Casey Marie Jones (Ronin-verse – IDW Publishing)

Fiche d’identité

Réside : New York.

Espèce : Humaine.

Caractéristiques : Fille d’April O’Neil et de Casey Jones.

Âge : 16 ans.

État : Continue de s’entraîner et élève quatre bébé tortues.

Première apparition
The last ronin #1

Dernière apparition
The last ronin #5

Créateurs
Peter Laird (1983-1987)
Kevin Eastman (1983-1987-2020)
Tom Waltz (2018-2020)
Esau Escorza (2020)
Isaac Escorza (2020)
Ben Bishop (2020)

Casey Marie Jones était la fille d’April O’Neil et de Casey Jones. Après le massacre des tortues, April partit se réfugier dans leur vieux repaire dans les égouts. Emmenant sa fille, elle l’y éleva. Casey Marie développa un grand intérêt pour les arts martiaux et l’histoire des tortues.
Petit à petit, April se rendit compte que sa fille possédait une force remarquable, une habileté au combat et une capacité à se régénérer hors du commun. Après lui avoir fait passer plusieurs examens, elle comprit que la fréquentation des tortues et de Splinter lui avait apporté des gênes qu’elle avait elle-même transmis à sa fille (The last ronin #4).

Un jour, Casey Marie trouva Michelangelo, gisant inconscient dans les égouts (The last ronin #1). Le reconnaissant des histoires racontées par sa mère, elle le ramena au repaire pour redonner de l’espoir à April. Jamais elle n’avait vu les tortues jusqu’alors (The last ronin #2).

La jeune femme s’était très rapidement attachée à Michelangelo. La tortue était surprise de la voir si adroite au combat (The last ronin #3). Il accepta de l’entraîner quelques jours avant de passer à l’assaut de la forteresse de Baxter Stockman. Mais Casey Marie était peu disciplinée et n’en faisait qu’à sa tête. Lors de son entraînement, Michelangelo lui apprit à fatiguer son adversaire avant de lui apporter un coup fatal. Même si elle était têtue, elle appréciait beaucoup la tortue et la remerciait d’accepter de devenir son sensei.
Au cours de l’assaut de Roosevelt Island, Casey Marie n’écouta pas toujours les instructions de Michelangelo. Elle vola au secours de son sensei, mis à mal face à des robots gardiens. La tortue reconnaissait que son initiative était excellente, malgré sa désobéissance (The last ronin #4).

Hélas, elle retrouva peu de temps après le repaire vide. Michelangelo s’en était allé, laissant derrière lui le carnet de son père. Il était parti tuer Hiroto, voulant profiter de la cohue laissée par la destruction du système de défense de Stockman. Comprenant qu’il voulait régler cette affaire seule, elle veilla sur sa mère, qui cherchait à réparer le système de pompage des égouts, qui se retrouvaient sous les eaux. L’explosion de la tour de Hiroto faisait tomber des morceaux de ciment du plafond de la pièce souterraine. Une fois le système réactivé, April avoua à sa fille avoir caché un traceur dans la tortue. Casey Marie partit retrouver son sensei, dont le corps gisait mourant au bord de la mer, hors de la ville. Il venait de tuer Hiroto. Il demandait à présent à son élève de poursuivre l’entraînement d’après les notes laissées dans le carnet, mais surtout de trouver enfin la paix.

Hiroto vaincu, la ville retrouva son calme. Casey Marie était rayonnante. Elle continuait de vivre avec sa mère dans les égouts, où elle poursuivait son entraînement, seule. Dans un vivarium se trouvaient quatre petites tortues et un important système de raccordement menant à un tube de mutagène… (The last ronin #5).

Autour du personnage

  • Au cours de l’aventure, Casey Marie change à plusieurs reprises de design

Galerie

Apparitions du personnage