TMNT #131 (IDW Publishing)

TMNT #129

Peace thru power, part. 5

TMNT #130

Peace thru power, part. 6

TMNT #131

Game changers, part. 1

TMNT #132

Game changers, part. 2

TMNT #133

Titre à venir

Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Sophie Campbell.
Scénariste : Sophie Campbell.
Illustrateur : Pablo Tunica.
Coloriste : Ronda Pattison.
Lettreur : Shawn Lee.
Assistants d’édition : Vanessa Real et Nicolas Niño.
Éditeur : Charles Beacham


Édition
IDW Publishing (US)

Pages : 32.
Prix : $ 3,99.

Tirage physique américain : Chiffres à venir.

Couvertures
Pablo Tunica
Kevin Eastman
Roi Mercado
Juni Ba


Première édition
27 juillet 2022 (VO)
– (VF)


Réimpression américaine
TPB TMNT Reborn, Vol. 6, Game changers
(1er mars 2023)


France

Les tortues étaient surprises de retrouver Oroku Saki dans le repaire, parlant à Leonardo. Alopex était sur ses gardes, griffes et crocs sortis. L’homme reconnaissait volontiers le mal qu’il leur avait fait jadis. À eux et à leur famille. Mais quelque chose de terrible était sur le point d’arriver. Il se devait de les former aux anciens arts, puisant dans les énergies mystiques, pour contrer le Rat King. Leonardo, qui avait eu le temps de s’entretenir avec lui, était d’avis de l’écouter.

Saki avait réuni les tortues autour d’un feu dans une forêt. Il leur racontait les origines de l’art qu’il allait leur enseigner, le Kuji Kiri. Très vite, Leonardo comprenait l’origine de cette puissance mystique si secrète. C’était la même que Kitsune avait utilisée sur lui par le passé (TMNT #23). Il était question de magie noire. Jennika semblait avoir été tenue à l’écart de cette histoire. Ils se trouvaient dans la forêt car la barrière entre les mondes y étaient bien plus étroites. Ce serait le lieu idéal pour débuter leur formation.
Le premier geste que le grand maître allait leur montrer, Rin, se concentrait sur la force. Réalisant des mouvements de ses mains, il obtenait bientôt la puissance nécessaire pour abattre un arbre sous le regard glacé de ses nouveaux élèves. Il poursuivait sa démonstration, parvenant même à cracher du feu ! Mais les tortues ne devaient jamais oublier l’essentiel. Il fallait révoquer cette puissance après son utilisation. Dans le cas contraire, les conséquences pourraient être terribles pour celui qui l’emploie…

Le soir venu, les tortues s’étaient abritées dans une cabane construite dans un arbre. Raphael ne parvenait pas à trouver le sommeil. Il repensait à sa dispute avec Alopex, avant de quitter la ville. La renarde avait bien trop souffert à cause de Saki et refusait de lui faire confiance. Raphael n’oubliait pas ce qu’il leur avait fait. Mais il avait conscience des enjeux. C’en était trop pour Alopex, qui décidait de quitter de clan.
Raphael se relevait. Ne pouvant pas dormir, descendait de l’arbre pour se dégourdir les jambes dans la forêt. Bientôt, la tortue était cerclée par le brouillard. En sortait une créature horrifique, mélange de John Bishop et de Old Hob. Deux des créatures que le reptile haïssait le plus. La chose se jetait sur lui. D’un geste de son saï, le ninja détruisait la chose qui n’était qu’un mirage qui se transformait en une sorte de boue rosâtre. Celle-ci reprenait aussitôt une nouvelle forme, devenant Alopex. La renarde poursuivait ses reproches sur Raphael lui rappelant qu’il était celui qui avait compromis leur couple. Ce n’était pas sans rappeler les mots de la Lita du futur (TMNT #116). Se jetant elle aussi sur Raphael, la tortue la perçait de ses armes. Ce n’était qu’un cauchemar…
Mais il n’était pas le seul. Michelangelo se réveillait à son tour, cherchant Raphael. Ne le voyant pas dans la cabane, il descendait à sa recherche. Il ne tardait pas à voir les pieds d’une tortue gisant au sol. Il ne s’agissait pas de son frère, mais de Slash ! La tortue était défigurée par la décomposition. Des mouches tournaient autour de son cadavre, qui se relevait aussitôt. Les visages des orphelins qui avaient péris lors de la guerre contre le Foot Clan (City at war) poussaient sur son ventre. La créature demandait à Michelangelo pourquoi les avait-il abandonnés. Cherchant à lui asséner des coups de griffes, le ninja ne faisait qu’esquiver. Il refusait de se battre contre son vieil ami. À l’inverse, Michelangelo se mettait en posture de méditation, conscient qu’il s’agissait d’un cauchemar. Vaincu, Slash disparut.
Donatello faisait lui aussi un cauchemar. Il se voyait en train de courir dans la forêt, cherchant à échapper à une créature mi-Bebop, mi-Rocksteady. Le monstre bicéphale l’attrapait et lui arrachait la carapace comme on arrache un manteau. La tortue demandait de l’aide à son père et à Venus. Mais l’enfer se poursuivait. Le monstre arrachait également la peau qui repoussait sur son dos. Se ressaisissant, il fit le geste de Rin et fendit le monstre en deux. Des restes moribonds qui gisaient au sol, sortait le docteur Barlow. Donatello n’était plus effrayé et s’en débarrassait sans problème.
Enfin, Jennika n’était pas en restes. Elle se réveillait dans une pièce similaire à un dojo. Un monstre se penchait sur elle, avec les visages de Karai, Ivan, Silas et son ancienne compagne de prison, Rita. Elle les étranglait pour se défendre. La créature se changeait en tas de boue avant de disparaître…

Le lendemain matin, les tortues sur le point de partir évoquaient toutes leurs rêves. Sauf Leonardo, qui avait bien dormi. Michelangelo repensait à Slash, qui lui manquait beaucoup (TMNT #88). Saki les écoutait pensif avant de poursuivre leur chemin. L’homme voulait être clair sur la taille du défi qui les attendait. Ils étaient la cible d’un demi-dieu qui n’agissait pas seul. Il s’était constitué une équipe pour parvenir à ses fins (Annual 2020). Leurs proches étaient également en danger. En revanche, il leur promettait que Kitsune n’était pas dans les plans de leur ennemi.
Chemin faisant, Leonardo lui demandait pourquoi il était le seul à ne pas avoir fait de cauchemar la nuit dernière. Pour Saki, cela venait du fait qu’il avait déjà affronté la magie noire. Il continuait inconsciemment à se battre contre le Dark Leonardo. La tortue pensait s’en être déjà débarrassé (TMNT #27). Elle refusait de croire qu’elle l’avait simplement refoulé. Pour Saki, seule Kitsune serait en mesure de lui expliquer clairement ce qu’il s’était passé. Mais sa magie visait à révéler une part enfouie dans le cœur de Leonardo. Pas de créer un double maléfique. À présent il devait l’affronter et le neutraliser. Seulement à ce moment, la tortue saurait quoi faire contre lui. Il n’en avait donc pas terminé avec ce « double maléfique »…


Personnages

Splinter Clan et Foot Clan

Cauchemar

Autour du numéro

  • Saki apparaît ici renfermant une connaissance redoutable et totalement inattendue. On pourrait se demander où il a appris tout ce savoir et surtout pourquoi ne l’a-t-il pas utilisé précédemment contre les tortues et Splinter, lors de leur combat final (TMNT #50).

Couvertures

  • Cover A – Pablo Tunica.
  • Cover BKevin Eastman.
  • Cover RI – Roi Mercado. 10 copy Retailer Incentive cover.
  • Covre RE IDW Exclusive – Juni Ba.Couverture exclusive au site d’IDW Publishing et pour les salons où l’éditeur est présent.

Galerie