Saison 3 épisode 36 – Rencontre avec le roi des rats (Leatherhead meets the Rat King VO – Série TV 1987)

Titre original : Leatherhead meets Rat King.
Titre français : Rencontre avec le Roi des rats.


Numéro dans la saison : saison 3 épisode 36.
Numéro de l’épisode : 54.


Première diffusion américaine : 13 novembre 1989 (syndication).
Première diffusion française : 20 mars 1991 (Antenne 2).

Auteur : David Wise.
Executive story editor : Jack Mendelsohn.
Assitant story editor : Francis Moss.
Superviseur de la réalisation :
Fred Wolf.
Superviseur :
Bill Wolf.


Producteur : Walt Kubiak.
Réalisateur : Fred Wolf.


Société d’animation
A-1 Production

Société de production
M-W-S Inc.

Réalisations vidéos
États-Unis

Turtles Vs. Leatherhead (13 mai 1992) / VHS

TMNT, Volume 5, season 3 (3rd part)
(29 août 2006) / DVD

TMNT season 3
(23 juillet 2013) / DVD

The complete classic series
(13 novembre 2012) / Coffret DVD


France

Aucune VHS

Aucun DVD

Les tortues réalisaient un entraînement dans une décharge, sous le regard de Splinter. Ils devaient se tenir prêt à affronter Shredder et ses sbires à tout moment. Des pancartes grandeur nature représentant leurs ennemis trônaient au-dessus d’un tas d’ordures.
Sans plus tarder, les quatre ninjas leur sautaient dessus pour les découper en pièces. L’entraînement était un succès, sauf pour le rat qui regrettait que tous les ninjas ne soient pas tous autant motivés. Les adolescents ne voyaient pas l’intérêt de se battre contre des bouts de cartons. Le rat choisissait de les faire s’affronter. Leonardo et Donatello, contre Raphael et Michaelangelo. Chaque équipe devrait défendre sa propre montagne d’ordures. Celui qui allait conquérir la montagne adverse gagnerait.

Un chargement de meubles en peaux de crocodiles était en train d’être livré dans les hangars d’un entrepôt. Derrière les caisses, Leatherhead sortait pour menacer le gestionnaire de l’inventaire. Fraîchement débarqué à New York, il voulait retrouver les tortues. Sa première piste serait les égouts.
Malgré son expérience des marais de Floride, Leatherhead était totalement perdu dans le labyrinthe des égouts de la ville. La structure de canalisation, les différents niveaux, l’eau croupie. Il détestait ce lieu. Il avait même manqué de se faire écraser par un métro !
Poursuivant son exploration des souterrains, l’alligator tombait dans un fossé. Au-dessus de lui, ricanait le Rat King, accompagné de son armée de rats. Hors de question pour lui de laisser traîner une telle menace dans les égouts. Pour capturer l’alligator, il lui envoya une grenade soporifique. Solidement attaché au cou par des menottes, Rat King tractait Leatherhead hors de son piège.

April venait de couvrir une affaire de vol de mort-aux-rats. Hélas pour elle, son supérieur, Burne Thompson n’était pas content du résultat. Il voulait en savoir plus et l’envoyait, accompagnée de Vernon et d’Irma, enquêter.
Bientôt, les trois journalistes trouvaient une importante fissure au niveau du mur d’un tunnel routier où avait justement disparu le camion transportant la substance chimique. Poussant la paroi, ils découvraient un passage secret menant aux égouts. Non loin de là, April trouvait un morceau de tissu similaire à ce que portait le Rat King. Ils avaient une piste sérieuse à présent.
Leatherhead avait été amené dans les geôles du roi des rats. Tellement fier de son prochain plan, ce dernier s’empressait de le lui révéler ses desseins. Il avait dérobé un camion rempli de mort-aux-rats, auquel il allait mélanger quelques produits pour en faire une substance lui permettant d’hypnotiser les humains et les contrôler. Il partait à présent à la recherche de quelques sujets pour en faire des cobayes.
Pour se libérer de ses chaînes, l’alligator s’était servi d’un de ses pièges à loup pour récupérer une clé qui avait été laissée sur une table non loin. Une fois les chaînes tombées, il allait concocter une vengeance contre le Rat King.
Poursuivant leur enquête dans les égouts, April trouvait le fragment d’une grenade utilisée que le Rat King avait utilisée plus tôt pour neutraliser Leatherhead. Les rats grouillaient dans les environs, ils ne devaient plus être très loin. Effectivement, le sinistre homme les trouvait bientôt sur son chemin et à l’aide de ses rats, capturait deux des trois collègues. April était parvenue à prendre la fuite pour chercher des secours. Se faufilant dans une conduite d’égout, elle ne tardait pas à se faire prendre à son tour par Leatherhead.

Alors que les évènements devenaient critiques à New York, les tortues poursuivaient leur entraînement à la décharge. Si Donatello et Leonardo étaient prêts à se donner à fond, concocter les meilleures stratégies et fabriquer les meilleures armes pour gagner, Raphael devait leur faire face seul. Michaelangelo n’avait décidément aucune envie de se battre, mais plutôt de profiter du beau temps et de bonnes pizzas fraîchement commandées. Mais soudain, le canon à ordures confectionné par Donatello venait gâcher la dernière pizza. La tortue devenait folle et sauta sur ses deux frères, détruisit l’invention de métal et partit conquérir la montagne. Contre toute attente, Michaelangelo avait gagné !
Au même instant, April appelait les tortues à l’aide. L’alligator saisit son tortuecom’, ravi de voir que les mutants allaient bientôt venir aider leur amie. La langue trop pendue, Leatherhead en profitait pour dévoiler le plan de Rat King, qu’il comptait détruire après les quatre ninjas. April se rendait compte que ses amis étaient réellement en danger…

Irma et Vernon avaient été solidement attachés devant un bocal du produit hypnotique de Rat King. Dans dix minutes, ils seraient ses esclaves. Soudain, le roi constatait que son prisonnier de cuir avait disparu. Il allait devoir le retrouver au plus vite.
Continuant de chercher les tortues, Leatherhead menaçait April de la tuer si elle ne lui révélait pas où se trouvaient les mutants. Soudain, des dizaines de rats déferlaient pour lui sauter au visage. Après s’en être débarrassé, il laissait la journaliste passer devant. Rat King l’attendait au détour d’un couloir, grenades en main. L’alligator, qui s’était confectionné un bazooka répliquait à son tour. Les bruits de détonations alertaient les tortues, qui se dirigeaient vers le champ de bataille. Sauvant April, elles allaient laisser les deux ennemis s’entretuer. C’était le moment de sauver Vernon et Irma.

Après avoir libéré les deux journalistes, Donatello s’aperçut que le mélange de Rat King était instable. C’était une vraie bombe à retardement. Mais aussi une occasion de se débarrasser des deux ennemis. Les tortues allaient les attirer tous deux dans le garage du roi des rats. Se précipitant à leur recherche, Leatherhead tira de son bazooka sur les pancartes des tortues, croyant que c’étaient ses vrais ennemis. Le camion derrière explosa, condamnant les couloirs des égouts alentour. La détonation avait soufflé l’alligator dans le ciel, qui atterrit dans l’eau de l’East River. Il repartait à la nage pour la Floride.

Vernon se vantait d’avoir filmé le combat, et se réjouissait du succès que cela allait lui rapporter. Il ne s’était cependant pas rendu compte que le cache de la caméra n’avait pas été retiré. Le reportage était fichu…


Personnages

Autres

Autour de l’épisode

  • En version française, c’est le comédien de doublage Daniel Russo, qui prête généralement sa voix à Shredder, qui double Leatherhead dans cet épisode. Le doublage de l’alligator au cours de son apparition précédente, La terreur du marais (S3 E30), était assuré par Serge Lhorca.
  • Dans cet épisode, le pantalon de Leatherhead est coloré de noir. Normalement, celui-ci devrait être bleu, comme dans toutes les autres apparitions de l’alligator.
  • Comme dans l’épisode précédent, le nom de  « Leatherhead » n’est pas mentionné dans la version française. Le plus flagrant est l’habile manière de détourner son nom lorsqu’April appelle les tortues à l’aide. Elle le nomme « le roi des marais », alors que Donatello lui répond simplement « le crocodile ». Dans la version originale de cet échange, tous deux mentionnent son vrai nom, Leatherhead.
  • Les pancartes utilisées par Splinter pour l’entraînement des tortues sont toutes issues du style guide de la production, distribué aux différents fabricants de produits dérivés pour leurs production propre.
    Par exemple, Shredder dispose ici d’un pistolet laser, qui disparaîtra dans la majorité des images proposées sur les produits dérivés, comme les pin’s.
    En revanche, la pancarte de Michaelangelo le présente les mains vides. Sur le style guide d’origine, que l’on pouvait par exemple retrouver sur les celluloïds de la production, la tortue possédait ses nunchakus. Les armes ont été supprimées de l’épisode afin de faciliter son exportation en Europe, où la majorité des pays censuraient ces armes.
    La pancarte de Raphael, entre la décharge et le garage du Rat King n’est d’ailleurs pas la même. Les pancartes de Bebop et de Rocksteady ont été reprises par NECA dans la deuxième wave de figurines, pour accompagner les doubles packs des tortues.

Galerie

Laisser un commentaire