TMNT #98 : City at war, part. 6 (IDW Publishing)

TMNT #96

City at war, part. 4

TMNT #97

City at war, part. 5

TMNT #98

City at war, part. 6

TMNT #99

City at war, part. 7

Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Bobby Curnow.
Scénaristes : Kevin Eastman, Tom Waltz.
Illustrateur : Michael Dialynas.
Coloriste : Ronda Pattison.
Lettreur : Shawn Lee.
Éditeur : Bobby Curnow.


Édition
IDW Publishing (US)

Pages : 36.
Prix : $ 3,99.

Tirage physique américain : 34 373 exemplaires.

Couvertures
Dave Wachter
Kevin Eastman
Michael Dialynas
Oliver Castaneda
Alan Quah
Mike Vasquez
Gabrielle Dell’Otto


Première édition
25 septembre 2019 (VO)
– (VF)


Réimpressions américaines
TPB TMNT Vol. 23, City at war, part. 2
(11 mars 2020)

TMNT : The IDW Collection, Vol. 13
(16 juin 2021)


France

Hun regardait le soleil se lever sur les quais de la ville, une bouteille de whisky à la main. Il la jeta soudain contre un pieu de bois. Derrière lui, une voix l’invitait à la rejoindre. Il s’agissait de Bishop, désirant exploiter tout son potentiel. Il était accompagné de deux créatures mutantes, des clones de Slash.

L’alarme du réveil d’April sonnait. Ouvrant doucement les yeux, la jeune femme fut surprise par la présence de Pepperoni à ses pieds. Descendant dans le salon, elle trouva les tortues. Seul Leonardo ne dormait pas, inquiet par les évènements de la veille. Ils s’étaient réfugiés chez April après le coup d’état de Karai. La jeune femme s’était inquiétée, Donatello ne donnait pas de nouvelles. Michelangelo se réveilla au même moment et prit son amie dans les bras, terrifié pour le devenir des orphelins que Karai avait pris. La colère de Raphael était palpable.
Dans les couloirs sombres du quartier général du Foot Clan, Splinter était amené jusqu’à une porte de bois par deux gardes d’élite. Il s’agissait de son tombeau. Karai n’avait pas l’intention de le tuer mais de l’y jeter. Privé d’eau et de nourriture, il y moisirait. Seule elle donnerait l’ordre d’ouvrir la porte si nécessaire. En attendant, elle le briserait de toutes parts.

Man Ray ajustait quelques détails sur un appareil électronique, sous le regard d’Old Hob. Tout était prêt. L’homme poisson avait appris tout ce qui était nécessaire grâce à Lindsey, dont le chat se méfiait à présent. Il mettrait son plan à exécution ce soir même. Les autres membres des Mutanimals n’avaient pas besoin de savoir précisément ce qu’ils préparaient. Seulement qu’ils interviendraient le soir-même, lors des élections de la mairie de New York. Dans un coin sombre de la pièce, Gecko observait ce qu’il se passait…
Les deux clones de Slash étaient rentrés dans des camions blindés de l’Earth Protection Force. Hun avait un étrange sentiment. Il n’appréciait pas beaucoup de se servir de l’une de ces créatures pour se battre. Il était un homme d’action et préférait être au cœur du combat. Pire encore, contrôler un de ces monstres, après ses accrochages avec Slash lui étaient particulièrement pénibles (TMNT #54). Bishop avait trouvé le Patient 0, Slash, intéressant, car il n’était jamais parvenu à le manipuler totalement. Cette fois, il avait veillé à faire de ces clones de parfaites marionnettes, à l’intellect réduit au minimum. Ils ne devraient plus avoir de problème.

April était arrivée sur la place où Stockman tiendrait son allocution au terme des élections. Les équipes s’affairaient pour préparer l’estrade et les banderoles. Le candidat se réjouissait de voir enfin son assistante arriver. La jeune femme ne put s’empêcher de lui toucher un mot sur la visite de Mme. Null deux soirs de cela (TMNT #96). Elle n’appréciait pas d’avoir été mise sur le banc de touche et encore moins ce qu’il préparait. Ne voulant pas se laisser faire en cas de manipulation ou de triche, elle voulut lui préciser un détail fort important. Elle savait qu’il la surveillait. Mais ce qu’elle avait laissé sur son ordinateur n’était que le sommet de l’iceberg ; ce qu’elle voulait bien lui montrer. April savait ce qu’il manigançait depuis longtemps, comme son alliance avec l’EPF, leur fournissant de la technologie, les Flyborgs et des informations de toutes sortes. S’il lui arrivait quelque chose de fâcheux, ou à quelqu’un de proche, toutes ces données compromettantes seraient révélées au grand public. Elle en vint enfin aux faits. Si elle avait apprécié travailler pour lui ces derniers mois, April ne tolérait pas une alliance avec Mme. Null car cela pourrait faire du mal à ses amis mutants. Si elle le voyait encore manigancer avec la femme d’affaire, ces informations compromettantes seraient révélées immédiatement.

Le soir venu, Jennika se présentait pour la première fois aux tortues avec ses nouvelles couleurs et armes. Michelangelo était particulièrement enthousiaste de compter une nouvelle recrue dans l’équipe. Tous réunis dans l’appartement d’April, ils commencèrent à lui expliquer les évènements récents, de la capture d’Harold et de Libby (TMNT #95), jusqu’à la prise de pouvoir de Karai (TMNT #97). Raphael reprochait à Leonardo d’être parti trop vite, sans tenter de sauver leur père et d’arrêter la jeune femme. S’il avait suivi Hob, c’est qu’il agissait et ne se cachait jamais. Il allait droit au but. Les deux tortues commencèrent à se battre au milieu du salon, leurs frères cherchant à les séparer. C’en était de trop pour Raphael, qui claqua la porte au nez d’Alopex qui essayait de le calmer tant bien que mal.
Quittant l’immeuble d’April, la tortue contactait de nouveau Old Hob. Le chat était ravi de cet appel, il s’apprêtait à passer à l’action. L’aide de Raphael était la bienvenue.

Le téléphone ne cessait de sonner dans le bureau de Stockman, qui venait de gagner les élections. Ses rivaux l’appelaient pour le féliciter. Non loin de là Hob et les Mutanimals écoutaient les informations à bord d’un camion. Le chat voulait s’assurer que le scientifique était bien le grand gagnant de l’élection. Stockman s’avança vers son pupitre et commençait son discours de victoire, très arrogant comme à son habitude, remerciant son équipe de campagne. Le chat ordonnait à Sally Pride, à bord du vaisseau triceraton, de tirer sur l’un des blindés de l’EPF, venue s’assurer qu’aucun incident ne se produise. La lionne refusait de faire une telle chose et dévia le tir sur une voiture de police. Old Hob et les siens entraient en scène, armes à la main, accompagné d’un Raphael caché derrière un blouson et une casquette, ne sachant plus quoi faire. Hors de question pour lui de s’en prendre à la police.
En cas d’incidents, Stockman avait tout prévu. Deux Flyborgs arrivèrent depuis les airs pour l’emmener lui et April à l’abri. Les médias alertaient de l’attentat, et Raphael passait à la télévision, sous les yeux de ses frères. Un changement de plan s’improvisait, Karai devrait attendre.
Dans la mêlée, Gecko essayait de prévenir Raphael qu’Old Hob mijotait quelque chose. Le chat avait totalement pété les plombs. Il s’empara du micro et se présenta sur la scène sous les caméras. Ce soir il allait frapper un grand coup, mais d’abord il tenait à ouvrir les yeux du monde entier. Des gens comme Stockman connaissaient l’existence des mutants et n’en parlaient pas. Ils les utilisaient, les traquaient, les tuaient, les étudiaient…Toujours dans l’ombre. Comme le disait si bien le scientifique durant la campagne, place à l’action. Le chat sortit l’appareil sur lequel il travaillait avec Man Ray.
Au même moment, Bishop et Hun entraient en scène, accompagnés de leurs avatars mutants. Old Hob cru voir un instant Slash, avant que Man Ray le ramène à la raison. Cette nouvelle horreur encouragea encore plus le chat à mener à bien son plan. Il lança l’appareil, qui scintillait de vert en direction de Bishop, en pleine foule et explosa. Une fois la lueur verte dissipée, les personnes touchées se changeaient en mutants sous le regard horrifié de tous.

Dans sa souffrance, Splinter reprenait ses esprits et vit Tang Shen lui parler, le rassurer. Le rat était à bout, cette apparition lui était si agréable. Mais la femme venait lui demander de tenir le coup. Le combat continuait et leurs enfants avaient besoin de lui plus que jamais. La lumière chaude produite par Shen se dissipa, laissant le vieil homme dans l’obscurité et la glaçante voix de Rat King, trônant derrière lui, un verre de vin à la main.


Personnages

Earth Protection Force

Foot Clan

Mighty Mutanimals

Autres

Autour du numéro

Cover RI – Michael Dialynas

  • City at war est un arc en huit numéros. Pour célébrer les huit ans de publication du comic des Tortues Ninja, IDW Publishing a décidé pour ses covers RI de rendre hommage à ses dessinateurs fars et les grandes lignes de chaque années. Ainsi, cette couverture est dessinée par Michael Dialynas, qui avait couvert l’ongoing entre les TMNT #53 et TMNT #55, puis plus régulièrement à partir du TMNT #89.
  • Michael Dialynas a annoncé sur les réseaux sociaux avoir terminé de dessiner ce numéro le 20 août 2019.
  • La couverture principale de ce numéro, dessinée par Dave Wachter, n’avait pas été révélée lors des sollicitations de juin, comme les autres. C’est l’artiste lui-même qui la révéla le 22 août sur les réseaux sociaux, en présentant l’évolution de sa conception. On peut supposer que ce « retard » soit à imputer au fait qu’il soit au travail pour la suite des numéros, comportant un très grand nombre de pages.
  • La couverture d’Alan Quah est la deuxième d’un quadriptyque partagé avec les artistes Kael Ngu et InHyuk Lee, qui retrace une scène d’action toutes les trois secondes, amenant à sa conclusion dans le TMNT #100.
  • Les 500 premières variants de la cover de Jae Lee pour le L. A. Comic Con chez OASAS Comics ont rencontrés un très gros problème. Après avoir été imprimées et retournées au fournisseur, la quasi-totalité du lot était dégradé, voir totalement plié. Les rares numéros qui ont été plus ou moins épargnés ont été envoyés aux collectionneurs, mais le reste fut réimprimé.

Couvertures

  • Cover ADave Wachter.
  • Cover BKevin Eastman.
  • Cover RIMichael Dialynas. 10 copy Retailer Incentive cover.
  • Cover RE AOD Collectables – Oliver Castaneda. Pour les fournisseurs exclusifs AOD Collectables.
  • Cover RE Big Time Collectibles – Alan Quah. Couverture exclusive pour le distributeur Big Time Collectible. Limitée à 500 exemplaires.
  • Cover RE The Fellowship – Mike Vasquez. Couverture exclusive au fournisseur The Fellowship, disponible sur Amorphous Ink Comics, Sad Lemon Comics, Mutant Beaver Comics et 7 Ate 9 Comics. Limité à 800 exemplaires.
  • Cover RE Frankie’s Comic – Mike Vasquez. Pour les fournisseurs Frankie’s Comics.
  • Cover RE Frankie’s Comics / Golden Apple Comics Gabrielle Dell’Otto. Couverture exclusive aux distributeurs Frankie’s Comics / Golden Apple Comics. Édition limitée à 1 500 exemplaires.
  • Cover RE Frankie’s Comics / Golden Apple Comics (Virgin cover) Gabrielle Dell’Otto. Couverture exclusive aux distributeurs Frankie’s Comics / Golden Apple Comics. Édition limitée à 1 500 exemplaires.
  • Cover RE Planet Awesome Collectibles – Sajad Shah. Couverture exclusive à Planet Awesome Collectibles. Édition limitée à 1 000 exemplaires.
  • Cover RE Planet Awesome CollectiblesKevin Eastman. Couverture exclusive à Planet Awesome Collectibles.
  • Cover RE New England Comics – Ian Nichols. Couverture exclusive à New England Comics.
  • Cover RE OASAS Comics « virgin » – Jae Lee et June Chung. Couverture exclusive au site OASAS Comics et disponibles pour la L.A. Comic Con (11-13 octobre 2019). Couverture limitée à 1000 exemplaires.
  • Cover RE OASAS Comics « Black and white » – Jae Lee et June Chung. Couverture exclusive au site OASAS Comics et disponibles pour la L.A. Comic Con (11-13 octobre 2019). Couverture limitée à 500 exemplaires.
  • Cover RE OASAS Comics « Moon » – David Baron et Ryan Winn. Couverture exclusive au site OASAS Comics et disponibles pour la L.A. Comic Con (11-13 octobre 2019). Couverture limitée à 700 exemplaires.
  • Cover RE OASAS Comics « Sun » – David Baron et Ryan Winn. Couverture exclusive au site OASAS Comics et disponibles pour la L.A. Comic Con (11-13 octobre 2019). Couverture limitée à 700 exemplaires.

Évolution de la couverture de Dave Wachter :

Évolution de la couverture de Ian Nichols :

Galerie

Laisser un commentaire