TMNT : The last ronin #5 – The last ronin (IDW Publishing)

The last ronin #3

Fight or flight

The last ronin #4

Blood in snow

The last ronin #5

The last ronin

The lost years #2

Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Peter Laird.
Scénaristes : Kevin Eastman, Tom Waltz et Peter Laird.
Layouts : Kevin Eastman.
Illustrateurs : Esau et Isaac Escorza et Ben Bishop.
Coloriste : Luis Antonio Delgado.
Assistant coloriste : Samuel Plata.
Lettreur : Shawn Lee.
Éditeur
: Bobby Curnow.


Édition
IDW Publishing (US)
HiComics (France)

Pages : 52.
Prix : $ 8,99.

Tirage physique américain : Chiffres à venir.

Couvertures
Kevin Eastman et frères Escorza
Kevin Eastman
Dave Wachter
Autres…


Première édition
20 avril 2022 (VO)
16 novembre 2022 (VF)


Réimpression américaine
TMNT : The last ronin – Hardcover
(6 juillet 2022)


France
The last ronin
(16 novembre 2022 – HiComics)

Michelangelo se trouvait assis sur le lit de Splinter, pensif. Il était entouré des livres de son père, mais aussi des réflexions incessantes de ses frères qui l’exaspéraient. Ces visions n’étaient que le fruit de son appréhension. Le système de défense d’Hiroto était hors service. C’était le moment idéal pour attaquer. Pourquoi rester terré ainsi dans les égouts ? Il savait qu’il n’avait pas le droit à l’erreur. S’il mourrait sans accomplir sa mission, c’en était terminé pour April et sa fille, ainsi que la Résistance. Se levant, il écrivait rapidement quelque chose dans le carnet de Splinter, le déposait sur un meuble et quittait le lieu en silence.

La ville était sens dessus dessous. Avec la désactivation des synjas, personne ne pouvait plus museler le peuple qui se déchaînait dans les rues. Pire encore, la coupure de courant provoquait des inondations dans les égouts. Casey Marie craignait le pire pour le repaire… Elle se précipitait dans les souterrains. Le repaire était vide. Le dernier ronin n’était plus là. April cherchait une solution pour éviter la montée des eaux. Les pompes ne fonctionnaient plus. Il n’y avait plus grand-chose à faire. Casey Marie s’inquiétait pour son sensei et entrait dans une colère noire en apprenant qu’il s’en était allé, frappant un mur de toutes ses forces. Les pierres volaient à ses pieds. Sa mère lui demandait de s’arrêter, craignant qu’elle ne se blesse. Mais la colère de sa fille était grande. Les mots l’emportaient sur la raison. Allait-elle réellement se blesser ? Elles savaient toutes deux que son corps avait muté du fait de la longue exposition d’April et de Casey avec les tortues. Elle était une mutante elle aussi.

Une explosion retentissait dans un entrepôt du Foot Clan. Les soldats se dirigeaient vers le lieu, permettant à Michelangelo d’entrer dans la tour. Les synjas désactivés, il ne restait plus que des humains cette fois (The last ronin #1). Gravissant les étages, la tortue laissait les corps sans vie de ses ennemis, espérant mettre la main sur Hiroto au plus vite.
L’homme était prêt. Il sentait son rival arriver. Ses hommes avaient fait venir son armure. Il n’allait pas fuir. Mais cela faisait bien trop longtemps que ses soldats étaient laissés pour compte. Leur entraînement n’était plus celui d’antan. Tout avait été fait pour favoriser les robots, aujourd’hui inutiles. Leur loyauté laissait elle-même à désirer.
Bientôt, la tortue arrivait dans un hall. Au sommet des escaliers se trouvait une porte, gardée par un homme de grande taille dans une armure et tenant une large épée. Une sorte de chevalier. Celui-ci n’allait pas fuir. Il restait fidèle à son maître. Michelangelo lançait des petites bombes, espérant que la fumée puisse l’aveugler un temps pour le neutraliser. Combat faisant, des corbeaux s’approchaient, volant au-dessus de la tête de la tortue qui se défaisant de son ennemi, plantant l’épée de son frère dans sa gorge.
Le gardien terrassé, les corbeaux fondaient sur Michelangelo. Donnant des coups pour les disperser, il se rendait compte qu’il s’agissait de robots. Leur système de commande devait être indépendant de celui de Stockman pour être toujours opérationnels. Ne voulant pas se fatiguer face à ces tours de passe-passe, le dernier ronin frappait ses deux tonfas pour générer une onde électromagnétique afin de les neutraliser. Il n’avait pas vu un robot géant le frapper dans le dos. Se relevant, la tortue encaissait les coups les un après les autres. Il devait aussi le vaincre rapidement s’il ne voulait pas terminer en miettes. Saisissant l’épée du gardien terrassé, il la plantait dans le robot, qui tombait au sol. Un nouvel ennemi vaincu. Où était Hiroto, le lâche qui se cachait derrière ses gardes ?
C’est alors que la voix d’Hiroto se fit entendre. Il se moquait de la tortue qui le traitait de lâche. Ce n’était pas lui qui s’était caché pendant plus d’une dizaine d’années, après avoir vu sa famille exterminée. L’homme arborait une combinaison complète et un casque semblable à un kabuto. Il se trouvait sur une passerelle aboutissant à une pièce éclairée de rouge. Michelangelo le rejoignait, voyant un caisson dans lequel reposait Karai. Hiroto regardait sa mère, qu’il avouait avoir toujours détesté. Dès sa plus jeune enfance, elle l’avait délaissé pour le clan. C’était la raison pour laquelle il l’avait conservée dans ce caisson, à moitié vivante pendant que lui prenait la suite de son grand-père. De son gant, il faisait apparaître des lames qu’il enfonçait dans la vitre du caisson de Karai. Elle n’était plus. Les deux derniers représentants de leurs clans s’apprêtaient à engager un combat ultime. Soudain, la combinaison de Hiroto recouvrait son visage et prenait une allure de métal. Des pics lui poussaient des bras et des épaules. Il avait à présent l’attitude d’un parfait Shredder, prêt à en découdre face à la tortue.

La destruction du caisson avait mis le feu au lieu. Les flammes se reflétaient sur l’armure de métal liquide de Hiroto, ce néo-Shredder, composée de nano-particules capables de bouger à son gré. Les choses devenaient plus complexes pour le dernier ronin, malgré son imposante taille lui permettant d’écarter son rival. La fumée accompagnait le combat, emplissant de plus en plus la pièce. Bientôt, une explosion retentissait. Tout l’immeuble était en proie aux flammes. Le souffle de la détonation avait propulsé les deux ennemis hors de la tour. Le combat se poursuivait dans leur chute. La surpuissance de l’armure pour l’un, celle de son corps de mutant pour l’autre leur empêchait d’être trop amochés, se retenant aux parois de l’édifice ou profitant du moindre parapet pour reprendre une posture de défense ou d’attaque.
Sous la ville, l’explosion avait alerté bien des gens. Notamment Casey Marie, qui s’inquiétait pour son sensei. Pourquoi ne l’avait-elle pas attendu ? Elle se précipitait à l’extérieur pour constater que la tour de Hiroto était totalement enflammée. Mais ses hommes lui signalaient une très mauvaise nouvelle. Ils n’avaient aucune réponse de la part de sa mère, toujours dans les égouts.

La chute de Michelangelo et du nouveau Shredder était bientôt arrêtée par un château d’eau. Rien de cassé, ni pour l’un ni pour l’autre. Ou du moins rien d’essentiel… Ils se relevaient péniblement. Le temps pressait. Si l’ennemi avait l’air invulnérable, la tortue était certaine de trouver tôt ou tard un point faible dans son armure. Il n’avait de toute façon pas le choix. C’est alors que la tortue vit un fugace espoir. La chute avait justement égratigné l’armure de métal ! Une fine brèche, qui hélas ne tardait pas à être colmatée. Elle avait la capacité de s’auto-régénérer.  Sans perdre de temps, l’homme fendait l’air et assénait un coup de griffes dans le bras gauche du reptile qui perdait beaucoup de sang. Hiroto était rapide et presque invulnérable. Michelangelo commençait à fatiguer, ses blessures étaient handicapantes pour mener ce combat à bien. La chute avait été bien pire qu’il ne l’imaginait. Le ninja devait garder ses distances et choisir précisément le moment où frapper pour économiser de l’énergie. Où blesser pour de bon son adversaire sans se mettre trop en danger ? Un deuxième coup lui était porté sur la joue. Il continuait d’esquiver jusqu’à avoir une idée. Il dégoupillait une de ses grenades qu’il plaçait dans la main de Hiroto. Explosant, cela avait écarté la couche protectrice de métal. La tortue assénait à son tour un coup de saï, qu’il plantait dans la paume de la main de son ennemi. C’était la faille tant attendue ! Mais il en faudrait bien plus pour arrêter Hiroto, qui retirait l’arme et la brisait.
Soudain, une nouvelle explosion retentissait. La tour entière de Hiroto était à présent détruite. Michelangelo profitait de l’inattention de son adversaire pour lui asséner un coup et le faire tomber du toit de l’immeuble où ils se trouvaient. Descendant pour achever Hiroto, Michelangelo profitait de la fragilité de l’armure pour planter le sabre de son frère sur son flanc droit. L’homme était terriblement affaibli, agenouillé au sol. Michelangelo ramassait une plaque d’égout pour l’achever, pensant que le combat était terminé. Il n’en était rien. Les nanoparticules de l’armure se reformaient très vite. Hiroto griffait le mutant au flanc de ses griffes. Le reptile avait besoin de reprendre son souffle. Il envoyait le bâton au visage du jeune homme avant de se replier dans les égouts. Il saignait de trop.

La situation devenait également critique dans les égouts. Casey Marie s’inquiétait pour sa mère qui ne répondait toujours pas. Les eaux ne cessaient de monter et personne ne parvenait à réenclencher le système de pompage. La jeune femme se précipitait à la rescousse de sa mère craignant qu’elle ne se noie. Après tout, même si elle aimait son sensei il était parti livrer seul son combat ; comme il le désirait. Elle devait protéger April. Plongeant dans les couloirs sombres, elle partait au plus vite retrouver sa mère. Casey Marie finissait par apercevoir une lueur au loin. April était en train de tenter une réparation du système. Elle se portait bien. C’était plutôt sa fille qui était en danger. Elle lui donnait un peu de son oxygène, contenu dans des bombonnes dans son dos.
Le danger venait de toutes parts. L’explosion de la tour Hiroto à la surface produisait des effondrements des galeries souterraines. Des blocs de ciment tombaient sur les deux femmes. Pour permettre à sa mère de réparer au plus vite le système de pompage, Casey Marie essayait de repousser les blocs, mais l’un d’eux lui tombait dessus. April faisait au plus vite et puisait dans ses dernières ressources pour abaisser un vieux levier. La machinerie était de nouveau en marche ! Elle se précipitait dans les bas-fonds pour sauver sa fille.

Une fois dans les égouts, la tortue bandait son flanc. Hiroto s’avançait dans la pénombre. Michelangelo l’attendait et lui plaçait un coup de nunchaku sur la tête, faisant voler le maedate qui trônait sur son front. Il lui assénait plusieurs coups, trop puissants pour que les nanoparticules de son armure puissent le protéger. Celle-ci volait en éclat à chaque impact. Le ninja devait faire vite avant que son corps ne lui joue des tours et qu’il soit incapable de venir à bout de Hiroto. C’est alors qu’un torrent emportait les deux guerriers, fruit de l’activation de la pompe par April plus loin dans les conduits.

L’eau se déversait dans tous les égouts, vidant la salle de la pompe. Casey Marie pouvait bientôt respirer sans le moindre mal. April l’aidait à se dégager de la pierre avant de la disputer. Que faisait-elle là ? Voyant que la jeune femme essayait de se trouver sur tous les fronts pour aider ceux qu’elle aimait, sa mère lui avouait avoir caché un traceur en Michelangelo lorsqu’elle lui faisait une transfusion sanguine. Le signal pouvait être suivi depuis la radio de la résistance. Sans perdre de temps, Casey Marie partait à la recherche de ce signal et de son sensei.

Michelangelo et Hiroto avaient été recrachés à l’extérieur des égouts. Couverts de boue, les deux guerriers se relevaient péniblement. Michelangelo prenait de plus en plus conscience qu’il n’y aurait pas de victoire sans une lourde concession : sa propre vie. Réunissant ses dernières forces, il fonçait sur le jeune homme, lui donnant de multiples coups de poings, ses dernières armes dans le combat. Son adversaire n’en démordait pas, certain de sa victoire. Il se disait immortel, tel un dieu, après tout… Mais voyant qu’il n’avait guère de chances de s’en sortir lui aussi, il détruisait le générateur de son armure, produisant un court-circuit. Les deux adversaires, toujours dans l’eau, se faisaient électrocuter. S’en suivait l’explosion de l’armure. Les deux corps étaient repoussés à la surface de l’eau. Hiroto était mort, son corps flottant à peine.
Michelangelo était parvenu à regagner le rivage. Ses blessures étaient très graves. Les anciennes. Mais aussi celles causées par l’explosion. Il se mourrait. Casey Marie le rejoignait depuis la sortie des égouts. Elle refusait de le voir mort. Elle lui rappelait qu’il devait encore lui apprendre tant de choses. Tout ce qu’il y avait à savoir se trouvait dans le carnet. Mais la plus importante leçon que Michelangelo avait à lui donner se trouvait en dernière page. Ce qu’il avait griffonné avant de quitter les égouts plus tôt. Il lui demandait simplement de trouver la paix.

April arrivait à son tour. Trop tard. Elle voyait sa fille pleurer devant le corps sans vie de la dernière tortue. Le dernier ronin.

Michelangelo était réveillé par des voix familières. Il se trouvait dans un bon lit. Son corps ne lui faisait plus mal. Il se sentait même plutôt jeune. Ouvrant les yeux, il était ébloui par une lumière chaude. Ses frères étaient devant lui, le rappelant qu’il était en retard pour l’entraînement.
Les quatre reptiles partaient pour les toits de la ville, chamaillant un Michelangelo qu’ils ne cessaient de traiter de bon à rien. Il allait leur montrer de quoi il était capable ! Arrivant à destination, les ninjas retrouvaient Casey Jones, armes à la main et masque sur le visage. Mais aussi Splinter ! La famille était à présent réunie.

Epilogue

Casey Marie continuait de s’entraîner dur, tout en lisant les notes de Splinter et de Michelangelo dans le carnet. Elle promettait à son sensei de poursuivre son enseignement. Essuyant son visage ruisselant de transpiration, elle partait retrouver sa mère qui travaillait sur du nouveau matériel.
Souriante et légère, elle partait ensuite donner à manger à ses nouveaux amis. Il fallait qu’ils grandissent, elle avait tant de choses à leur apprendre ! Devant elle se trouvait un vivarium et tout un tas de tuyau dont un menant à un tube vert. À l’intérieur se trouvaient quatre petites tortues…


Personnages

Foot Clan

Autres

Autour du numéro

  • La RE Cover de Split Decision Comics, dessinée par l’artiste Ben Bishop, est une fresque composée de cinq couvertures que les fans pouvaient acheter à l’unité ou en 5-pack et limitée à 450 exemplaires. Les cinq numéros de ce pack proposent uniquement The last ronin #5.

  • Lors de la bataille, Hiroto est poussé dans la rue par Michelangelo. Ils se trouvent au croisement entre Bleecker Street et Sullivan Street. Il s’agit du même angle que là où habitaient April et Casey, dans la boutique 2nd Time Around avant d’être détruite dans le The last ronin #3.

Couvertures

  1. Cover A Kevin Eastman (layouts), Esau Escorza et Isaac Escorza (dessin), Luis Antonio Delgado (couleur).
  2. Cover B ou RI (?)Kevin Eastman. 10 copy Retailer Incentive cover.
  3. Cover RE Jolzar Collectibles A – Peejay Catacutan. Pour le revendeur Jolzar Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  4. Cover RE Jolzar Collectibles B – Inhyuk Lee. Pour le revendeur Jolzar Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  5. Cover RE Jolzar Collectibles C – Rob Liefield. Pour le revendeur Jolzar Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  6. Cover RE Jolzar Collectibles D – Jason Fabok. Pour le revendeur Jolzar Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  7. Cover RE Jolzar Collectibles E – Philip Tan. Pour le revendeur Jolzar Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  8. Cover RE Jolzar Collectibles F – Kael Ngu. Pour le revendeur Jolzar Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  9. Cover RE Jolzar Collectibles G – Carlos Dattoli. Pour le revendeur Jolzar Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  10. Cover RE Jolzar Collectibles HSkan Srisuwan. Pour le revendeur Jolzar Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  11. Cover RE Jolzar Collectibles I Alan Quah. Pour le revendeur Jolzar Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  12. Cover RE Jolzar Collectibles JJohnny Desjardins. Pour le revendeur Jolzar Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  13. Cover RE Big Times Collectibles (Trade dress) – John Giang. Pour le revendeur  Big Times Collectibles. Limitée à 450 exemplaires.
  14. Cover RE Big Times Collectibles (Virgin) – John Giang. Pour le revendeur Big Times Collectibles. Limitée à 300 exemplaires.
  15. Cover RE TMNT : A collection A – Nombreux artistes. Couverture exclusive au site de référence TMNT : A collection. Collaboration de 12 artistes. K.C. Wilson, Dylan Andrews, Erik Whalen, Ernest Nathan Acosta III, Jason Flowers, Aaron Hazouri, Chris Vance, Franklin Antonio Fritts, Isabelle Chamois, Elisa Barety, Beejay Hawn, et Kevin Eastman. Coloration de Beejay Hawn. Limitée à 500 exemplaires.
  16. Cover RE TMNT : A collection B – Jason Flowers. Couverture exclusive au site de référence TMNT : A collection. Limitée à 500 exemplaires.
  17. Cover RE TMNT : A collection C – Dan Conner. Couverture exclusive au site de référence TMNT : A collection. Limitée à 500 exemplaires.
  18. Cover RE IDW Publishing Online Exclusive – Jonboy Meyers. Couverture exclusive destinée au site d’IDW Publishing.
  19. Cover RE Unkown Comics A – Mico Suayan. Pour les revendeurs Unknown Comics, 7Ate9 Comics, Comic Traders, Comic Grail Vault, Street Level Hero L.A., Mutant Beaver Comics.
  20. Cover RE Unkown Comics B – Mico Suayan. Pour les revendeurs Unknown Comics, 7Ate9 Comics, Comic Traders, Comic Grail Vault, Street Level Hero L.A., Mutant Beaver Comics.
  21. Cover RE Unkown Comics C – Mico Suayan. Pour les revendeurs Unknown Comics, 7Ate9 Comics, Comic Traders, Comic Grail Vault, Street Level Hero L.A., Mutant Beaver Comics.
  22. Cover RE Unkown Comics D – Mico Suayan. Pour les revendeurs Unknown Comics, 7Ate9 Comics, Comic Traders, Comic Grail Vault, Street Level Hero L.A., Mutant Beaver Comics.
  23. Cover RE Unkown Comics E – Mico Suayan. Pour les revendeurs Unknown Comics, 7Ate9 Comics, Comic Traders, Comic Grail Vault, Street Level Hero L.A., Mutant Beaver Comics.
  24. Cover RE Aaron Bartling exclusive – Aaron Bartling. Pour les revendeurs Wickedgator Comics et Yellow Snow Comics. Limitée à 1000 exemplaires. Couverture finale à venir.
  25. Cover RE Mike Rooth exclusive – Mike Rooth. Pour les revendeurs Wickedgator Comics et Yellow Snow Comics. Limitée à 600 exemplaires. Couverture finale à venir.
  26. Cover RE Liefeld Collection – Robert Liefeld. Pour le site Liefeld Collection. Limitation inconnue.
  27. Cover RE Comics & Ponies – Hicham Habchi. Pour le revendeurs Comics & Ponies. Limitation inconnue.
  28. Cover RE Big Country Comics (trade dress) – Mike Rooth. Pour le revendeur Big Country Comics. Limitée à 500 exemplaires.
  29. Cover RE Big Country Comics (virgin) – Mike Rooth. Pour le revendeur Big Country Comics. Limitée à 250 exemplaires.
  30. Cover RE AOD Collectables – Oliver Castaneda (dessin) et Raymund Lee (couleur). Pour le revendeur AOD Collectables. Limitée à 450 exemplaires.
  31. Cover RE Jetpack Comics A (Trade dress)Kevin Eastman et Steve Lavigne. Pour le revendeur Jetpack Comics. Version avec trade dress. Limitée à 750 exemplaires.
  32. Cover RE Jetpack Comics B (Virgin)Kevin Eastman et Steve Lavigne. Pour le revendeur Jetpack Comics. Version sans trade dress. Limitée à 750 ou 450 exemplaires.
  33. Cover RE Jetpack Comics C (Black & white)Kevin Eastman et Steve Lavigne. Pour le revendeur Jetpack Comics. Version sans trade dress. Limitée à 450 exemplaires.
  34. Cover RE Jetpack Comics D – Rich Woodall. Pour le revendeur Jetpack Comics. Limitée à 450 exemplaires.
  35. Cover RE Bulletproof (trade dress) – Gabriele Dell’Otto. Pour le revendeur Bulletproof Comics and Games. Limitée à 1000 exemplaires. Couverture à venir
  36. Cover RE Bulletproof (virgin) – Gabriele Dell’Otto. Pour le revendeur Bulletproof Comics and Games. Limitée à 750 exemplaires.
  37. Cover RE Kevin Eastman Fan Club A – Kevin Eastman et Freddie Williams. Pour le site de Kevin Eastman, réservé aux membres de son fan club.
  38. Cover RE Kevin Eastman Fan Club B – Kevin Eastman (croquis) et Simon Bisley (dessin). Pour le site de Kevin Eastman, réservé aux membres de son fan club.
  39. Cover RE Escorza brothers exclusive – Esau Escorza et Isaac Escorza. Pour les revendeurs Trinity Comics et Captured Collectibles. Limitée à 500 exemplaires (?)
  40. Cover RE Split Decision Comics A – Ben Bishop. Pour le revendeur Split Decision Comics. Première couverture d’une fresque de cinq. Limitée à 450 exemplaires, dont 300 destiné au 5-pack.
  41. Cover RE Split Decision Comics B – Ben Bishop. Pour le revendeur Split Decision Comics. Deuxième couverture d’une fresque de cinq. Limitée à 450 exemplaires, dont 300 destiné au 5-pack.
  42. Cover RE Split Decision Comics C – Ben Bishop. Pour le revendeur Split Decision Comics. Troisième couverture d’une fresque de cinq. Limitée à 450 exemplaires, dont 300 destiné au 5-pack.
  43. Cover RE Split Decision Comics D – Ben Bishop. Pour le revendeur Split Decision Comics. Quatrième couverture d’une fresque de cinq. Limitée à 450 exemplaires, dont 300 destiné au 5-pack.
  44. Cover RE Split Decision Comics E – Ben Bishop. Pour le revendeur Split Decision Comics. Dernière couverture d’une fresque de cinq. Limitée à 450 exemplaires, dont 300 destiné au 5-pack.
  45. Cover RE The Nerd Store / Hive Comics Red – Stan Yak. Pour les revendeurs The Nerd Store et Hive Comics. Limitée à 500 exemplaires.
  46. Cover RE The Nerd Store / Hive Comics Purple – Stan Yak. Pour les revendeurs The Nerd Store et Hive Comics. Limitée à 250 exemplaires.
  47. Cover RE The Nerd Store / Hive Comics Blue – Stan Yak. Pour les revendeurs The Nerd Store et Hive Comics. Limitée à 250 exemplaires.
  48. Cover RE The Nerd Store / Hive Comics Orange – Stan Yak. Pour les revendeurs The Nerd Store et Hive Comics. Limitée à 250 exemplaires.
  49. Cover RE The one stop shop A – Mike Krome. Pour le revendeur The one stop shop. Limitée à 550 exemplaires.
  50. Cover RE The one stop shop B – Inhyk Lee. Pour le revendeur The one stop shop. Limitée à 550 exemplaires.
  51. Cover RE The one stop shop C – Tyler Kirkham. Pour le revendeur The one stop shop. Limitée à 550 exemplaires.
  52. Cover RE Online Exclusive IDW Store A – Koi Pham. Couverture exclusive au site internet d’IDW Publishing. Limitée à 700 exemplaires.
  53. Cover RE Online Exclusive IDW Store B – Jim Cheung. Couverture exclusive au site internet d’IDW Publishing. Limitée à 700 exemplaires.
  54. Cover RE Online Exclusive IDW Store C – Amanda conner. Couverture exclusive au site internet d’IDW Publishing. Limitée à 700 exemplaires.
  55. Cover RE Online Exclusive IDW Store D – Rossi Grifford. Couverture exclusive au site internet d’IDW Publishing. Limitée à 700 exemplaires.
  56. Cover RE Online Exclusive IDW Store E – Cary Nord. Couverture exclusive au site internet d’IDW Publishing. Limitée à 700 exemplaires.

Couverture de Jonboy Meyers sans et avec trade dress.

 

Hardcovers

  • TMNT – The last ronin Kevin Eastman, Esau Escorza et Isaac Escorza. 6 juillet 2022.
  • TMNT – The last ronin Mateus Santolouco. 16 novembre 2022.

Galerie