TMNT original cartoon series – Bashed Foot soldier (NECA – Figurine 2020)

Fabricant : NECA.

Créateurs : Peter Laird, Kevin Eastman, David Wise.
Date de création :
1984.


Année : 2020.
Wave
:
3.
Série :
Original cartoon series.
Lieux de production :
Chine.


Studio de modélisme : NECA, sous la direction de Randy Falk.
Sculpteur : Trevor Zammit.
Prototype : True Cast Studios.
Fabrication : Anthony Minichino, Josh Sutton et Tony Cipriano.
Peinture : Jon Wadell et Geoffrey Trapp.
Design du packaging : Chris Raimo.
Photographies : Stephen Mazurek.


Taille : 17 cm.
N
ombre d’articulations : 24.
Nombre d’accessoires : 13.
Univers : Les Tortues Ninja (1987).


Date de sortie américaine : 16 juillet 2020.
Date de sortie Française : Fin août 2020.

Prix originel américain : 54,99$ (prix conseillé par NECA).
Prix originel français : Autour de 65€.


Rééditions : -.

Déco page

Présentation du personnage

Les Foot soldiers étaient des robots créés avec la technologie de la Dimension X par le seigneur de guerre Krang, et proposés à Shredder pour lui servir d’armée dans ses desseins de conquête du monde.

Très peu habiles, ces ninjas robotiques ne sont redoutables qu’en nombre, principalement lorsqu’ils possèdent des armes lasers extraterrestres.

Nous n’avons aucune information sur la conception de cette figurine, qui reprend la quasi-totalité de la sculpture des Foot soldiers sortis en wave 1 et 2. Seul le trou dans sa poitrine est une innovation sur la sculpture.

La figurine du Bashed Foot soldier a été présentée pour la première fois à l’occasion de la San Diego Comic Con 2019, puis à celle de New York en octobre de la même année.

La figurine était vendue en double-pack avec April. Pour cette troisième wave, NECA a ajouté deux Foot soldiers aux rangs des collectionneurs. Une version « bashed » (défoncée) et une « slashed » (tranchée). Ces deux fantassins sont identiques dans leur sculpture, seuls les dégâts sont assez différents. Pour faciliter leur vente, ils sont proposés aux côtés d’April pour l’un et de Casey Jones pour l’autre.

Les deux figurines sont présentées dans un blister double-pack standard pour la gamme. Elles sont visibles grâce à une fenêtre en plastique à l’avant. À l’arrière, NECA a détaillé les figurines de la troisième wave.

 

La figurine

Globalement, la figurine est identique aux Foot soldiers sortis en wave 1 et 2. La seule différence se situe au niveau de sa poitrine, creusée pour y installer le système robotique visible après le coup reçu en combat. Pour plus de réalisme, des morceaux de tissus déchirés sont ajoutés autour de la « blessure » et un câble sectionné dépasse même du ventre du personnage.

La sculpture de la figurine est principalement issue de celles du Foot soldier et de Shredder du comic de 1984 de NECA, réalisées en 2008 et sorties seulement en 2016 à travers le pack Eastman & Laird’s villains 4-pack. Les seules parties inédites sont la tête et la cagoule qui retombe sur le torse, et les avant-bras.
La tête du Foot est très fidèle au visage du personnage, très allongée et avec un front proéminent et arrondi en son sommet. Les détails de plis froissés sont très bien réalisés. Son cou est légèrement vouté et non droit comme les autres personnages de la gamme, rappelant leur gestuelle aux bras ballant de la série.
Les bras du robot sont extrêmement fidèles à ce qu’ils sont dans la première saison du dessin animé. Des membres fins et démesurément longs, assez typiques du style de Peter Chung, qui a assuré les designs des personnages. Ils possèdent des protections métalliques, faites dans un plastique très souple au niveau des avant-bras.

Le seul détail qui n’est pas totalement fidèle aux Foot soldiers du dessin animé est la retombée du vêtement en-dessous de la ceinture. Celle-ci est faite dans un plastique souple. Dans le dessin animé, cette retombée est légèrement plus discrète, laissant apparaître l’entre-jambe du personnage. Il s’agit du remploi de la figurine des ninjas Foot du comic de 1984. Les jambes sont également très fines et longues, et proviennent une fois encore d’un moule identique à celui des ninjas Foot de la gamme du comic.
Je regrette également l’absence de shuriken porté au niveau de la ceinture. Les robots de la première saison en possédaient systématiquement un sur le côté droit. Cela aurait été le détail sculpté en plus pour différencier cette nouvelle version de la précédente, d’autant plus que le ventre entier a été resculpté pour cette occasion. Autre possibilité, laisser une ouverture sur la ceinture pour glisser un des shurikens vendus avec la figurine.

Accessoires

Aux premiers abords, la figurine est très richement fournie en accessoires. Quatre paires de mains (!), deux fusils lasers, deux shurikens et un communicateur. Mais que valent-ils ? Ces accessoires sont identiques pour les deux Foot soldiers endommagés de la wave 3. Seule une petite subtilité est cachée.
C’est assez plaisant de voir autant d’accessoires pour une seule figurine. Hélas il s’agit énormément de recyclage des anciens Foot soldiers. Si l’un des accessoires est inédit, rassurez-vous, celui-ci se retrouve également avec l’autre robot fantassin.

Parmi les quatre paires de mains, seule une est réellement inédite. Les trois autres sont celles déjà proposées avec les Foot soldiers des séries précédentes. La nouvelle propose des mains aux doigts ouverts mais légèrement recourbés, pour donner plus de réalisme aux postures de surprise / agonisantes des robots après le choc du coup qui les a endommagé. Je les trouve d’ailleurs plus réalistes et mieux finies que les mains précédentes.

Côté arme, NECA a pourvu son soldat de deux shurikens. L’un métallisé, l’autre orange. La version orangée est une référence au premier épisode de la série, Sur la piste des tortues (S1 E1), lorsque les ninjas affrontent les mutants sur les toits. Ils leurs envoient des shurikens explosifs qui ont cette teinte orangée avant la détonation.

Le communicateur de cette figurine est le seul accessoire qui dispose d’un élément différent du Foot soldier « slashed ». Il s’agit de la vignette à l’intérieur. Notre robot fantassin est en communication avec Bebop. L’autre présente Rocksteady. Comme pour Shredder, l’image représentée est celle d’une figurine et non une capture d’image issue de la série.

Enfin, les fusils ! Le premier est une reprise des fusils proposés avec les Foot soldiers des waves précédentes et Bebop et Rocksteady. Rien de bien nouveau donc ! Le second en revanche est totalement inédit. D’une couleur bleutée son design est assez différent de ceux que l’on pouvait voir généralement dans la série. La crosse de l’arme est en revanche bien plus épaisse que l’ouverture des mains des ninjas robots et peut donc les abîmer.

Peinture

Une fois encore, la peinture est identique au Foot soldier des séries précédentes. Les couleurs sont en revanche légèrement plus vives.

L’intérieur du robot, visible depuis sa blessure, est de couleur bleutée, avec quelques éléments gris. Les câbles qui sortent de son corps ou cachés sous les tissus sont jaunes.

Le reste de la peinture du Foot soldier est relativement simple. Ses vêtements sont faits de violet et de noir principalement. Nous retrouvons à l’arrière les nuances classiques de la gamme, avec le côté ombrage bicolore.

Le visage du Foot est réellement une belle réussite, que ce soit au niveau de la sculpture, ou de la peinture. Les yeux sont peints en jaune, et le pied au niveau du front, en relief, est en rouge. Il s’agit d’un détail intéressant, car cette couleur du pied n’est présente que dans la première saison du dessin animé. À partir de la saison 2, marquant la fin du contrat avec les studios de la Toei, le pied devient jaune.

Articulations

  • Nuque, articulation en rotule 360° ;
  • Épaules, articulation en rotule 360° et demi-disque 90° ;
  • Coudes, doubles demi-disque 60° ;
  • Poignets, articulation en rotule 360° (détachable) et demi-disque 45° ;
  • Poitrine, articulation en rotule 360° ;
  • Bassin, articulation en rotule 360° et demi-disque 150° ;
  • Genoux, doubles demi-disque 60° ;
  • Chevilles, articulation en rotule 360° ;
  • Pointe des pieds, demi-disque 45°.

La figurine du Foot soldier dispose d’un très grand nombre d’articulations, rendant le personnage très dynamique. Il s’agit des mêmes articulations que les Foot soldiers des séries précédentes.

Faites très attention au personnage lors de sa première manipulation, lors de sa sortie du blister. Les articulations en rotule du bras et de l’épaule sont extrêmement fragiles et peuvent bloquer, sous peine de casser. Il est donc préférable que vous plongiez votre figurine dans de l’eau chaude pour travailler doucement le plastique et éviter qu’il ne cède. Le plastique de la figurine semble toutefois un peu plus solide que celui utilisé pour la première wave en 2019.

Les nombreux points d’articulations permettent à la figurine d’adopter des positions variées et accentuer le réalisme du personnage, y compris au niveau de la pointe des pieds. Par ailleurs, leur grand nombre de points d’articulations permettent aussi de leur donner des positions réalistes de chutes au sol après avoir pris un coup. Avec les mains aux mouvements plus naturels, cette sensation de coups n’est que plus réaliste.

separateurConclusion

Comme à son habitude, NECA ne s’est pas trop foulé et propose une figurine quasiment identique à celle que nous retrouvions dès la première série. La seule différence se situe au niveau de sa poitrine endommagée.
Mais dans le fond, auraient-ils pu faire autrement ? Sur certains détails, je le pense. La figurine est l’une des sculptures les plus réussies au moment de sa sortie, bien qu’elle reprenne en très grande partie la sculpture des Foot soldiers du comic de 1984. Le bas de son vêtement retombe trop et aurait pu être enfin corrigé pour cette nouvelle version, étant donné qu’elle propose une innovation au niveau de la poitrine. Comme les Foot soldiers de cette wave 3 reprennent ceux de la première saison, le sculpteur aurait pu aller au-delà, proposant par exemple un shuriken à glisser dans la ceinture du personnage. Ce sont ces petits détails, forts sympathiques, qui auraient pu donner l’impression d’avoir une figurine un peu moins identique aux précédentes. Mais je trouve surtout que cette figurine pêche du côté des dégâts. Elle n’a pas pris assez cher pour être une figurine réellement neuve. La simple blessure à l’abdomen n’est pas suffisante, surtout par rapport à la figurine du Foot slashed, qui propose quelque chose d’assez différent. Pourquoi ne pas avoir proposé des dégâts également au niveau du dos, de la tête ou des membres longs ?

En revanche, je trouve le concept de proposer une figurine endommagée très intéressant. Ce ne sera sans doute pas le cas de tous les collectionneurs, mais pour ceux qui aiment faire de la photo de figurines, cela peut être un ajout non négligeable. Les mains supplémentaires permettant d’avoir des corps « souffrants » dans leur chute ou agonisant au sol sont juste parfaites.

Maintenant la question que je me pose est sur l’utilité de vendre ces deux soldats dans des packs distincts. Les proposer aux côtés d’April et de Casey est clairement fait dans le but d’assurer un minimum de vente pour ces robots. Pas certains que tous les fans les aient achetés, même les plus complétistes, hormis pour posséder les deux humains principaux. À contrario, ceux qui aiment faire de l’army building se retrouveront peut-être floués, ne pouvant acheter plus de soldats endommagés. À plus de 100€ les deux packs, cela commence à revenir très cher !

Juillet 2020 – Double pack April O’Neil & Foot soldier (bashed)

Le Foot soldier était distribuée aux côtés d’April.

Déco page

Figurines du Foot soldier endommagé du dessin animé de 1987

Chez Playmates Toys

  • Aucun

Chez d’autres fabricants

  • TMNT original cartoon seriesBashed Foot soldier (NECA – Figurine 2020)
  • TMNT original cartoon seriesSlashed Foot soldier (NECA – Figurine 2020)

Galeries

Galerie des Comic Con

Packaging

Photos de la collection de Yoyoalchemist

Photos officielles

Crédits photos

  • Collection de Leomir (figurine, accessoires).
  • The Toy Ark (Comic Con).
  • The Toy Ark (Galerie officielle).
  • NECA (Photos press par Stephen Mazurek)