TMNT #128 (IDW Publishing)

TMNT #126

Mystic sister, part. 3

TMNT #127

Mystic sister, part. 4

TMNT #128

Mystic sister, part. 5

TMNT #129

Mystic sister, part. 6

TMNT #130

Mystic sister, part. 7

Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Sophie Campbell.
Scénariste : Sophie Campbell.
Illustrateur : Pablo Tunica.
Coloriste : Ronda Pattison.
Lettreur : Shawn Lee.
Assistante d’édition : Vanessa Real.
Éditeur : Tom Waltz.


Édition
IDW Publishing (US)

Pages : 32.
Prix : $ 3,99.

Tirage physique américain : Chiffres à venir.

Couvertures
Pablo Tunica
Kevin Eastman
Erik Whalen


Première édition
4 mai 2022 (VO)
– (VF)


Réimpression américaine
TPB TMNT Reborn, Vol. 5, Mystic sister
(26 octobre 2022)


France

Arme à la main, Ch’Rell cherchait sa sœur et la petite triceraton. Il ordonnait à ses acolytes de prendre le corps encore fumant de Zom pour le développement de leur espèce et de démanteler les vaisseaux des tricératops mutants. Personne ne quitterait l’île.
Le plan de Ma’Riell semblait fonctionner. La petite Seri ressortait de la machine avec un corps adulte. Encore faible, elle ne devait pourtant pas s’attarder là. L’utrom lui demandait de se dépêcher. Encore tremblante elle lui remettait un émetteur à placer dans un de ses vaisseaux. Celui-ci la mènerait vers des amis qui lui viendraient en aide. Mais elle fit tomber l’objet au sol, alertant Ch’Rell de sa position. Le colonel s’avançait vers elle et ordonnait que l’on tue la triceraton, sans pour autant endommager son corps. Il serait très utile pour servir d’hôte aux petits utroms. Quant à sa sœur, il voulait lui faire subir ce qu’elle avait fait durant si longtemps. Elle allait terminer ses jours en stase.

Les choses commençaient à se gâter pour Alopex. La taupe mutante, malgré l’arme plantée dans son crâne, représentait toujours un danger. La renarde essayait désespérément de contacter Donatello, en vain. La tortue ne répondait pas. Au même instant, un rat mutant tout aussi inquiétant faisait irruption dans la pièce. Celui-ci parvenait à produire de l’électricité à l’aide de tiges plantées dans son dos. La puissance de l’onde de choc détruisait le téléphone. Alopex était jetée au sol, sonnée par la décharge.
La tortue était émerveillée par les « miracles » de Barlow. Le chirurgien lui expliquait qu’il avait récupéré Venus, blessée et mourante, dans une impasse. Elle était décédée sur la table d’opération, mais grâce à l’écaille du Dragon, il était parvenu à la ramener à la vie. Elle délirait, ne pouvait pas encore parler, mais il comptait bien lui donner de nouveaux membres. La créature hybride avait déjà essayé de s’échapper une fois. Il tenait à terminer ce travail.
Pour Donatello, Venus tenait surtout à quitter le lieu et le scientifique devait respecter cette volonté. C’est alors que la tortue vit un bras de grenouille mutante, recouvert de tatouages, préparé pour une greffe prochaine sur la patiente. Il commençait à comprendre ce qu’il s’était passé. L’origine de Venus. Barlow ne lui cachait pas qu’à l’origine, elle était une grenouille. La carapace ajoutée faisait d’elle à présent plutôt une tortue. Le sang de Donatello ne faisait qu’un tour et il saisissait Barlow au col. Ses amis la cherchaient partout depuis des semaines ! Le chirurgien s’en moquait. Il voyait là plutôt une bonne manière de mener ses expériences à terme, tel un cobaye.
Relâchant le scientifique la tortue se tournait de nouveau vers Venus, qu’il appelait de son vrai nom, Bonnie. C’est alors que de ses yeux, déjà légèrement ouverts, émanait une lueur bleutée. Soudain, Donatello était pris d’un fort mal de tête. L’unique manière pour la patiente de communiquer avec la tortue était par la télépathie et l’appelait au secours. Reprenant ses esprits, le ninja suppliait Barlow de relâcher son sujet d’expérimentations. Bonnie ne voulait pas rester là. Ses pouvoirs psychiques provenaient sans doute de l’écaille du Dragon. Le chirurgien se demandait justement si elle bénéficierait d’un pouvoir quelconque à l’aide de cet artefact magique. Mais profitant d’un instant d’inadvertance, il plantait l’aiguille d’une seringue dans le cou du reptile, qui s’effondrait au sol.
À son réveil, Donatello se trouvait à côté d’Alopex. Tous deux étaient attachés sur des tables d’opérations. Face à eux se trouvait Sheena, dont des traits avaient été dessinés sur sa peau symbolisant les modifications qui allaient lui être portées. Ou plutôt tel une pièce de viande que l’on s’apprêtait à découper.
Le temps pressait. La tortue cherchait par tous les moyens à contacter de nouveau Venus. Il y parvenait ! Barlow était justement en train de travailler sur sa carapace. Elle lui révélait que tout ce que le chirurgien lui avait dit était faux. « On » lui avait demandé de la transformer en tortue pour la faire passer pour quelqu’un d’autre. Cette expérience avait été un échec. Barlow poursuivait ses expériences à présent, son corps ne lui servant plus pour les desseins de son acolyte. Ouvrant les yeux, Donatello voyait Alopex lui annoncer qu’elle avait vu d’autres tortues ayant servi pour des expériences (TMNT #127). Barlow s’approchait de lui, un couteau à la main. La tortue prétextait que ses agissements étaient tout sauf éthiques. Une notion dont il se moquait bien, car il n’y avait rien d’éthique à Mutant Town. Pire encore, il avait bien conscience que jamais il ne recouvrirait son apparence humaine. Alors à quoi bon de l’éthique ?
Le chirurgien demandait à ses assistants de connecter Donatello à une écaille du Dragon, placée dans un tube, afin que la tortue assimile sa puissance avant les débuts de l’opération. La douleur était intenable pour le mutant, dont l’esprit se laissait porter par sa communication avec Venus. Il était transporté sur le plan astral, lieu qu’il connaissait bien grâce à Leonardo. Se promenant dans une forêt, il abandonnait son apparence de tortue pour celle du garçon qu’il était jadis.
Donatello ne tardait pas à trouver une figure familière ; celle de Hamato Yoshi. Pendant longtemps, il avait mis en doute la parole de son père sur leur passé du Japon médiéval (TMNT #3). Pendant longtemps il ne croyait pas en la réincarnation (TMNT #20). Son père le prenait dans ses bras et ne pouvait s’empêcher de laisser les larmes couler sur ses joues. Splinter lui manquait tant (TMNT #100). Mais son esprit cartésien ne pouvait s’empêcher de le ramener à la raison. Ce qu’il vivait était-il réel ? Ou une simple hallucination due à la douleur ? Venus veillait sur son nouvel ami qui recouvrait son apparence de tortue. Elle lui confiait que les pouvoirs des écailles du Dragon étaient immenses. Ce qu’il venait de vivre était bien réel. Ce n’était pas le fruit de son imagination.

La situation était devenue désespérée sur Burnow Island. Ch’Rell était sur le point de s’emparer de Seri. Ma’Riell essayait de ralentir son frère, qui la saisit et la sortit de son petit walker. La jeune triceraton essuyait les tirs des utroms, qui la touchaient à la collerette et à l’épaule. Se réfugiant dans un module de vol, elle voyait son amie, écrasée entre les mains robotiques de l’androïde du colonel. Il menaçait de tuer sa sœur si elle ne revenait pas. Il s’agissait bien entendu de bluff, Ma’Riell la suppliait de fuir, ce que Seri faisait. Fermant le cockpit, elle prenait la voie des airs en mettant l’appareil sur pilotage automatique. À l’aide de l’émetteur, elle se dirigeait vers Manhattan et jurait de venger sa mère…


Personnages

Splinter Clan

Burnow Island

Autres

Couvertures

  • Cover A – Pablo Tunica.
  • Cover BKevin Eastman.
  • Cover RI – Erik Whalen. 10 copy Retailer Incentive cover.

Cover A de Pablo Tunica sans et avec trade dress

Galerie