Saison 4 épisode 18 – Slash, la terrible tortue (Slash – The evil turtle from Dimension X VO – Série TV 1987)

Titre original : Slash – The evil turtle from Dimension X.
Titre français : Slash, la terrible tortue.


Numéro dans la saison : saison 4 épisode 18.
Numéro de l’épisode : 83.


Première diffusion américaine : 29 septembre 1990 (CBS).
Première diffusion française : Mars 1992 ? (France 2).

Auteur : David Wise.
Executive story editor : Jack Mendelsohn et David Wise.
Assitant story editor : Francis Moss.
Superviseur de la réalisation :
Fred Wolf.
Superviseur :
Bill Wolf.


Producteur : Walt Kubiak.
Réalisateur : Fred Wolf.


Société d’animation
A-1 Production

Société de production
M-W-S Inc.

Réalisations vidéos
États-Unis

Aucune VHS

TMNT, Season 4
(13 mars 2007) / DVD

The complete classic series
(13 novembre 2012) / Coffret DVD


France

Aucune VHS

Aucun DVD

Michaelangelo avait prévenu ses frères que des hommes faisaient des travaux, sans doute illégaux, dans les égouts. Les tortues étaient sceptiques, mais ne tardaient pas à trouver des ouvriers, sous les ordres de l’actionnaire Fenton Hackenbush. Leonardo, dégainant son sabre, menaçait l’homme d’affaire s’il ne partait pas. S’il voulait ces travaux, il aurait besoin d’une autorisation de son supérieur, Donald J. Lofty.

En Dimension X, Shredder et Krang préparaient un nouveau mutagène pour concevoir une armée de mutants. Bebop et Rocksteady, qui faisaient du ménage, se réjouissaient de ce nouveau plan. Mais le phacochère, maladroit, détruisit une partie de la machine permettant de préparer la nouvelle substance. Shredder, pour les punir, les obligeait à nettoyer tous les sous-sols du vaisseau.
Commençant leur travail, les deux mutants regrettaient de ne pas avoir d’aide à leur tour pour la sale besogne. S’ils avaient aussi des mutants, comme Shredder, ils pourraient enfin délester leurs charges. Bebop avait une idée, quelque chose qu’il cachait depuis quelques temps. Avec un peu de mutagène dérobé à leur chef, le tour serait joué…

April interviewait l’actionnaire Fenton Hackenbush pour le journal télévisé, dans un programme portant sur les personnalités polémiques du moment. Le riche homme d’affaires avait de nombreux projets controversés, comme envoyer des millions de tonnes de déchets dans l’espace à l’aide d’une fusée, ou encore une transformation des égouts.
Les tortues, derrière leur écran de télévision, appréciaient les questions aiguisées de leur amie à son encontre. Il désirait rénover une partie des souterrains à ses frais. En échange, il pourrait en utiliser une partie à son gré à des fins commerciales. Hackenbush revenait sur un autre point crucial de son projet : faire sortir les tortues des souterrains et cesser la menace qu’elles représentaient à ses yeux pour la ville.

Arrivé dans sa chambre, Bebop présentait Slash à Rocksteady. Il s’agissait d’une petite tortue vivant dans un bocal sous son lit. Une bonne raison pour n’en avoir jamais parlé à Shredder plus tôt ! L’attirant avec son très cher palmier, dont il raffolait, Slash allait être arrosé par une (trop grosse) dose de mutagène. La tortue prenait alors forme humanoïde.
Peu dégourdi, le nouveau mutant réclamait son palmier et refusait de faire le ménage pour Bebop et Rocksteady… Agitant son palmier sous son nez, le phacochère le fit tomber malencontreusement dans les égouts du Technodrome. Craignant de l’avoir perdu, Slash se lançait à la poursuite des deux mutants, dérobant les sabres de Shredder au passage. Hors de contrôle, Bebop et Rocksteady n’avaient guère d’autres choix que de se débarrasser de la menace par le portail interdimensionnel. Slash débarquait dans les rues de New York…
Après son interview, Hackenbush avait donné de nouveau rendez-vous à ses hommes pour son projet immobilier souterrain. Et une fois encore, les tortues étaient venues le chasser des égouts. Il jurait vengeance.

Slash était hors de lui, ne trouvant pas son palmier à travers les rues de la ville. Il cassait bientôt les lampadaires et les bornes à incendies.
Non loin de là, Hackenbush avait donné rendez-vous à quatre de ses hommes, vulgairement déguisés en tortues ninja. Ils allaient cambrioler une banque et faire porter le chapeau aux mutants. Avec ces accusations, les tortues n’auraient plus de crédibilité pour empêcher l’homme d’affaires d’agir. Mais soudain, un mur s’effondrait devant eux. Slash en sortait, furibond. S’approchant d’Hackenbush, il allait négocier. Le riche homme lui promettait de l’envoyer en Floride, remplie de palmiers, contre la destruction de la cloche de la liberté de New York. Ce serait le coup final contre les tortues ninja.

Partant pour une pizzeria où April les attendait, les tortues allaient déjà faire face à des problèmes. Le manteau de Raphael s’était accroché à un grillage. Il le retirait pour éviter un accroc. À la vue des mutants, les passant les insultaient et les poursuivaient déjà. Le ton montait après les accusations de l’homme d’affaires.
Dans le Technodrome, Shredder était hors de lui après découvrir dans quel état se trouvaient les pièces menant à la salle principale. Bebop et Rocksteady n’étaient pas parvenus à tout réparer à temps. Face au mur, les mutants n’avaient pas le choix et devaient s’expliquer. Apprenant qu’ils avaient créés une tortue à leur tour, Krang était furieux de savoir qu’ils l’avaient laissé s’échapper. Ils devaient retrouver Slash au plus vite !

Attendant ses amis, qui avaient des informations compromettantes à lui révéler sur Hackenbush, April vit une tortue entrer dans la pizzeria. Ne portant pas de bandeau comme d’habitude, elle était incapable de savoir lequel des quatre frères il s’agissait. Pire encore, la tortue se jetait sur les pizzas, dont l’odeur l’avait attirée. Il s’agissait de Slash, qui après avoir dévoré toutes les pizzas, se lançait à la poursuite de la journaliste, qu’il emprisonnait dans sa fourgonnette. Il ne lui restait plus qu’à s’attaquer à la cloche.
Après avoir semé la foule en délire, les tortues pouvaient enfin retrouver leur amie à la pizzeria. April, qui se remettait de ses émotions, s’approchait des tortues, furieuse. Elle croyait encore que c’était l’œuvre de l’un des quatre ninjas, qui peinaient à s’expliquer. De toute évidence, une cinquième tortue était en ville, détruisant tout et faisait porter le chapeau aux quatre frères. Ils devaient l’empêcher de détruire la cloche de la liberté.

Les tortues arrivaient à temps pour empêcher Slash de trancher la cloche. Se lançant sur les quatre mutants, il ne tardait pas à se débarrasser d’eux. Chose faite, il se ruait sur le monument commémoratif pour le briser. La structure de pierre volait en éclat. La fonte était quant à elle jetée sur les tortues, qui essayaient de la rattraper. Elles étaient totalement sonnées, mais la cloche était sauvée. Slash en revanche était déjà parti, son contrat rempli, à la recherche de ses palmiers.

Hackenbush se trouvait sur le site de lancement de sa fusée remplie de déchets. April couvrait l’évènement, une fois encore en réalisant une interview en direct avec l’homme. Celui-ci rappelait à quel point les tortues étaient dangereuses pour la ville, et tapait du poing par rapport à la cloche de la liberté qu’elles avaient essayé de détruire. April le reprenait, l’information n’avait pas encore été communiquée. Il devenait claire que l’homme manipulait les informations et cherchait à leur faire porter le chapeau. Au même moment, Slash arrivait pour réclamer son palmier, se vantant d’avoir rempli sa part du marché. Hackenbush était dans de beaux draps et la tortue menaçait à présent de se venger en recouvrant la ville de déchets.
Les tortues, qui passaient devant une boutique de vente de télévision, voyaient Slash au cours de l’interview de l’homme d’affaires. Maintenant, elles savaient où le trouver. Sur leur toute, elles faisaient face à Bebop et Rocksteady, qui venaient d’atterrir avec un vaisseau, à la recherche de leur création. Sans plus attendre, les tortues leurs sautaient dessus, les éjectaient du vaisseau, et le prenaient à leur tour.
Donald Lofty arrivait au même instant sur le site de lancement, demandant à Hackenbush ce qu’il se passait. L’homme mal à l’aise niait les faits. La fusée venait d’être lancée et gagnait les airs. Le vaisseau piloté par les tortues arrivait à son niveau, prêt à l’abordage. Donatello et Michaelangelo montaient à bord du vaisseau pour arrêter Slash. Rien à faire et pire encore, la tortue avait détruit la console de l’appareil, qui se dirigeait à présent vers l’espace. Les ninjas sortaient à temps, récupérés dans les airs par leurs frères.

Slash n’avait pas eu la même chance, coincé dans le vaisseau, il se lamentait de cette mauvaise journée. C’est alors qu’il trouva un bocal contenant un palmier. Ce n’était pas le sien, mais il ferait largement l’affaire ! Au même moment, Shredder ouvrait un portail interdimensionnel pour faire entrer la fusée dans le Technodrome. Pour se venger, la tortue ouvrait à son tour la trappe pour libérer les déchets dans la salle principale du vaisseau avant de créer un trou dans la coque pour s’enfuir en Dimension X.

Après s’être posées, les tortues étaient reçues comme des héros. Le vieil homme était furieux d’apprendre qu’Hackenbush l’avait manipulé, que les tortues étaient innocentes et que Slash l’aidait à servir ses desseins. Leonardo en rajoutait une couche, révélant qu’il désirait se servir des égouts pour construire des appartements luxueux. Il n’en fallait pas plus pour qu’Hackenbush soit destitué de ses fonctions. Lofty était extrêmement reconnaissant envers les tortues et veillerait à ce que les égouts soient particulièrement sauvegardés.


Personnages

Autres

Autour de l’épisode

  • La Cloche de la Liberté est un monument historique américain célébrant le Jour de l’Indépendance des États-Unis, le 4 juillet 1776. Si l’originale se trouve à Philadelphie, une série de 55 répliques ont été commandées à la fonderie Paccard, en Haute-Savoie. Chaque état américain possède sa réplique, dont même la fêlure sur l’originale a été reproduite. Les autres exemplaires ont été offerts au district de Columbia et des territoires.
  • Au moment de préparer le lancement de la fusée, les bruits de communication entre les équipes techniques au sol n’ont pas été doublés en français. Ils sont donc restés en anglais.
  • Dans la version américaine, Donald Lofty fait remarquer aux tortues que ce n’est pas la première fois qu’elles lui viennent en aide. Les deux autres occasions où il est vu dans la série sont les épisodes Le Zipp attaque (S4 E22) et L’homme poisson (S4 E25), soit des épisodes postérieurs à celui-ci. Est-ce un indice de la réorganisation des épisodes dans cette saison comptant 39 épisodes, ou fait-il simplement référence à d’autres évènements héroïques des tortues ? Ce passage est modifié en français, Lofty remerciant simplement les ninjas pour leur action.
  • Dans la version française, Lofty est présenté comme le maire de la ville. En réalité, il s’agit d’un puissant homme d’affaire pour qui travaillait Hackenbush. Il n’est pas maire de New York.
  • Donald J. Lofty est une référence à Donald J. Trump. Dans les années 70’, Trump avait investi massivement dans l’immobilier newyorkais pour redresser la ville, ce qui avait permis à New York de regagner en splendeur. Mais le comportement de Frenton Hackenbush est bien plus proche de celui du futur président Américain, alors homme d’affaires puissant. Il est entre autres arrogant, ambitieux, sans scrupules, manipulateur et menteur.

Galerie

Laisser un commentaire