TMNT : The last ronin #2 – First to fall (IDW Publishing)

The last ronin #1

Wish for death

The last ronin #2

First to fall

The last ronin #3

Fight or flight

The last ronin #4

Blood in snow

The last ronin #5

The last ronin

Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Peter Laird.
Scénaristes : Kevin Eastman, Tom Waltz et Peter Laird.
Layouts : Kevin Eastman.
Illustrateur : Ben Bishop.
Coloriste : Luis Antonio Delgado.
Assistant coloriste : Samuel Plata.
Lettreur : Shawn Lee.
Éditeur
: Bobby Curnow.


Édition
IDW Publishing (US)
HiComics (France)

Pages : 48.
Prix : $ 8,99.

Tirage physique américain : Chiffres à venir.

Couvertures
Kevin Eastman et frères Escorza
Kevin Eastman
Sophie Campbell
Autres…


Première édition
17 février 2021 (VO)
– (VF)


Réimpressions américaines
2e édition
(31 mars 2021)

3e édition
(29 septembre 2021)

TMNT : The last ronin – Hardocver
(22 juin 2022)


France
The last ronin
(2022 – HiComics)

Retrouver Michelangelo avait beaucoup remué April. Allongée dans son lit, la femme fixait le plafond de la pièce sombre, les larmes coulant sur ses joues. Elle se remémorait une soirée qui avait tout pour être inoubliable. Malheureusement, tout ne s’était pas déroulé comme prévu…

Ce soir-là, Casey et April avaient invité les tortues chez eux pour leur annoncer une grande nouvelle. Après de nombreuses années de couple, le justicier au masque de hockey s’était enfin décidé à demander sa compagne en mariage ! La table était dressée, le repas était prêt, il ne manquait que les tortues pour commencer la soirée.
Mais les tortues étaient en retard. Bien plus en retard qu’à l’habitude. Soudain, la porte d’entrée s’ouvrit avec fracas, laissant entrer un Raphael qui courait vers la table. Poussant le repas, les assiettes, les verres et les couverts, il faisait de la place. La tortue était en sang. Michelangelo et Donatello faisaient leur entrée à leur tour, portant Splinter très mal en point. Les tortues déposaient leur maître sur la table. Le rat présentait de nombreuses blessures. April et Donatello allaient essayer de les soigner, sans grand espoir. Leonardo avait disparu. Le groupe était tombé dans une embuscade tendue par des ninjas Foot. Casey proposait à Raphael de partir chercher leur frère.
Au même instant, Leonardo rentrait, couvert de sang lui aussi. Il s’était débarrassé des derniers fantassins dans le métro. Ils semblaient se diriger en direction des docks. La situation de Splinter était plus que critique, ses blessures profondes. Le rat perdait beaucoup de sang. Malgré cela, il parvenait encore à parler. La paix entre le clan Hamato et le Foot Clan avait été rompue selon lui car Karai désirait mettre un terme à leur vieille rivalité. Soudain, Casey se rendait compte que Raphael avait disparu…

La tortue s’était lancée à travers les rues pour retrouver Karai. Plongeant dans les égouts, il interrogeait quelques ninjas Foot. La piste le menait sur les docks, à l’est de la ville.

Karai prenait la parole face à ses ninjas, mal en point. Décidée à en finir avec ses vieux ennemis, elle exigeait que le combat reprenne. Mais dans les rangs, des soldats tombaient les uns après les autres. Raphael les avait retrouvé et fonçait tête baissée. C’était trop beau pour être vrai ! Karai voulait que ses hommes en finissent avec la tortue. Seule, elle n’avait pas la moindre chance.
Raphael leur livrait un combat dantesque. Les blessures lui importaient peu. La vengeance était proche. Avait-il d’ailleurs prévu de revenir ? Toujours plus d’ennemis fondaient sur lui. Bientôt, c’était au tour des ninjas Foot d’élite de l’attaquer, munis de leurs lances. La tortue ralentissait, mais continuait de marcher en direction de Karai, laissant derrière elle des dizaines de ninjas, gisant au sol dans une mare de sang.
Puis son ennemi principal arriva. Karai fendait l’air, sabre à la main. Esquivant son attaque, Raphael plantait un de ses saïs dans son bras avant d’éviter un nouveau coup. Malgré les blessures et les nombreuses flèches et lames plantées dans son corps, la tortue prenait le dessus. Après avoir saisi la traîtresse, il l’emmenait avec lui au fond de l’eau. Les corps des deux adversaires étaient collés l’un contre l’autre. Impossible de se départager dans les profondeurs. Mais dans sa chute, Karai s’était emparée du katar que Raphael portait à sa jambe. S’en rendant compte, la tortue la poignarda dans le dos de son dernier saï. Mais au même moment, la femme lui plantait son arme dans la gorge. Le combat était terminé. L’un regagnait la surface, l’autre sombrait dans les ténèbres. Il ne restait plus que trois tortues…

Michelangelo n’arrivait pas à se reposer malgré ses blessures et partait faire du thé. Il continuait d’avoir des visions de ses frères lui parlant. Leurs reproches et leurs moqueries le fatiguait. L’attaque suicidaire de la tour n’était pas un coup de tête (The last ronin #1). La tortue était bien décidée à mettre un terme à cette vieille rivalité et venger la mort de sa famille. S’il avait survécu à cette chute interminable, ce n’était pas le fruit du hasard. Il devait terminer sa mission. Levant un verre à ses frères tombés, il promettait d’en finir très bientôt.
Il entendait la voix d’April, qui venait de se lever. La vieille femme portait de nombreuses cicatrices sur son corps et avait perdu une jambe et un bras, ce qui n’avait pas échappé à la tortue, très surprise. Des souvenirs de leur dernière bataille. Michelangelo ne comprenait pas de quelle manière il avait survécu à une telle chute à la suite de l’attaque de la tour d’Hiroto, qui avait fait la une des médias. Il était clair qu’au fil des années, sa mutation avait poursuivi son cours. Il était plus grand et plus fort qu’auparavant. Puis April appela un visage que la tortue n’avait encore jamais rencontré. Casey Mary Jones ! La fille d’April et de Casey. La jeune femme était intelligente et vive. Sa mère lui avait beaucoup parlé des tortues et savait beaucoup de choses sur Michelangelo. Il était en revanche loin d’être le plaisantin qu’il était par le passé.

Dans sa tour, Hiroto s’entraînait avec ses ninjas Foot. Un entraînement brutal où il tenait à garder sa supériorité à tout moment. Après s’être fait blesser par l’un des soldats, il le félicitait… Puis lui tranchait la gorge. Se tournant ensuite vers son nouveau capitaine, Fukuda, il espérait avoir de nouvelles informations à la suite de l’attaque de la veille. Il était clair qu’un mutant, venu des profondeurs la ville, était venu réclamer vengeance. Ils devaient le neutraliser au plus vite. Dans le cas contraire, Fukuda connaîtrait le même sort que son prédécesseur, Ikusa. Sa tête était plantée sur une lance, dévorée par les corbeaux qui tournaient autour de leur maître.

Au fil des discussions, Michelangelo en apprenait plus sur le New York actuel. La ville était divisée en trois niveaux, le sommet, le centre et le bas. Il s’agissait par la même occasion d’une allégorie du niveau de vie de ses habitants. Casey et sa mère faisaient partie de la résistance, luttant pour une amélioration de leur condition de vie et leurs droits. La jeune femme amenait la tortue dans le vieux dojo du repaire. Les années passant, elle s’était intéressée aux arts martiaux, qu’elle avait appris notamment grâce à des vidéos. Elle avait aussi beaucoup lu. Soulevant un tissu, elle révélait les armes des quatre tortues ainsi qu’un petit livre rouge. Il s’agissait des armes qui se trouvaient avec Michelangelo lorsqu’il avait voulu se faire seppuku la veille, à la suite de sa défaite. Casey n’avait rien dit à sa mère, voulant surtout faire renaître l’espoir dans son cœur. Elle avait essayé de lire le livre, une sorte de journal, mais son japonais n’était pas des meilleurs. C’était là que Splinter avait consigné ses connaissances au fil des années. Puis vint la question que même April ne s’était pas permise de lui poser. Où Michelangelo était-il passé durant toutes ces années ?
Après le massacre de sa famille, la tortue était partie en exil dans les montagnes japonaises. Goûtant au froid de la neige, il trouva un refuge durant plusieurs semaines. Le temps passait et il entendait des voix lui disant que le but de sa vie n’avait pas encore été atteint. Il avait encore un rôle à jouer. La montagne, si hostile, devenait un lieu de méditation lui apportant tout ce dont il avait besoin. Il essayait de trouver des réponses dans le livre de Splinter. Puis un jour, la paix dans laquelle il s’était réfugié fut troublée par des individus qui prenaient un malin plaisir à faire souffrir. Il les tua, pour se défendre, puis quitta ce lieu de calme. Décidé à venger sa famille, il reprit son entraînement, affrontant tous types d’adversaires. Tel le rōnin qu’il était devenu à la suite de la perte de son maître.

April regardait un coffre-fort dans le salon. L’ouvrant, elle sortait la tête du Fugitoid…


Personnages

Foot Clan

Autres

Autour du numéro

  • Initialement, la série devait être imprimée au format 7,5” x 11,5”. Finalement, l’éditeur a préféré la publier au format classique des comics actuels.
  • Comme le numéro précédent, le fournisseur Linebreakers a lancé une couverture limitée à 350 exemplaires, accompagnée d’une pièce exclusive.
  • À l’origine, ce numéro devait sortir en août 2020. Il a rencontré de nombreux reports, notamment du fait du changement d’artiste qui a impacté l’ensemble de la sortie. La date du 28 octobre avait été donnée par la suite, avant d’être repoussé à janvier, puis février. Le premier numéro ayant connu un sold out immédiat, l’éditeur voulait permettre au maximum de lecteur d’être à jour, à travers la troisième édition, avant de sortir ce numéro.
  • La tenue de Karai, entièrement rouge et portant un bandana sur les cheveux rappelle beaucoup celle d’Elektra, justicière combattant aux côtés de Daredevil. Cette licence a été une grande source d’inspiration pour Kevin Eastman et Peter Laird lors de la création des Tortues Ninja.
  • En page 13, la posture donnée par Ben Bishop à Raphael est un hommage à la tortue en première page du TMNT (Vol. 1) #2.
  • Peter Laird et Kevin Eastman font un caméo dans ce numéro, également en page 13. Ce sont les deux hommes qui mangent de la pizza dans le métro en apercevant la tortue.
  • Le flashback de Michelangelo est dessiné par Kevin Eastman.
    • La tortue affronte un ennemi avec un casque en forme de panier. Ce style a été attribué par Eastman à de nombreux soldats Foot au cours des dernières années. Il était possible d’en voir par exemple dans la back-up story Inside out.
    • Michelangelo est montré combattant avec des tonfas dans la cage. Ces armes étaient celles que la tortue utilisait dans la série Next mutation. Plus récemment, Kevin Eastman a repris ces armes pour les donner à sa figurine (annulée) de Michelangelo, chez ThreeZero.
    • Le bateau que prend Michelangelo, en direction de l‘Italie, se nomme Bernini (Le Bernin en français). Il s’agissait d’un grand artiste de la Renaissance. L’une des tortues devait recevoir son nom à l’origine, avant de devenir Donatello.
  • La sollicitation de ce numéro annonçait la présence de Baxter Stockman, pourtant absent. Cela provient certainement d’un remaniement de dernière minute.

Couvertures

  1. Ancienne cover AKevin Eastman et Andy Kuhn. Couverture annulée avec le départ d’Andy Kuhn.
  2. Cover A Kevin Eastman (layouts), Esau Escorza et Isaac Escorza (dessin), Luis Antonio Delgado (couleur).
  3. 2nd print – Esau Escorza et Isaac Escorza. Sortie le 31 mars 2021.
  4. 3rd print – Esau Escorza et Isaac Escorza. Sortie le 29 septembre 2021.
  5. Cover BKevin Eastman. 10 copy Retailer Incentive cover.
  6. Cover RISophie Campbell. 25 copy Retailer Incentive cover.
  7. Cover RE The Hive Comics (couleur) – Stan Yak (dessin) Robert Nugent (couleur). Pour le fournisseur The Hive Comics. Limitée à 500 exemplaires.
  8. Cover RE The Hive Comics (noir et blanc) – Stan Yak (dessin) Robert Nugent (couleur). Pour le fournisseur The Hive Comics. Limitée à 250 exemplaires.
  9. Cover RE Mazz Comics A (Trade dress) – Marcos Medina. Pour le fournisseur Mazz Comics. 
  10. Cover RE Mazz Comics B (Virgin) – Marcos Medina. Pour le fournisseur Mazz Comics. 
  11. Cover RE Mazz Comics C (Black & White) – Marcos Medina. Pour le fournisseur Mazz Comics. 
  12. Cover RE Jolzar Collectibles / Bulletproof Comics A – Johnny Desjardins. Pour le fournisseur Jolzar Collectibles. Limitée à 450 exemplaires. Pour le fournisseur Bulletproof Comics. Limitée à 450 exemplaires.
  13. Cover RE Jolzar Collectibles / Bulletproof Comics B – Alan Quah. Pour le fournisseur Jolzar Collectibles. Limitée à 450 exemplaires. Pour le fournisseur Bulletproof Comics. Limitée à 450 exemplaires.
  14. Cover RE Jolzar Collectibles C – Peejay Catacutan. Pour le fournisseur Jolzar Collectibles. Limitée à 250 exemplaires.
  15. Cover RE Jolzar Collectibles D – Kael Ngu. Pour le fournisseur Jolzar Collectibles. Limitée à 250 exemplaires.
  16. Cover RE Jetpack Comics – Rich Woodall. Pour le fournisseur Jetpack Comics. Limitée à 450 exemplaires.
  17. Cover RE Inhyuk Lee (Trade dress) – Inhyuk Lee. Pour les fournisseurs 7 Ate 9 Comics, Mutant Beaver Comics, Amorphous Ink Comics, Sad Lemon Comics et The Comic Mint. Limitée à 750 exemplaires.
  18. Cover RE Inhyuk Lee (Virgin) – Inhyuk Lee. Pour les fournisseurs 7 Ate 9 Comics, Mutant Beaver Comics, Amorphous Ink Comics, Sad Lemon Comics et The Comic Mint. Limitée à 500 exemplaires.
  19. Cover RE Big Time Collectibles – John Giang. Pour le fournisseur Big Time Collectibles. Limitée à 450 exemplaires.
  20. Cover RE Cyn City Comics – Camilo di Pietrantonio. Pour le fournisseur Cyn City Comics. Limitée à 300 exemplaires.
  21. Cover RE Mico Suyan Mico Suayan. Pour les fournisseurs Unknown Comics, Street Level Hero L.A., Mutant Beaver Comics, 7Ate9 Comics, Comic Traders et Comic Grail Vault.
  22. Cover RE Linebreakers Comics – Aaron Bartling. Pour le fournisseur Linebreakers Comics. Fourni avec une pièce collector. Limitée à 350 exemplaires.
  23. Cover RE Bishart Kids Club – Noah Sult (dessin) et Simon Gough (couleur). Pour le fournisseur Bishart Kids Club. Limitée à 400 exemplaires et 50 supplémentaires avec couverture à effets métallisés.
  24. Cover RE Split Decision Comics – Ben Bishop (dessin) et Simon Gough (couleurs). Pour le fournisseur Split Decision Comics. Limitée à 400 exemplaires et 50 supplémentaires avec couverture à effets métallisés.
  25. Cover RE The One Stop Shop A – Brian Level. Pour le fournisseur The One Stop Shop. Limitée à 550 exemplaires.
  26. Cover RE The One Stop Shop B – Lucio Parrillo. Pour le fournisseur The One Stop Shop. Limitée à 550 exemplaires.
  27. Cover RE Kevin Eastman Fan Club (Color) – Justin Roiland et Kevin Eastman. Pour le fan club de Kevin Eastman.
  28. Cover RE Kevin Eastman Fan Club (Black and white) – Justin Roiland et Kevin Eastman. Pour le fan club de Kevin Eastman.
  29. Cover RE Kevin Eastman Fan Club (Pencil) – Justin Roiland. Pour le fan club de Kevin Eastman.
  30. Cover AOD Collectibles – Raymund Lee. Pour le fournisseur AOD Collectibles. Limitée à 450 exemplaires.
  31. Cover RE WonderconKevin Eastman. Couverture exclusive à la Wondercon 2021. La convention n’ayant pu être réalisée du fait de la Covid, la vente de ce comic s’est faite à travers le site d’IDW Publishing.

Évolution de la couverture de Sophie Campbell :

Couverture de Brian Level
Note : La version finale ne possède pas les fantômes des tortues et de Splinter. L’artiste a partagé cette couverture inédite sur les réseaux sociaux.

Galerie