Saison 3 épisode 30 – La terreur du marais (Leatherhead : terror of the swamp VO – Série TV 1987)

Attention au lotus

(S3 E28)

Plongeon dans le passé

(S3 E29)

L’anniversaire de Michelangelo

(S3 E31)

Titre original : Leatherhead : Terror of the swamp.
Titre français : La terreur du marais.

Numéro dans la saison : saison 3 épisode 30.
Numéro de l’épisode : 48.


Première diffusion américaine : 3 novembre 1989 (syndication).
Première diffusion française : 4 mars 1991 (Antenne 2).

Auteur : Michael Reaves.
Executive story editor : Jack Mendelsohn.
Assitant story editor : Francis Moss.
Superviseur de la réalisation :
Fred Wolf.
Superviseur :
Bill Wolf.

Producteur : Walt Kubiak.
Réalisateur : Fred Wolf.


Société d’animation
A-1 Production

Société de production
M-W-S Inc.

Réalisations vidéos
États-Unis

Turtles Vs. Leatherhead (13 mai 1992) / VHS

TMNT, Volume 5, season 3 (3rd part)
(29 août 2006) / DVD

TMNT season 3
(23 juillet 2013) / DVD

The complete classic series
(13 novembre 2012) / Coffret DVD


France

Aucune VHS

Aucun DVD

Raphael profitait d’un peu de calme pour se replonger dans un album photo des aventures de ses frères et de lui. Les tortues, qui arrivaient au même moment le charriaient sur son côté nostalgique, avant de voir une photographie de leurs amies les quatre grenouilles mutantes. Elles ignoraient que lorsque Shredder avait déversé le mutagène dans le marais où elles vivaient, cela avait également affecté un alligator albinos chassé par un braconnier. Entrant en contact avec l’homme, le reptile s’était changé en mutant en regagnant le rivage.
Dès lors, Leatherhead terrorisait les marais, voulant en devenir le roi. Il s’attaquait notamment aux quatre grenouilles, qui s’opposaient à lui. Malgré leur résistance, elles s’étaient faites capturées et allaient devoir le servir. Rasputin espérait pouvoir contacter les tortues pour leur demander de l’aide… Les ninjas devaient se rendre au plus vite en Floride. Heureusement, April et Irma s’y trouvaient actuellement en vacances.

Au centre de la Terre, Krang observait la surface depuis son Technodrome. Il découvrait Leatherhead, l’alligator mutant géant et demandait à Shredder de le convaincre de se joindre à eux.

Une fois arrivées en Floride, les tortues étaient parties retrouver leurs amies à leur hôtel. Irma n’avait aucune envie d’aller dans les marais, encore moins pour y voir des grenouilles. Seule la journaliste viendrait donc avec les mutants.
Progressant dans le lieu sauvage, les cinq amis se firent capturer dans un filet dissimulé dans le sol, rattaché à une branche d’arbre. L’alligator mutant, alerté par le bruit, s’avançait vers ses nouvelles prises. Personne n’avait le droit de pénétrer dans son domaine ! Genghis voyant leurs amis capturés, lança sa hache sur la corde qui maintenait le filet. Les cinq compagnons étaient tombés sur Leatherhead, qui ne pouvait plus bouger. Leonardo attachait solidement le reptile tandis que les grenouilles saluaient les visiteurs.
Après des heures de marche, les tortues, April et les grenouilles étaient épuisées de trainer leur prisonnier au bout d’une corde pour le remettre aux autorités.

Shredder arrivait dans les marais à son tour, à bord de son module. Accompagné de Bebop et de Rocksteady, ils allaient se lancer à la recherche de Leatherhead. Ils ne tardaient pas à apercevoir l’alligator attaché. Seule solution, suivre les tortues et leurs amis pour connaître leur projet…

Tous épuisés, les mutants allaient faire une halte. Leatherhead leur suggérait du repos au frais au pied d’un arbre. Il avait mené les neuf compagnons à des sables mouvants et ricanait du retournement de situation. Il avait seulement oublié un détail, il était toujours attaché et les ninjas n’avaient qu’à tirer la corde pour le faire tomber la tête la première. Au même instant, Shredder arrivait pour sortir le mutant des sables mouvants et lui proposer de se joindre à lui. Ils partaient bientôt ensemble, laissant les neufs compagnons sombrer dans le sol.
C’est alors que Napoléon eut l’idée de se servir de son fouet pour les tirer de là. L’attachant à une branche, ils pouvaient s’en servir comme d’une corde pour s’extraire du piège. Une fois tous sauvés, ils ne tardèrent pas à trouver un point d’eau. Michaelangelo sautait à l’intérieur pour se rafraîchir. Il se sentait en pleine forme. Une lueur se dégageait du corps de la tortue ; il s’agissait certainement le même mutagène qui avait transformé les grenouilles et Leatherhead. S’il était bien trop dilué à présent dans l’eau pour affecter réellement la tortue, celle-ci était pourtant dans une excellente forme et sautait dans tous les sens. Donatello voulut en faire de même pour comprendre ce qu’il se passait. Il s’agissait d’une sorte de fontaine de jouvence artificielle. Mais cet effet était valable sur les mutants. Il était préférable qu’un humain ne s’y baigne pas…

Shredder mourrait de chaud. Voyant une rivière, il voulut y boire avant de se faire arrêter par Leatherhead. L’alligator l’avertissait que l’eau était magique. L’odeur qui en émanait était bien familière à Saki, qui reconnaissait là celle du mutagène. Tout le stock qu’il y avait déversé ne s’était pas écoulé. Il devait pouvoir en récupérer et le ramener à Krang. Ils entendaient des bruits à proximité ; les tortues, les grenouilles et April s’approchaient.
Bebop et Rocksteady se lançaient à l’assaut des neufs compagnons. Pour leur faire face, Rasputin décochait une flèche de fumée sur leurs ennemis. Shredder, n’y voyant plus rien, trébuchait sur un tronc au sol et tombait dans la rivière en contrebas. Il se mettait à rapetisser très vite, jusqu’à prendre l’apparence d’un enfant. Il recommençait à râler et pester face à la bêtise de ses mutants, incompétents. Leatherhead, qui cherchait à en finir avec ses ennemis, saisit le fusil d’un de ses alliés, mais se fit désarmer aussitôt par Donatello. L’arme vola dans l’eau de la rivière, retenue par un barrage. Les détonations de l’arme le firent céder. De l’eau se déversait en torrent sur le lieu, balayant Shredder et ses sbires et les ramenant dans le tunnel creusé jusqu’au Technodrome. Seul, Leatherhead jurait vengeance tout en prenant la fuite.
Krang s’impatientait. S’approchant de l’accès aux tubes des modules, il se fit renverser par le trop-plein d’eau de la rivière. Montant sur un tronc d’arbre, il s’amusait de la nouvelle apparence de Shredder.

Les tortues faisaient leurs adieux aux grenouilles, leur demandant de garder un œil sur la fontaine « magique ».


Personnages

Grenouilles mutantes

Autres

Véhicules

Autour de l’épisode

  • Cet épisode introduit l’un des personnages secondaires les plus récurrents de l’univers des Tortues Ninja, l’alligator Leatherhead. Il n’est cependant présent que dans quatre épisodes pour cette série !
    • Malgré son importance, quoi que très faible dans cette série, à aucun moment le nom Leatherhead n’est utilisé dans la version française.
  • Lorsqu’il est chassé par le braconnier, Leatherhead apparaît comme un alligator albinos. Cela pourrait expliquer d’ailleurs pourquoi il est si recherché. Il est décrit comme « le plus gros alligator au monde ».
    Cependant, lorsqu’il regagne le rivage, Leatherhead est montré de couleur verte, comme un alligator normal. Une fois transformé, il possède même les vêtements de son braconnier, sans la moindre explication !
    • S’agissait-il réellement d’un alligator albinos ? Ces reptiles ne peuvent vivre plus d’une journée en milieu naturel (source).
    • Sa transformation est assez mal présentée. En effet, lorsqu’il attaque le braconnier et son fils, il ne touche aucun des deux individus. Il n’y avait donc aucun contact lui permettant de devenir un mutant humanoïde. Le fait qu’il soit habillé comme le braconnier est une aberration, à moins qu’il l’ait retrouvé avant les évènements de cet épisode… Ces erreurs ne traduiraient-elles pas un changement de dernière minute dans l’écriture du scénario, potentiellement jugé trop sombre pour des enfants ? Par exemple, Leatherhead aurait peut-être été à l’origine le braconnier.
  • Au début de l’épisode, lorsque Rasputin lance sa flèche libérant un filet, l’animation de l’apparition du filet est inversée. Au lieu de tomber de la flèche vers le bas, il remonte l’écran pour apparaître au niveau de la flèche.
  • Dans la version américaine, Leatherhead s’écrie, sur son lit de fortune porté par les grenouilles, que les alligators vivaient des centaines d’années. En français, il s’exclame « on vit très vieux ». Contrairement à l’idée reçue, un alligator ne vit pas plus de 50 ans dans la nature, et peut dépasser les 80 ans en captivité. Ce sont principalement les crocodiles du Nil qui ont la capacité de vivre une centaine d’années (source).
  • Raphael demande aux grenouilles de leur apprendre à respirer sous l’eau. À de nombreuses reprises depuis le début de la série, les tortues ont pourtant montré leurs capacités à respirer sous l’eau, ce qui leur avait sauvé la vie plus d’une fois. Elles étaient d’ailleurs vendues dans un bocal rempli d’eau peu avant leur chute dans les égouts (Sur la piste des tortues, S1 E1). Le nom « Turtle » en anglais signifie d’ailleurs tortue d’eau. Les tortues de terre se nomment « Tortoise ».
  • Dans la version française, Bebop se décrit comme un sanglier mutant. Il s’agit en réalité d’un phacochère.

Galerie

Laisser un commentaire