TMNT original cartoon series – April O’Neil (NECA – Figurine 2020)

Fabricant : NECA.

Créateurs : Peter Laird, Kevin Eastman, David Wise.
Date de création :
1984.


Année : 2020.
Wave
:
3.
Série :
Original cartoon series.
Lieux de production :
Chine.


Studio de modélisme : NECA, sous la direction de Randy Falk.
Sculpteurs : Irène Matar (et Josh Sutton ?).
Prototype : True Cast Studios.
Fabrication : Anthony Minichino, Josh Sutton et Tony Cipriano.
Peinture : Jon Wadell et Geoffrey Trapp.
Design du packaging : Chris Raimo.
Photographies : Stephen Mazurek.


Taille : 14,5 cm.
N
ombre d’articulations : 33.
Nombre d’accessoires : 10 + une montre.
Univers : Les Tortues Ninja (1987).


Date de sortie américaine : 16 juillet 2020.
Date de sortie Française : Fin août 2020.

Prix originel américain : 54,99$ (prix conseillé par NECA).
Prix originel français : Autour de 65€.


Rééditions : -.

Déco page

Présentation du personnage

April O’Neil était une journaliste déterminée travaillant pour la chaîne d’informations Channel 6.

Désirant toujours faire le reportage du siècle, elle n’hésitait pas à se mettre en danger pour prouver ce qu’elle affirmait ou innocenter les tortues. Ces dernières devaient régulièrement voler à son secours, se faisant capturer et tombant dans des situations très compliquées.

La figurine d’April O’Neil a été présentée pour la première fois à l’occasion de la San Diego Comic Con 2019, puis à celle de New York en octobre de la même année. Le visage du prototype a évolué entre les deux conventions, passant d’un air stoïque à une expression plus souriante. C’est ce second modèle qui a été retenu.

La statuette du Hamster maltais (provenant de l’épisode Le hamster maltais, S3 E4) était une réelle surprise. Un clin d’œil propre à un seul et unique épisode, peu représentatif de la série en elle-même mais qui possède sa propre atmosphère, centré sur la mafia de New York. Son ajout comme accessoire pour la figurine d’April O’Neil vient du sculpteur Trevor Zammit, qui en interview pour Toy Shiz, reconnait-là un hommage à son grand-père, d’origine maltaise. Il se devait d’y ajouter la statuette, ayant été touché par son origine dans l’épisode étant enfant.

Il s’agit de la deuxième figurine d’April O’Neil que NECA réalise, après celle pour la gamme du comic de 1984, en 2009 !

La figurine accompagnait le Foot soldier (bashed) dans un double-pack qui a vu le jour en juillet 2020 aux États-Unis, puis un mois plus tard en France. Très vire, les fans se sont plaints du manque de réalisme de la figurine. Sur le forum The Technodrome, ils essayaient de comprendre ce qui n’allait pas à travers des schémas comparatifs. Une tête trop grosse ? Un corps trop petit ?
Si NECA affirmait que la figurine était la plus fidèle possible, il n’en était rien. Beaucoup n’étaient pas satisfait par le rendu du personnage, qui est flagrant comme on le développera dans les sections Figurine et Conclusion.

April est vendue dans un double pack, aux côtés du Foot soldier (bashed). Les figurines sont visibles grâce à une fenêtre en plastique à l’avant. À l’arrière, NECA a détaillé les figurines de la troisième wave.

La figurine

La figurine d’April a été sculptée par Irène Matar et peut-être également Josh Sutton. Son rendu a été soumis à de nombreux critiques pour des problèmes de proportions, mais aussi de fidélité par rapport à la véritable échelle du personnage. En effet, April ne mesure que quelques millimètres de plus que les tortues, alors que la journaliste devrait, d’après les échelles officielles de la production (voir conclusion de la review), être pratiquement de la taille d’un Foot soldier. Plus grande que Bebop !  Il n’en est hélas rien pour ces figurines. Le principal problème de la sculpture est cette tête beaucoup trop grosse par rapport au reste du corps. Ou plutôt, c’est le corps à part entière qui est bien trop petit ! En réalité, la tête est certainement de la bonne taille. Difficile de croire NECA quand il clame que les figurines sont à la bonne échelle…
Ce visage est, à mon sens, un véritable échec. Le développement de sa sculpture a été relativement laborieux, proposant au moins deux prototypes différents présentés au public, et aucun d’eux n’a été réellement convainquant. Difficile de croire, au vu des talents des artistes travaillant pour le fabricant, qu’il était impossible de faire mieux. La mâchoire est trop carrée et la peinture est loin d’arranger les choses.

Passé outre ces « légers » problèmes qui confèrent à April une apparence de gamine tout droit sortie d’un cartoon des Looney Tunes ou d’un jeu pour smartphone, nous avons une figurine finalement assez classique.
Toujours à la recherche du compromis idéal pour proposer une figurine à la fois fidèle au design originel et dissimuler au mieux les articulations, la partie basse du buste d’April est dissimulé sous un plastique souple permettant de bouger les jambes sans trop entraver l’articulation du bassin.

L’ensemble des coutures de la combinaison de la journaliste sont incisées dans le plastique et pas simplement peintes à même le plastique.

Accessoires

Les accessoires sont le point fort de cette figurine. La troisième wave est très intéressante dans ce sens, proposant des accessoires tirés de nombreux épisodes.

La figurine possède deux jeux de mains interchangeables. Une paire est entièrement ouverte, l’autre à demi-fermée afin de tenir les accessoires.

April possède une montre au poignet gauche. Celle-ci peut se retirer lorsqu’on lui change les mains. Elle est faite dans un plastique très souple.

Le matériel de journaliste est très varié. Elle possède deux micros, un individuel et l’autre relié à un magnétophone qu’elle peut porter en bandoulière. La caméra possède une articulation au niveau de la poignée. Excellente idée pour l’orienter en fonction du bas d’April ! Mais une fois encore, NECA propose de la qualité moindre. Il est très difficile de mettre la poignée dans la main d’April sans casser cette articulation, trop fine et donc fragile. Il est simple de la remplacer par une vis. Sauf que voilà… Ce type de désagrément ne devrait pas exister…

La petite créature rouge est un bébé Pizza monster, tout droit sorti de l’épisode Le délire de pizza (S2 E6). NECA a d’ailleurs sous-entendu vouloir produire une version adulte de ce monstre ! Il est sorti à la mi-décembre 2021.

La statuette est une référence à l’épisode Le hamster maltais (S3 E4). Il s’agissait d’une statuette renfermant une formule chimique qui pourrait conférer au Technodrome la capacité de s’extraire du centre de la Terre. Hélas, il n’est pas possible d’ouvrir cet accessoire en deux pour y découvrir la formule. Cela aurait été un petit plus vraiment sympa !

Enfin, l’accessoire par excellence, le tortuecom’ ! La version des tortues ne pouvait pas s’ouvrir. Celui-ci le peut à l’aide d’une petite charnière ! Les nombreux détails sont présents et font de lui mon accessoire préféré dans ce lot.

Peinture

Impossible de passer à côté de cette combinaison jaune si caractéristique du personnage dans le dessin animé ! Les nombreuses coutures en reliefs sont toutes peintes en noir, tout comme les plis de la combinaison et le relief des cheveux de la journaliste. Nous retrouvons également l’habituel style bicolore pour marquer les ombrages à l’arrière de la figurine.

Le manque de ressemblance du visage d’April est certainement renforcé par une peinture qui ne lui correspond pas, principalement au niveau des sourcils, bien trop épais.

Un autre problème, de plus en plus présent chez les figurines de NECA, se trouve au niveau de la peinture des articulations. Celle-ci tend à s’écailler dès la première utilisation, laissant apparaître le plastic de la figurine à nu. Sur certains zones, cela ne se voit pas, ou très peu. Sur d’autres, comme le disque de la cheville, cela est bien trop flagrant… April n’est pas la seule figurine dans ce cas malheureusement.

Articulations

  • Nuque, articulation en rotule 360° ;
  • Épaules, articulation en rotule 360° et demi-disque 90° ;
  • Coudes, doubles demi-disque 60° ;
  • Poignets, articulation en rotule 360° (détachable) et demi-disque 45° ;
  • Poitrine, articulation en rotule 360° ;
  • Bassin, articulation en rotule 360° et demi-disque 150° ;
  • Genoux, doubles demi-disque 60° ;
  • Chevilles, articulation en rotule 360°.

Les articulations de la figurine d’April sont globalement identiques aux autres figurines de NECA. Il a tout de même fallu adapter certaines d’entre elles, tant pour les dissimuler dans les différents reliefs du personnage, qu’à travers sa morphologie très fine. Certaines articulations sont relativement difficiles à travailler lors du déballage de la figurine. C’est notamment le cas de la double articulation des coudes. Un petit passage à l’eau chaude devrait régler le problème sans risquer de casser ses bras.

Contrairement aux autres figurines, l’articulation se trouvant au niveau de sa poitrine est relativement souple. Située en-dessous des seins, elle permet à la figurine de faire une rotation à 360° et de se contorsionner en avant comme en arrière. J’ignore s’il s’agit d’un détail propre à mon exemplaire, mais l’articulation a tendance à se déboîter très facilement, séparant la figurine en deux. Il suffit de remettre l’articulation dans sa rotule, il ne s’agit pas de casse !

separateurConclusion

La figurine d’April est, à mon goût, certainement la figurine la moins réussie de NECA pour la gamme des Tortues Ninja depuis le début. En aucun cas cette figurine ne ressemble à l’April O’Neil du dessin animé de 1987. Son corps est trop petit, sa tête disproportionnée. Son visage est un échec total. C’est à croire que le modèle de support a été le style guide utilisé pour le packaging de la figurine et non la journaliste de la série comme le faisait NECA jusqu’ici. La tête de la figurine est certainement à la bonne échelle. C’est le reste du corps qui ne l’est clairement pas. April était une femme élancée et presque de la taille de Shredder. C’est loin d’être le cas ici, elle est à peine plus grande qu’une tortue… Sincèrement, outre la combinaison jaune si caractéristique du personnage, qu’est-ce qui permet de la reconnaitre ?

Cela fait beaucoup de points négatifs soulevés. Hélas il faut bien se rendre compte du public visé. Il n’est plus question ici de jouets pour enfants à 9$ (aux USA), mais réellement de produits destinés à des adultes. Les moyens développés sont sensiblement différents, et les attentes doivent également l’être.

Et cela nous amène à un autre problème, cette fois de fond et devenu incontournable depuis quelques années : la place des femmes. Le monde de la figurine est très complexe et doit être capable de répondre aux attentes de la part des clients. Les fabricants ont observé depuis de nombreuse décennies que les personnages enfants et féminins se vendaient très largement moins que des monstres par exemple. Raison pour laquelle les fabricants de jouets et de figurines pour collectionneurs sont assez frileux lorsqu’il s’agit d’en réaliser.
Chez NECA, très peu de personnages féminins sont sortis malgré  leur rôle emblématique au sein les licences traitées, comme Replay chez Alien ou encore Sarah Connor chez Terminator. Cela se voit aussi avec les enfants, Newt et John Connor pour ces mêmes licences.
Alors pourquoi ce paragraphe « féministe » sur les Tortues Ninja me demanderez-vous ? Tout simplement car April n’a, en 2020, toujours aucune figurine rendant hommage fidèlement à son design, contrairement à bien d’autres figurines. Déjà entre 1988 et 1990, la figurine était littéralement retirée des rayons ! Raison pour laquelle on retrouve aujourd’hui énormément de blisters intactes de la journaliste sur les sites de vente en ligne. Du côté des produits destinés aux collectionneurs, April passe également largement à la trappe (voir le tableau ci-dessous). Chez Funko, ce n’est qu’en 2020 et à travers la gamme du film de 1990 des Pop ! que l’on voit enfin apparaître notre journaliste ! Et avec son design du dessin animé, certainement car celui du film serait passé inaperçu… Plutôt hypocrite et qui tire à la consommation quand on y réfléchit un peu non ? Du côté de Super 7 et ses TMNT Ultimates, la figurine est également très peu convaincante. Comme c’est dommage.

Le réel point fort de la figurine se trouve au niveau des accessoires, variés et surtout mettant l’accent sur des épisodes spécifiques. Malheureusement, il faudra prévenir le fabricant que l’on n’achète pas une figurine uniquement pour ses accessoires généralement…

Juillet 2020 – Double pack April O’Neil & Bashed Foot soldier

April était distribuée aux côtés de l’un des deux Foot soldiers endommagés.

Déco page

Figurines d’April du dessin animé de 1987

Chez Playmates Toys

Chez d’autres fabricants

Galeries

Galerie des Comic Con

Packaging

Photos de la collection de Yoyoalchemist

Photos officielles

Crédits photos

  • Collection Yoyoalchemist (figurine, accessoires).
  • The Toy Ark (Comic Con).
  • The Toy Ark (Galerie officielle).
  • NECA (Photos press par Stephen Mazurek)