Sally Pride (IDW Publishing)

Fiche d’identité

Réside : New York.

Espèce : Lionne mutante.

Caractéristiques : Ancienne cobaye des expérimentations de Null Industries et membre de Mighty Mutanimals.

 

Première apparition
TMNT : Mutanimals, part. 2

Créateurs
Andy Kuhn (2014)
Paul Allor (2014)
Sophie Campbell (2019)

Null Industries

Sally Pride était une lionne mutante conçue par les laboratoires de Null Industries au sein du projet de création de super mutants. Elle était le seul mutant viable, avec Man Ray, à avoir survécu aux expériences. Entraînée au pilotage de tous types de machines, elle avait de bonnes connaissances en mécanique. Contrairement à son ami raie, elle ne passa pas le plus clair de son temps derrière des barreaux, mais dans des simulateurs de pilotage (TMNT Universe #11).

Emprisonnée dans un wagon avec Man Ray, ils allaient être vendus à de riches criminels. Ils furent libérés en même temps que les Mutanimals, lorsque Slash et Gecko tentèrent une mission sauvetage (Mutanimals, part. 3). Après avoir remis en marche un vieux fourgon, ils partirent ensuite sauver Seymour, qui avait endommagé son propre corps robotique pour tuer le plus de scientifiques possible au laboratoire de Null Industries et ainsi les empêcher de continuer leurs agissements. Une fois le mutant sauvé par Lindsey Baker, ils partirent à l’assaut de la tour de madame Null. Tandis qu’Old Hob s’occupait de la présidente de l’entreprise, les autres Mutanimals retenaient les soldats. Contre toute attente, les seuls gardes présents étaient les armées de RR-X qui mirent à mal l’équipe. Sally Pride, qui avait amené les Mutanimals jusqu’à la tour à bord d’un hélicoptère, vola à leur aide envoyant son appareil contre le bâtiment. S’emparant d’une pale en guise de sabre, elle releva ses amis et partirent exterminer les robots (Mutanimals, part. 4).

Membre des Mutanimals

Sally était quelqu’un de très social. Malgré sa récente arrivée dans l’équipe, elle fut l’une des personnes les plus accueillantes à la venue de Michelangelo (TMNT #53). Déterminée à aider ses amis, elle les motiva à retrouver la tortue et Old Hob lorsque Man Ray et Herman leur avouèrent avoir comploté avec le chat à propos du stock d’armes sur les docks (TMNT #54).
Après s’être échappée de ses liens dans les laboratoires de l’Earth Protection Force, elle déroba un véhicule de Dark Water afin de sauver ses compagnons (TMNT #68). Avec l’aide de Gecko, ils retrouvèrent la trace d’Old Hob et des tortues et les sauvèrent du terrible Slash, contrôlé à la distance par Bishop (TMNT #69).

Suite aux évènements avec l’Earth Protection Force, les Mutanimals étaient en alerte. Slash demeurait entre les mains de Bishop et ils s’étaient trouvés un ennemi très bien organisé qui risquait de leur causer de nouveaux problèmes très prochainement. Man Ray avait entendu parler d’une créature qui rôdait dans les bois du New Jersey et pensait qu’il s’agissait d’un mutant. Il partit avec Sally à la recherche de ce mystérieux individu, qui s’avéra être Dreadmon, un humain changé en chacal mutant par les laboratoires de Null Industries. Man Ray fut très rapidement déçu de voir que Dreadmon avait une vision négative des mutants. Tous trois n’eurent pas le temps de beaucoup parler, quatre chasseurs de madame Null essayèrent de ramener le chacal avec eux. Sally fit tout pour sauver Man Ray, qui était tombé dans leur piège. Il était hors de question pour elle d’abandonner son vieil ami avec qui elle avait traversé de nombreuses épreuves lorsqu’ils étaient en captivité chez Null Industries. Finalement, Man Ray put être sauvé et les quatre chasseurs mis en déroute. Dreadmon resta dans la forêt, où il se sentait bien. Les deux mutants purent repartir pour New York (TMNT Universe #11).

Suite à l’invasion des triceratons à New York, Old Hob veilla à récupérer des pièces extraterrestres pour renforcer son équipe, tant en armement qu’au niveau de la technologie (TMNT #80). Avec l’assaut lancé sur Burnow Island par l’Earth Protection Force, les tortues voulurent partir en aide de leur amis utroms et triceratons. Elles soumirent leur projet aux Mutanimals, qui voyaient là une opportunité de retrouver leur ami Slash (TMNT #86). Sally Pride et Pigeon Pete ne partirent pas avec leurs compagnons sur le champ de bataille. Ils prirent un vaisseau triceraton qu’ils avaient modifié pour rejoindre l’île directement depuis New York pour attaquer le champ de bataille depuis les airs. Ils purent tous deux ainsi supprimer les forces aériennes de l’EPF et mirent en déroute les soldats au sol, qui se replièrent sous les ordres de Bishop. Après avoir retrouvé Slash, les Mutanimals durent faire face à un coup dur d’ampleur : la tortue avait une bombe implantée dans le cou, destinée à détruire l’île. Ne voulant plus de morts, Slash voulut monter à bord du vaisseau de Sally et se jeter dans le Pacifique, où la bombe exploserait sans faire de victimes (TMNT #88).

Sally Pride épaula les Mutanimals par la suite dans les nombreuses opérations de l’équipe, en pilotant leur vaisseau, dans un premier temps lors de l’assaut contre l’entreprise de Mme. Null (TMNT #94), puis lors de l’attentat d’Old Hob au cours du discours de Stockman (TMNT #98). Malgré tout, elle ne reconnaissait plus le chat à travers ses agissements. Il ne l’avait pas informé de ses intentions et après la transformation d’innocents en mutants, elle commença à s’écarter du chat (TMNT #100).

Mutant Town

Le maire de New York Baxter Stockman ferma le secteur de contamination de la ville par de hauts murs. Ils appelèrent cette zone Mutant Town, une ville dans la ville. Les Mutanimals, Hob à leur tête, devenaient une sorte de milice pour y faire régner l’ordre. Sally Pride fut nommée commandante.

Très vite, les doutes saisirent la lionne, voyant que les Mutanimals n’étaient plus un groupe de mutants veillant sur leurs semblables, mais plutôt un groupe composé de bien trop de membres aux diverses individualités pour être contrôlés. En résultèrent des bavures et de nombreux sous-groupes se formèrent dans leurs propres intérêts. Elle remit de plus en plus en question les actions des Mutanimals.
Un soir, elle intervint avec Raphael pour défendre Jennika et Mona Lisa, attaquées par des membres des Mutanimals, bien décidés à faire justice eux-mêmes. Elle renvoya à cette occasion Diamond, réputée pour ses excès. En représailles, le porc-épique libéra les belettes mutantes qu’Old Hob commerçait en cachette avec le Foot Clan, désireux de former de nouveaux soldats. En échange, il recevait des vivres destinés à Mutant Town (TMNT #102). Le chat retrouva la trace des mutants, tout comme Sally Pride, accompagnée de Jennika et de Mona Lisa (TMNT #103). Lorsque la lionne apprit que son supérieur n’hésitait pas à se servir de belettes enfants comme monnaie d’échange avec le Foot Clan, elle frappa le chat et quitta les Mutanimals (TMNT #104).

Se rapprochant notamment de Jennika, Alopex et de Mona Lisa, Sally remontait la pente. Elle gardait malgré tout un pied dans les Mutanimals. Au cours d’une séance de soutien des mutants au Splinter Clan, des mutants ont faits parts de leur divergences de points de vue sur la situation actuelle et la transformation « forcée » par Old Hob de leur vie et de leurs corps. Après avoir séparé les opposants, il devenait clair qu’un chef de la ville devait être nommé. April suggérait à Sally Pride de se présenter à la tête d’une sorte de mairie pour s’opposer à Hob et enfin ramener l’ordre dans cette ville qui commençait à clamer la venue de milices (TMNT #112).

Autour du personnage

  • Bobby Curnow révéla sur le forum anglophone The Technodrome qu’il planchait sur la création de nouveaux mutants pour la mini-série Mutanimals avec Paul Allor et voulaient introduire de vieilles connaissances : Man Ray et Mutagen Man. Afin de donner un équipier à Man Ray, un personnage original féminin fut alors proposé par Allor et dessiné par Andy Kuhn.
  • Avec l’arrivée de Mutant Town, le design de Sally Pride est revu, pour nous offrir un personnage vêtu d’équipements rappelant les films post-apocalyptiques, comme Mad Max. Cela provient de l’influence des livres de jeu de rôle After the bomb, Road hogs et Mutant down under de Palladium Books sur la dessinatrice Sophie Campbell.

Galerie

Apparitions du personnage

Laisser un commentaire