Saison 5 épisode 2 – Saut dans le temps (Once upon a time machine VO – Série TV 1987)

Titre original : Once upon a time machine.
Titre français : Saut dans le temps.


Numéro dans la saison : saison 5 épisode 2.
Numéro de l’épisode : 106.


Première diffusion américaine : 29 mars 1991 (CBS).
Première diffusion française : 12 janvier 1994
(France 2)

Auteur : Michael Maurer.
Réalisateur : Michael Algar.

Directeur artistique : Franck Rocco.
Executive story editor
: Jack Mendelsohn et David Wise.
Assitant story editor : Francis Moss.

Executive story editor: Jack Mendelsohn et David Wise.
Assitant story editor:
Francis Moss.

Superviseur de la réalisation : Fred Wolf.
Superviseur :
Bill Wolf.

Producteur exécutif : Mark Freedman.


Société d’animation
Murakami – Wolf – Dublin (M-W-D)

Société de production
Group W. Productions

Réalisations vidéos
États-Unis

The turtles’ awesome Easter
(4 mars 1992) / VHS

TMNT, Season 4
(13 mars 2007) / DVD

The complete classic series
(13 novembre 2012) / Coffret DVD


France

Aucune VHS

Aucun DVD

Le nouvel invité des tortues, Hokum le lièvre, venait de préparer une pizza pour ses hôtes. Mais si ceux-ci mouraient de faim le menu ne les enchantait guère. Elle n’était faite qu’avec des légumes ! Donatello esquivait le repas pour montrer une interview d’April avec un homme déguisé en lapin de Pâques témoignant d’une agression. Sans plus attendre, le lièvre partit à sa rescousse. Il était loin de s’imaginer qu’il ne s’agissait que d’un déguisement.

En Dimension X, Krang criait victoire. Il venait de localiser une distorsion du temps. Un monde sans Tortues Ninja ! Un monde neuf qu’ils n’avaient plus qu’à conquérir. L’extraterrestre visait l’année 3 000 pour s’assurer de découvrir un nouveau monde. La distorsion se trouvait sur une voie de métro abandonnée. Ils n’avaient qu’à emprunter une rame pour la traverser.
April réalisait un reportage sur une rame de métro pour dénoncer l’insécurité constante qui régnait sur New York. Graffitis, vols, agressions… Alors qu’un policier témoignait à la caméra, il se faisait dépouiller de tous ses biens. Les criminels avaient encore de beaux jours devant eux !
La rame de métro pilotée par Shredder fonçait en direction de la distorsion. Sur son chemin se trouvait justement le lièvre, qui s’émerveillait de la taille des galeries souterraines de ce monde. Voyant le wagon filer à vive allure, il sauta sur son toit et traversa également la distorsion. Bientôt, Shredder et ses deux mutants atteignaient un arrêt de métro. Le phacochère se baissait in-extremis pour éviter la date du jour, qui survolait la station. Novembre 2036 ! Ils étaient encore loin de l’année 3 000. Mais qu’importe ce détail du calendrier, les tortues étaient selon Krang certainement déjà très vieilles. Le lièvre les suivait.
Cheminant dans le métro, les deux mutants et leur chef étaient surpris de voir à quel point tout était propre. Ils retrouvaient même High Five, un ancien membre de leur gang ! Il reconnaissait Bebop et Rocksteady et leur annonçait sa reconversion. Il n’y avait plus de criminels depuis bien longtemps, les tortues les avaient tous arrêtés. L’ambiance crasseuse de New York commençait à manquer aux visiteurs temporels. Shredder avait soudain une idée. Ses deux mutants allaient réunir leur ancienne bande du passé pour marcher sur le futur. Les gens étaient sans défense et les policiers désarmés. Ce serait un jeu d’enfant ! Le lièvre qui avait tout entendu montait à bord du métro pour avertir les tortues…

De retour dans le présent, le lièvre faisait irruption dans le salon prévenant les tortues des plans de Shredder. Ils partaient à toute vitesse pour le futur. Le gang de malfrats de Bebop et de Rocksteady venait justement d’être reconstitué. Alors qu’April poursuivait son reportage dans les couloirs du métro, elle voyait High Five et les siens courir en direction du wagon prêt au départ. L’homme dérobait le sac de la journaliste au passage. Sans perdre de temps, les tortues et le lièvre se lançaient à leur poursuite et sautaient sur la machine en toute discrétion.
Une fois le tunnel du temps traversé, les ninjas s’occupaient de neutraliser les versions jeunes et fringantes de Jersey, Lugnut et High Five. Mais dans le combat, le plafond de la station de métro s’effondrait sur les reptiles, ensevelis sous les gravats. Le lièvre intervenait à temps pour barrer la route à Shredder et permettre à ses amis de se relever. Ils battaient en retraite un moment.

Une fois débarrassé des tortues, Shredder s’attaquait aux postes de police pour neutraliser leurs communications. Le transformateur de matière de Krang lui servirait à montrer sa puissance. Il commençait à transformer la ville, les immeubles et même la Statue de la liberté, qu’il remodelait à son visage.
Les tortues assistaient à tout cela, impuissantes. Visitant un petit peu le New York du futur, elles voyaient des pizzerias au nom de Michaelangelo, Après cela, les ninjas partaient voir à quoi ressemblaient leurs versions du futur. Mais regardant par la fenêtre de leur villa, les ninjas étaient terriblement déçus. Les reptiles n’étaient plus que des versions branlantes et paresseuses des héros qu’ils avaient été jadis. Ils étaient devenus ce que Splinter leur prédisait s’ils ne faisaient pas plus d’exercices. Soudain, April apparut à la télévision, annonçant « le retour » de Shredder. Entendant cela, les vieilles tortues se préparaient au combat, saisissant leurs armes. Mais seraient-elles à la hauteur ? Les reptiles du passé allaient devoir leur prêter main forte. Le temps pressait. D’après le convecteur d’énergie de Donatello, le passage de la distorsion du temps ne resterait ouvert encore qu’une quinzaine de minutes. S’il se refermait, il n’y aurait pas de retour possible.
Prenant une voiture volante, les tortues partaient à la recherche de Shredder. L’homme leur donnait rendez-vous à la galerie du métro depuis un écran. Il comptait neutraliser huit Tortues Ninja en une seule fois grâce à sa bande.

Les vieilles tortues arrivaient enfin sur place. Mais elles marchaient très lentement et non sans l’aide de cannes. Heureusement, leur version plus jeune n’étaient pas loin et neutralisaient les trois bandits de la bande de Bebop et de Rocksteady. Hokum se chargeait des restes pour laisser la voie libre à ses amis qui partaient dans les souterrains.
Atteignant le wagon de métro de Shredder, les vieilles tortues ne faisaient clairement pas le poids. De son sabre, l’homme brisait leurs armes. Il ne leur restait plus longtemps à vivre. Mais au même moment, les jeunes tortues faisaient leur apparition. Shredder transformait leurs armes grâce à l’appareil de Krang. Mais le bâton de Donatello était devenu un tuyau d’arrosage. Il aspergeait le transformateur de matière, rendant sa forme d’origine à tous les objets et monuments de la ville. Les anciennes et jeunes tortues faisaient équipes et neutralisaient sans mal leur vieil ennemi. Le temps pressait, les reptiles avaient à peine le temps de charger leurs ennemis dans le wagon de métro et de dire à dieu à leur version du futur qu’elles repartaient pour leur époque.

De retour aux égouts, les tortues faisaient également adieu à Hokum, qui repartait dans sa dimension. Michaelangelo, épuisé, voulaient faire une sieste. Mais Leonardo insistait pour qu’ils reprennent leur entraînement. Hors de question de devenir ce qu’elles avaient vu dans le futur !


Personnages

Foot Clan

Autres

Autour de l’épisode

  • Plusieurs éléments montrent que cet épisode, tout comme le précédent, étaient prévus initialement pour la saison 4.
    •  Il s’agit d’un épisode dessiné par les studios de Dublin. Or les studios ne se sont occupés que de quelques épisodes en saison 3 et des premiers épisodes de la saison 4.
    • Ces deux épisodes ont été diffusés pour la première fois aux États-Unis à l’occasion de Pâques les jeudi 28 et vendredi 29 mars 1991 (le dimanche de Pâques était le 31 mars), soit trois mois après la fin de la saison 4 et six mois avant le début de la saison 5. Il a été par la suite rediffusé en septembre 1991, avec le reste de la saison 5.
    • Cet épisode, comme le précédent, propose encore dans sa version américaine le premier générique, qui disparaît à partir de l’épisode La vengeance de la mouche (S4 E14) du fait du passage sur la chaîne CBS et la sortie de la syndication.
    • En France, la série a rencontré deux changements de studios de doublages, commençant par la SOFI avant d’être transférée auprès de H2 Productions à partir de l’épisode Mon frère, le mauvais garçon (S5 E3) en 1992. Enfin, Prodac a repris le travail de son prédécesseur après qu’il ait déposé le bilan en 1996 (en savoir plus).
      Ces deux épisodes ont été doublés en français par le premier studio, la SOFI. Ce changement montre que cet épisode et le précédent avaient donc bien été fournis comme épisodes de la saison 4 et non de la cinquième. Nous retrouvons également cette incohérence avec les épisodes La planète des tortues-droïdes partie 1 et partie 2 en fin de saison.
    • Cet épisode figure dans le DVD de la saison 10 aux États-Unis, avec les épisodes de La planète des tortues-droïdes partie 1 et partie 2.
  • L’histoire dans le futur se déroule le 11 novembre 2036 d’après le calendrier volant du métro.
  • Krang estime qu’en 2036 les tortues devraient être très vieilles. L’histoire se passant en 1991 (d’après son graphique en début d’épisode), il n’y a donc que 45 ans qui séparent les deux temporalités. En estimant que les tortues ont environ 15 ans au cours de la série (d’après les cartes bio des figurines de Playmates), elles n’auraient donc que 60 ans en 2036. C’est loin d’être si vieux que ça ! Surtout pour des tortues qui peuvent vivre entre 100 et 150 ans !
  • La pizzeria du futur s’appelle Michelangelo, sans A. Il s’agit d’une erreur, puisque la réforme du nom de la tortue n’a eu lieu qu’en 2000 ! Avant cela, il s’orthographiait MichAelangelo.
  • L’épisode se passe en 1991. On le voit grâce au graphique de Krang, mais aussi lorsque Donatello appelle ses frères pour repartir à leur époque. Dans la version française en revanche, Donatello s’écrie « Tout le monde à bord ! Prochain arrêt, l’année 1992 ! », date supposée de la première diffusion française de cet épisode, s’il n’y avait pas eu de décallage avec la saison 5.

Galerie

Laisser un commentaire