TMNT #104 (IDW Publishing)

TMNT #102

From the ashes, part. 2

TMNT #103

From the ashes, part. 3

TMNT #104

From the ashes part. 4

TMNT #105

From the ashes, part. 5

Jennika #2

Wreckreation

Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Sophie Campbell.
Scénariste : Sophie Campbell.
Illustratrice :Sophie Campbell.
Coloriste : Ronda Pattison.
Lettreur : Shawn Lee.
Éditeur : Bobby Curnow.


Édition
IDW Publishing (US)

Pages : 32.
Prix : $ 3,99.

Tirage physique américain : 14 869 exemplaires.

Couvertures
Sophie Campbell
Kevin Eastman
Ken Garing
Emil Cabaltierra


Première édition
25 mars 2020 (VO)
– (VF)


Réimpression américaine
TPB TMNT Reborn, Vol. 1, From the ashes
(2 septembre 2020)


France

Old Hob se relevait, essuyant son museau ensanglanté. Les Mutanimals seront terminés lorsqu’il l’aurait décidé. Il savait que Sally Pride le trahirait tôt ou tard. À ces mots, la lionne lui rappela que tous leurs compagnons, présents depuis le départ de cette aventure, lui avaient tourné le dos ces derniers mois. Jennika délivrait les trois belettes de leur filet. Koya et Hob n’avaient plus qu’à partir, ne pouvant rien faire d’autre face aux mutantes revanchardes.
Les ennuis s’éloignant, c’était le moment de faire connaissance avec les quatre nouveaux visages. Les belettes se nommaient Zink, Zanna et Mushroom. Mais la petite tortue albinos n’avait pas de nom… Jennika lui proposa Lita, le nom de l’une de ses chanteuses préférées. Les présentations faites, les trois amies partirent leur présenter le refuge.

Arrivant dans le lieu dévasté par les belettes peu avant, Jennika était surprise d’y retrouver Donatello. La tortue était en train de ranger la pièce dévastée. Il était décidé à les aider à tenir le refuge pour les nombreux mutants dans le besoin. Alopex, qui rangeait elle aussi le désordre, ouvrit la porte donnant accès à l’arrière du bâtiment. Raphael s’y morfondait, aux côtés de Pepperoni. Après quelques câlins de son amie, il ne semblait pas décidé à retrouver son frère. Encore entendre le couplet sur la reformation de l’équipe ? Il avait assez donné. Mais il savait dans le fond que son amie avait raison. Elle se leva et laissa place à Donatello. Réfléchissant aux mots de la renarde, Raphael fit une accolade à son frère qu’il n’avait plus vue depuis les funérailles de leur père, six mois auparavant (TMNT #101). Il reconnaissait que sa famille lui manquait, et plus d’une fois il avait voulu retourner auprès des siens. C’est alors que Jennika fit son entrée à son tour et s’asseyant avec les deux frères, leur dit qu’il était temps. Le lendemain ils repartaient pour Northampton, reformer le groupe. Elle devait parler avec Leonardo au plus vite. Ils ne pouvaient pas refuser.

Après un long chemin, les quatre compagnons approchaient de la grange. Leonardo les vit au loin, dans la neige. Leur ouvrant la porte de la maison, malgré son air abattu, il ne cachait pas sa joie de les revoir. Michelangelo vint les accueillir à son tour, toujours préoccupé par la disparition de Klunk. C’est alors que Raphael vit la boule de poils blanche derrière son maître. Le chat était resté à l’intérieur de la maison tout ce temps. Les frères éclatèrent de rire. Cela ne leur était plus arrivé depuis une éternité. La famille était de nouveau réunie.
Le soir venu, les quatre frères et Jennika se retrouvèrent auprès d’un feu. Si tous étaient encore abattus par la perte de Splinter, ils comprirent qu’il était temps de lui rendre hommage. La nouvelle mutante leur parla de la vision du vrai ninja pour Splinter. Un homme qui se mettait au service des plus faibles. Mutant Town avait besoin d’eux, c’était le moment de protéger les plus faibles. Ils pouvaient se fondre à présent dans la masse. Mieux encore, Leonardo leur suggéra d’ouvrir un dojo pour former ceux qui le désiraient aux arts martiaux et à la culture japonaise. Un clan complet en honneur de leur père. Le Splinter Clan.

Le lendemain matin, tous les cinq partirent sur la tombe de leur père. Sur un pieu de bois, ils avaient accrochés leurs masques de couleur. Il était temps de les reprendre et de retourner à New York. Un homme les observait et s’en allait, ravi de ce dénouement. Il s’agissait d’Oroku Saki.

Une fois de retour à New York, les tortues commencèrent à restaurer une ruine avec l’aide d’April et faisant la connaissance des nouveaux mutants.
Le soir venu, tous étaient épuisés. C’est alors que Mona Lisa et Jennika vinrent chercher les frères pour les emmener à un concert d’heavy metal. Ils se rendaient compte qu’à présent, ils pouvaient faire ce que les humains faisaient en général ! Sans se cacher. Enfin ils allaient pouvoir s’amuser normalement. Ne plus avoir l’air de « monstres » à la vue de tous. S’habillant pour l’occasion, les cinq ninjas entraient, accompagnés d’Alopex, de Mona Lisa et de Sally Pride, dans une salle de concert.


Personnages

Mutant Town

Autres

Autour du numéro

  • Le nom de Lita, donné par Jennika, est une référence à la chanteuse et guitariste Lita  Ford, du groupe de hard rock américain Runaways, aujourd’hui disparu. L’artiste Sophie Campbell explique sur le forum anglophone The Technodrome qu’elle regrettait de ne pas avoir introduit de manière plus claire la passion de la tortue pour le groupe dans les numéros précédents.
  • Sophie Campbell n’a aucune envie de nouer une relation amoureuse entre Raphael et Mona Lisa, comme cela est trop souvent sous-entendu par des fans pour le dessin animé de 1987 et le cas dans celui de 2012. Il est en couple avec Alopex et cela ne devrait pas changer. En revanche, lors de l’écriture de ce numéro, il lui est apparu comme une évidence de rapprocher Donatello de la salamandre, comme nous pouvons le voir à la fin de ce numéro, lorsqu’elle lui prend le bras (source).
  • Jennika porte deux vêtements dans ce numéro avec le nom de groupes de métal. Le soir de son arrivée à Northampton, au coin du feu, c’est un hommage au groupe de black métal Gravesworm que Sophie Campbell rend hommage. Lorsque la tortue propose aux quatre frères de sortir s’amuser, c’est au groupe de métal allemand Warlock qu’elle fait un clin d’œil.
  • L’un des groupes participant au concert de métal se nomme « After the bomb ». Il s’agit d’une référence au livre de jeu de rôle éponyme, édité par Palladium Books en janvier 1986, offrant un univers étendu tiré des Tortues Ninja. Sophie Campbell s’en est très largement inspiré pour écrire cet arc et Mutant Town.
  • Depuis le TMNT #101, les fournisseurs de comics Big Time Collectibles et Slab City Comics ont lancés deux séries distinctes de collections. Les deux premiers sont portés sur le thème « TMNT of duty », entre les TMNT #101 et 104.

Pour le second fournisseur, il est question de rester toujours sur le même artiste, à savoir le très talentueux Emil Cabaltierra, qui en cinq couvertures (TMNT #101-TMNT #105), réalisa une fresque mettant en scène les tortues.

Couvertures

  • Cover ASophie Campbell.
  • Cover BKevin Eastman.
  • Cover RI – Ken Garing. 10 copy Retailer Incentive cover.
  • Cover RE Big Time Collectibles – Stephen Segovia. Pour le fournisseur Big Time Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  • Cover RE Slab City Comics – Emil Cabaltierra (crayon) et Omi Remalante Jr. (couleur). Pour le fournisseur Slab City Comics. Limitée à 1 000 exemplaires.

Galerie