route et les lieux. Impossible de l’y mener (FCBD 2019). Se repliant dans le laboratoire d’Harold Lillja, Donatello espérait pouvoir injecter du ooze dans les veines de Jennika pour la sauver (TMNT #94). Malheureusmeent, au même moment, Metalhead et l’Earth Protection Force prirent d’assaut le bâtiment. Le robot détruisit le tube de ooze utilisé dans le combat. Il ne restait plus qu’une seule solution pour les tortues. Donatello demanda à Leonardo de transfuser son sang pour sauver la jeune femme. Soudain, prise de douleurs, sa peau pâle devint verte. Elle s’était changée en tortue mutante (TMNT #95).

Une fois la jeune femme remise sur pied, ses amis s’empressèrent de la cacher pour que l’EPF ne les trouve pas. Ils partirent pour l’appartement de Brooklyn Bridge, père d’Angel. Tout le monde ignorait où il se trouvait. Sortant des égouts, Casey vint à leur rencontre pour prendre des nouvelles de son amie, et fut choqué par son apparence. Perdu dans ses sentiments, il préféra s’en aller, blessant la nouvelle mutante (TMNT #96). Mais lorsqu’ils entrèrent dans l’appartement, ils furent attaqués par des ninjas assassins de Karai. Jennika, Alopex et Nobody se chargèrent d’eux, secondées par Casey et Hun, qui entrèrent au même moment. Mettant les assaillants en déroute, la renarde ramassa un morceau de tissu qu’elle donna à Jennika pour lui servir de bandeau, ainsi qu’un sabre et des tekko-kagi. Elle était devenue une Tortues Ninja à son tour (TMNT #97).
Elle aida ses amis à mettre en déroute l’Earth Protection Force lors de leur invasion du quartier général du Foot Clan. Avec l’aide de Casey, elle permit notamment d’arrêter un instant Hun, avant que celui-ci n’essaie de sauver son fils de Bishop (TMNT #100).

Mutant Town

À la suite de la mort de Splinter, les cinq tortues se replièrent à Northampton, pour enterrer leur père et sensei, mais aussi pour prendre de la distance avec les évènements récents. La famille déchirée, Jennika ne pouvait supporter très longtemps cette ambiance morose. Si elle avait beaucoup d’affection pour le rat, étant sa chunin, et le considérant presque comme le père qu’elle n’avait jamais eu, la nouvelle mutante peinait encore à accepter sa nouvelle condition. Elle décida de retourner à Manhattan, ou plus particulièrement à Mutant Town, la zone qui avait été contaminée et devenue l’habitat de centaines de mutants. Elle était confinée derrière des murs, surveillés par l’Earth Protection Force et le maire Stockman.

Les  premières semaines étaient très compliquées pour la mutante qui n’assumait pas sa nouvelle apparence. Casey, dont elle était amoureuse, ne la regarderait plus jamais comme avant.
Un lièvre qu’elle avait suivi pour lui éviter des ennuis lui proposa de la retrouver pour son concert dans une boîte le soir-même. S’y rendant, elle fut prise dans une altercation. La bagarre fut interrompue par une vieille connaissance, Silas, son ancien petit ami avec qui elle avait mal tourné et terminé en prison (What is ninja ?). Après quelques explications, celui-ci lui révéla qu’il existait un remède à sa mutation et qu’il était prêt à l’aider à le trouver (Jennika #1).
Tous deux se dirigèrent sur le toit d’une armurerie tenue par des frères paranoïaques. C’était dans la conduite d’aération du bâtiment que Silas avait jeté le sac de billets qu’il avait dérobé avec Jennika et leur acolyte le soir de l’arrestation de la jeune femme, une dizaine d’années auparavant. Voyant qu’il s’était servi d’elle, la tortue refusa de l’aider. Bientôt, tous deux furent chassés par les gérants de la boutique, qui tiraient à tout va dans la rue. Mais alors qu’elle croyait que le danger était écarté, Jennika compris ce qu’il s’était réellement passé. Silas l’avait entraîné dans un de ses nouveaux plans pourris. Ivan, leur ancien acolyte avait demandé à Silas de se rapprocher de la jeune femme ; l’antidote était bien réel et lui montra une vidéo d’une femme reprenant apparence humaine (Jennika #2). Perdue, la ninja craignait un piège ou un montage vidéo. Elle essayait de raisonner Silas, mais rien n’y faisait, le rat musqué voulait y croire ! Ivan la mena dans une cité souterraine, en direction d’un lieu peu connu où des expériences avaient été menées durant des décennies. Les membres de ce club secret avait l’habitude de se métamorphoser à leur guise. Et ils semblaient à même de rendre leur apparence humaine aux mutants. Mais arrivant sur les lieux, tout semblait très peu crédible. Un bocal avec un papier annonçant le sérum se trouvait au centre de la salle. Silas s’en empara, puis deux individus arrivèrent. Si le lieu semblait familier à Jennika, il s’avéra que les deux hommes étaient Bebop et Rocksteady. Ils se trouvaient dans les locaux du Foot Clan. Les mutants invitaient Ivan et sa bande à les rejoindre. Les malfrats prirent la fuite. Jennika et Silas essayèrent de s’enfuir également, déclenchant la furie des ninjas Foot. Si les deux amis s’en sortirent, le bocal fut brisé. Silas essaya d’en lécher les dernières goutes avant de se rendre compte qu’il s’agissait d’un simple jus de cornichons. Déçu, il préféra s’en aller. La tortue se rendait enfin compte à quel point elle avait eu de la chance de changer, principalement à l’intérieur d’elle-même, grâce à Splinter (Jennika #3).

Jennika retrouva par la suite Alopex et Raphael à Mutant Town. Le ninja était reparti pour New York immédiatement après l’enterrement de son père. Les deux mutants y tenaient un refuge pour aider leurs congénères les plus défavorisés. Raphael s’en alla voyant Jennika arriver. Discutant avec la renarde, l’ancienne humaine comprit que la vie était loin d’être simple pour Raphael, qui heureusement, avait encore Pepperoni à ses côtés. Elle voulut rassurer une petite tortue, que les parents avaient abandonnée à la suite de sa mutation. Apeurée, elle prit la fuite dans la rue. Jennika vit alors une salamandre se faire agresser par d’autres mutants. Lui venant en aide, elle mit en déroute les deux créatures et fit connaissance avec Mona Lisa, ancienne doctorante de l’université qui venait de dérober des vivres aux Mutanimals pour les apporter au refuge, connaissant Alopex. Mais sur leur route, elles firent la rencontre de Diamond, qui venait aider ses amis mutants vaincus (TMNT #101). La ninja fut criblée d’épines, principalement au visage. Heureusement, elles furent toutes les deux secourues par Raphael et Sally Pride, qui démit Diamond de ses fonctions au sein des Mutanimals (TMNT #102).
Finalement, Raphael et Jennika purent s’expliquer, non sans hausser le ton. Le ninja refusait de voir cette nouvelle tortue comme l’une des leur. Il avait surtout peur de renouer les liens avec sa famille et d’être encore éprouvé par de nouvelles catastrophes (TMNT #103). Donatello, qui n’en pouvait plus de l’ambiance morose de Northampton, retourna lui aussi pour New York. Jennika et Alopex réussirent à convaincre les deux frères de se reparler. Reformer la fratrie apparaissait à présent comme une évidence et les trois tortues repartirent pour la ferme des O’Neil pour retrouver Michelangelo et Leonardo. Au coin d’un feu, les cinq ninjas décidèrent d’aider les mutants les plus démunis, notamment après qu’Old Hob ait fait régner sa loi, en créant un dojo entièrement dédié à l’éducation et rendant hommage à Splinter : le Splinter clan (TMNT #104).

De retour à New York, les cinq tortues réhabilitèrent un vieil appartement avec de nouveaux amis et purent commencer les cours. Jennika se rapprocha de Lita, qui était une tortue albinos assez frêle et triste de ne pas réussir à trouver de nouveau amis. L’ancienne humaine lui révéla qu’elle avait aussi fait l’objet de moqueries de la part de ses camarades à l’école et la consola (TMNT #105).

Les semaines suivantes étaient rudes pour tous les mutants. Des amitiés se formaient, mais aussi des tensions. Jennika, mal dans sa peau, avait fait la rencontre de Sheena, une truie qui chantait dans un groupe (TMNT #105). Ensemble, elles se rendaient à des réunions de soutien du dojo où des mutants de tous les bords participaient. Le ton monta lorsque certains soutenaient les Mutanimals et Old Hob (TMNT #112).
Peu après, une version adulte de Lita arriva dans le dojo, demandant de l’aide aux tortues. Leur futur était chaotique, et cette Lita avait été recueillie par Renet, devenant une apprentie maîtresse du temps. Dérobant son sceptre, elle espérait ainsi pouvoir changer leur avenir. Jennika apprit que son passé la rattraperait, renouant dans le futur avec la violence et les gangs. Pour éviter que cet avenir n’ait lieu, les ninjas devaient s’allier à Karai. En se rendant à Mutant Town, Lita avait vu son hélicoptère se crasher. Ils devaient la secourir (TMNT #113). Aider Karai, qui avait manqué de la tuer (TMNT #93) rendait malade Jennika. Une fois sauvée, Karai et ses deux mutants étaient de repos dans une pièce du dojo. L’ancienne assassin Foot se rendit dans sa chambre. Ce serait si facile de se venger et la tuer se disait-elle. Mais au même instant, Raphael arrivait pour l’en empêcher. Les deux tortues en vinrent aux mains jusqu’à ce que les autres ninjas les arrêtent. Ils devaient retrouver Tokka et Rahzar (TMNT #114). Donatello eut l’idée de se servir de son téléphone pour demander une visio à Karai afin d’arrêter les deux mutants. Mais le téléphone fut saisit par Natsu et Bebop et Rocksteady s’attaquèrent aux deux nouveaux venus. Lita et Jennika, pour attirer leur attention, leur proposèrent un duel de musique. S’ils perdaient ils quitteraient Mutant Town. Mais s’ils gagnaient, ils remportaient le Kennel Klub, où travaillait Sheena. Jennika était sûre de sortir victorieuse de ce duel contre ces amateurs. Leonardo reprit le téléphone, permettant de calmer Tokka et Rahzar (TMNT #115).

Autour du personnage

  • Sur le forum anglophone The Technodrome, Bobby Curnow est revenu sur l’origine du personnage de Jennika. L’équipe désirait une femme blonde pour contraster avec celles déjà existant dans l’histoire. Tom voulait mettre l’accent sur un ninja assassin et regarda du côté des noms nordiques. Jennika, utilisé tant en Finlande qu’en Suède, fut choisi.
  • Tom Waltz, en interview pour Comocosity (24 octobre 2017) avoua s’être très vite attaché au personnage de Jennika. À l’origine, la jeune femme devait apparaître seulement dans quelques numéros, mais il préféra en faire le bras droit de Splinter et chunin du Foot Clan. Pour Comicbook.com, Eastman rajoute que l’équipe scénaristique voulait faire d’elle un personnage fort et attachant.
  • Lors de sa création, le personnage de Jennika n’était pas destiné à devenir une mutante. Cependant, l’idée d’introduire une tortue mutante de sexe féminin était bien présente dans l’esprit de Tom Waltz depuis de très nombreuses années, comme nous le conforme Bobby Curnow, sur le forum anglophone The Technodrome. Du côté des fans, la question était également très fréquente.
  • La mutation de Jennika en tortue a été une réelle surprise pour les fans des TMNT, car rien ne le laissait entrevoir. Secret caché à double tour depuis le 11 mai 2017, c’était Sophie Campbell qui avait été chargée par Tom Waltz de concevoir le personnage. Tous deux ont beaucoup travaillé sur son aspect et son background à travers des échanges de mails (à retrouver par ici). En réalité, Eastman et Waltz avaient évoqués l’introduction d’une tortue femelle dès l’écriture du TMNT #1. Le co-créateur des Tortues Ninja avait d’ailleurs toujours eu le sentiment que Venus, pour la série The next mutation avait un très gros potentiel, mais était très mal écrite. Le développement du comic depuis des années et les questions récurrentes des fans lors des salons ont convaincus Waltz de passer à l’étape suivante. Le choix sur Jennika s’est porté après la lecture du What is ninja ? écrit et dessiné par Brahm Revel pour TMNT Universe. C’est à ce moment qu’il choisit le personnage de Jennika, créé pour le TMNT #51 afin de faire ouvrir les yeux à Splinter sur son rôle au sein du Foot Clan, comme future cinquième tortue (source).
    Kevin Eastman, Bobby Curnow et Nickelodeon n’ont pris connaissances de cette nouvelle que quelques jours plus tard, lorsque le personnage était entièrement prêt et ne nécessitait plus que leur aval ainsi que quelques ajustements. À travers ces échanges de mails, on se rend compte qu’initialement, Jennika devait se faire grièvement blesser en sauvant soit Leonardo, soit Splinter. Le reste de la mutation est identique à peu de choses près à la version finale.
    La tortue est fortement inspirée de celle que Campbell avait créée pour son propre fan comic, reprenant le film Secret of the ooze, Artemisia.

    Michael Dialynas

    La couleur jaune était une volonté de Waltz dès son premier mail à l’intention de l’artiste, pour rappeler les cheveux blonds de la femme. La comparaison avec Artemisia était de l’ordre du hasard, mais eut un grand retentissement pour Campbell. Le choix de l’arme a également été laissé à l’artiste, qui a proposé l’arc ou encore le kusarigama, avant de pencher vers les tekko-kagi (comme le ninja Foot assassin qu’était Jennika par le passé). Le choix a été reçu très positivement par Waltz.
    Dans son concept art, il est possible de voir que Jennika aurait dut avoir trois doigts aux pieds. Sophie voulait ainsi la différencier des autres tortues, à travers un mode de mutation différent et rappeler ainsi son origine humaine. Finalement, ce détail n’a pas été gardé. L’artiste a été très agréablement surprise de voir que Michael Dialynas, qui dessine l’arc City at war à partir du TMNT #96, lui avait attribué l’arc et les flèches comme arme secondaire.

  • Sur le forum anglophone The Technodrome, un fan demanda à Tom Waltz ce que serait devenue Jennika sans les évènements de City at war et sa mutation. Pour Waltz, il était clair que Jennika serait restée la chunin de Splinter et se seraient rapprochés jusqu’à devenir sa fille adoptive.
  • Parfois surnommée Jenny dans le comic, Bobby Curnow a précisé sur le que son vrai nom de naissance était bien Jennika, et non un nom donné à son arrivée au Foot Clan.
  • Dans le TMNT #101, on apprend que Jennika aimait assister à des concerts de musiques punk et d’heavy metal lorsqu’elle était humaine. Un de ses loisirs était également le crochet, qu’elle ne peut plus faire avec ses gros doigts de tortue. Elle donna dans le TMNT #104 le nom de Lita à la petite tortue albinos. Elle rend ainsi hommage à Lita Ford, chanteuse du groupe des Runaways. Sophie Campbell explique sur le forum anglophone The Technodrome qu’elle regrettait de ne pas avoir introduit de manière plus claire la passion de la tortue pour le groupe dans les numéros précédents.

Concept art

Galerie

Apparitions du personnage

Laisser un commentaire