TMNT #112 (IDW Publishing)

TMNT #110

Life after death, part. 5

TMNT #111

Life after death, part. 6

TMNT #112

Time after time, part. 1

TMNT #113

Time after time, part. 2

TMNT #114

Time after time, part. 3

Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Sophie Campbell.
Scénariste : Sophie Campbell.
Illustrateur : Jodi Nishijima.
Coloriste : Ronda Pattison.
Lettreur : Shawn Lee.
Éditeur : Bobby Curnow.


Édition
IDW Publishing (US)

Pages : 32.
Prix : $ 3,99.

Tirage physique américain : Chiffres à venir.

Couvertures
Jodi Nishijima
Kevin Eastman
Justin Mason


Première édition
9 décembre 2020 (VO)
– (VF)


Réimpression américaine
TPB TMNT Reborn, Vol. 3, Time after time
(13 octobre 2021)


France

La chaîne de radio de Michelangelo était enfin lancée. La tortue réalisait ses premières émissions et n’hésitait pas à demander de l’aide et des conseils à ses auditeurs, notamment sur les prochains invités qui interviendraient dans son programme.

Les tortues recevaient un invité ; Casey Jones venait leur rendre visite pour la première fois depuis le retour des ninjas à Mutant Town. Le garçon était impressionné par le refuge, le dojo et un nouveau groupe de soutien qui venait d’ouvrir pour les mutants, et où se rendaient Jennika et Mona Lisa. Il devait toutefois rester prudent, les humains n’étaient pas les bienvenus, il valait mieux pour lui ne pas se faire voir. À l’intérieur du refuge, Alopex retrouvait Angel, également de visite. Au même instant, un dendrobate bleu rentrait, demandant où se trouvait la réunion du groupe de soutien.
Se dirigeant vers la pièce où se tiendrait bientôt la réunion, le mutant croisait Mona Lisa, qui racontait son expérience récente avec ses parents à Donatello (TMNT #111). Elle en profitait pour demander à son ami tortue comment ses parents avaient pris sa mutation. Elle ignorait tout de l’histoire de Donatello et de ses frères. Entendant la version rapide de l’histoire, la question de la réincarnation et ses origines de tortue de laboratoire, la jeune femme préféra s’en aller suivre la séance du groupe de soutien.

Jennika prenait la parole la première, motivée par l’envie de mieux connaître les mutants du quartier. Mona était la suivante, racontant sa mésaventure téléphonique, au bord des larmes. Elle était coupée par Jay, le dendrobate. Ses proches aussi lui avaient tournés le dos, sa mère, son copain, sa tante… Mais pire encore, il était devenu une grenouille à la peau empoisonnée. Il ne pouvait avoir de contact avec personne. Son corps était devenu une sorte de prison pour lui. L’échange tournait à la discussion de sourd, lorsque Mona Lisa renchérissait. Chacun parlait de ses problèmes, mais sans réellement écouter ceux des autres. Mais la salamandre touchait un point essentiel. Elle n’avait jamais choisi cette condition, cette nouvelle vie qu’elle imputait à Old Hob. Mais à sa grande surprise, quelqu’un n’était pas de son avis. Il s’agissait de Tusk, la cheffe du gang de bikers composé de porcs. Sa vie avait changée également, mais pour le meilleur. Elle n’était rien dans sa vie d’avant. Une ivrogne ratée mourant de faim. À présent, elle avait des amis et elle estimait qu’Old Hob était son sauveur.
Le ton montait très vite. Certains de l’avis de Mona et de Jay, et qui se révoltaient contre les agissements des Mutanimals. D’autres étaient reconnaissant envers le groupe de Hob ou connaissaient de bonnes personnes à l’intérieur. Michelangelo intervenait, entendant les bruits. Le Splinter Clan en prenait aussi pour son gré, accusé de patrouiller et de diriger la vie des mutants. Jennika se sentait insultée. Certains en venaient bientôt aux mains, tandis que d’autres réclamaient des élections, ou encore une milice.

Les invités humains arrivaient à leur tour dans la pièce, accompagnés de leurs amis tortues. Les voyant, les mutants leurs demandaient de partir. Ils n’avaient rien à faire là. Certains les accusaient de les avoir abandonnés. Casey saisissait sa crosse, prêt à se défendre si cela tournait mal. Sally Pride essayait de remettre certains mutants à leur place, notamment Mona Lisa qui obligeait Michelangelo à se taire, n’étant pas humain à l’origine. Dans la cohue, Jay toucha Michelangelo, énervé par son programme de radio. La tortue tombait dans les bras de Sally Pride, inconsciente. Le poison du dendrobate était puissant. Reprenant ses esprits, Jay se rendait compte de son geste et partait en courant.
Il n’y avait pas de services de secours à Mutant Town. Sally Pride commençait à paniquer. Les bruits des disputes autour d’elle la rendaient folle. Elle hurla pour calmer tout le monde. Les tortues accouraient pour s’occuper de leur frère. Sortant de la pièce pour avoir enfin du silence, la lionne tombait sur Bandit et Puggle, qui venaient mettre dehors les humains et demandaient aux tortues de les suivre. Ils n’avaient aucune autorité et aucun droit à leur demander cela. Au même instant, Zanna, Mushroom et Zink leur sautaient dessus.

Le soir venu, Michelangelo reprenait ses esprits. Sally et April discutaient et se demandaient si une élection n’était pas la bonne solution finalement. Hob avait besoin d’être maîtrisé par un pouvoir supérieur. La tortue avait de la peine pour Jay et comprenait sa frustration de ne plus pouvoir toucher personne. Cela lui donnait de l’énergie pour poursuivre son émission de radio et inviter du monde pour témoigner. April retenait l’idée d’élections et suggérait au groupe rassemblé dans la chambre de Michelangelo d’emmener Sally Pride à la tête de Mutant Town. La lionne ne s’attendait certainement pas à cela…


Personnages

Splinter Clan

Mutant Town

Mutanimals

Autres

Autour du numéro

  • Dans le groupe de parole se trouve une chauve-souris avec des lunettes noires en page 9. Il s’agit d’une référence à l’un des mutants du gang de Bebop et de Rocksteady dans le dessin animé de 1987.

Couvertures

  • Cover A – Jodi Nishijima.
  • Cover BKevin Eastman.
  • Cover RI – Justin Mason. 10 copy Retailer Incentive cover.
  • Cover RE Shellheads UnitedJon Sommariva (dessin) et Jean-François Beaulieu (couleur). Couverture exclusive réalisée pour la fan page Shellhead united. Limitée
  • Cover RE Evolve Comics and Collectibles (Color) – Freddie Williams. Pour le fournisseur Evolve Comics and Collectibles. Limitée à 1 000 exemplaires.
  • Cover RE Evolve Comics and Collectibles (Ink wash) – Freddie Williams. Pour le fournisseur Evolve Comics and Collectibles. Limitée à 500 exemplaires.
  • Cover RE The 616 Comics / Slab City Comics (Virgin) – Hal Laren. Pour les fournisseurs The 616 Comics et Slab City Comics. Limitée à 1 000 exemplaires.
  • Cover RE The 616 Comics / Slab City Comics (Red) – Hal Laren. Pour les fournisseurs The 616 Comics et Slab City Comics. Limitée à 500 exemplaires.

Galerie