Saison 2 épisode 4 – Les machines rebelles (The Mean Machines VO – Série TV 1987)

Titre original : The mean machines.
Titre français : Les macines rebelles.


Numéro dans la saison : saison 2 épisode 4.
Numéro de l’épisode : 9.


Première diffusion : 22 octobre 1988 (syndication).
Diffusion française : Date inconnue.

Écrit par : Michael Reaves.
Executive story editor : Jack Mendelsohn.
Superviseur de la production : Fred Wolf.
Producteurs :
Walt Kibiak et Kara Vallow.
Superviseur :
Bill Wolf.


Société d’animation
A-1 Production

Société de production
M-W-S Inc.

Réalisations vidéos

États-Unis

The incredible shrinking turtles
(5 octobre 1990) / VHS

Season 2
(26 avril 2005) / DVD

The complete classic series
(13 novembre 2012) / Coffret DVD


France

Le kidnapping / Dimension X
(Virgin Video, 1990) / VHS

Le kidnapping / Dimension X
(René Château Vidéo, 1993) / VHS

Dimension X
(Arwen International, 1994) / VHS

Aucun DVD

Alors que Splinter veillait à l’entraînement de ses élèves, Donatello entrait dans le dojo avec une excellente nouvelle. Il venait de bricoler un nouveau détecteur à fragments de l’œil de Sarnath, plus puissant, à partir de pièces détachées du vaisseau qui s’était écrasé (Une incroyable histoire, S2 E2). Ils partaient de ce pas l’essayer dans les rues de la ville, affublés de déguisements peu convaincants.

En pleine recherche, les ninjas voyaient des voleurs dévaliser une banque. Se lançant à leur poursuite, Stockman et Shredder les voyaient intervenir. Ce dernier demandait au scientifique de s’empresser de trouver le fragment, qui se trouvait dans une poubelle non loin du lui de la bataille. Après l’avoir trouvé, les deux esprits maléfiques prenaient la fuite. Shredder touchait à son but. Une fois le combat terminé, Donatello se rendait compte que le cristal était en mouvement. Bientôt, ils avaient perdu sa trace.

D’après ses recherches, Baxter avait déterminé qu’une fois le cristal relié à un ordinateur, cela leur donnerait une puissance presque illimitée. Mais Krang ne croyait pas en son plan, ce qui mettait Shredder hors de lui. Les deux hommes devaient s’empresser de trouver un ordinateur suffisamment puissant pour mettre en place cette intelligence artificielle.
Pour retrouver le cristal, Donatello voulait aussi améliorer le détecteur. Le plaçant sur le Turtle van, le véhicule devenait fou, jusqu’à heurter un mur des égouts. Les deux technologies n’étaient clairement pas compatibles…

L’ordinateur tant convoité par Shredder venait d’être trouvé. Le cristal inséré, la machine prenait « vit », laissant apparaître une intelligence artificielle. Il se faisait appeler l’O.M.N.S.S. et possédait d’impressionnants pouvoirs, contrôlant les machines autour de lui. S’il avait plus d’énergie, il pourrait aller jusqu’à contrôler les machines de tout l’univers ! Baxter s’empressait de connecter un câble pour lui apporter ce dont il avait besoin. Face à cette nouvelle intelligence, le scientifique se montrait sceptique. Il se sentait certainement inférieur à lui et craignait pour sa place. Bientôt, O.M.N.S.S. détectait la présence des tortues en approche. Sous les ordres de Shredder, il s’apprêtait à les neutraliser.
Les tortues avaient contacté April pour les aider. Elles comptaient sur ses talents de journaliste pour obtenir des informations. Retrouvant leur amie sur un chantier de construction à l’écart de la ville, le rayon d’O.M.N.S.S. frappait des engins de chantier qui s’attaquaient aux reptiles. Leonardo essayait de couper le câble qui tenait le boulet de démolition de l’un des véhicules pour le faire ricocher contre une autre des machines folles et la neutraliser. Les véhicules étaient tous neutralisés. Mais la fourgonnette d’April également…

Pour être réellement efficace, l’O.M.N.S.S. avait besoin de plus d’énergie. Il pouvait se montrer totalement indépendant et absorber l’énergie autour de lui. À présent il comptait user de toutes ses capacités…
Les machines de la ville étaient devenues totalement incontrôlables. Impossible pour Donatello de repérer le cristal pour autant, toutes les machines brouillaient le signal. Les tortues devraient se débrouiller pour remonter à la source. Arpentant les rues de New York, les ninjas trouvaient bientôt un agent robot qu’ils allaient interroger pour retrouver Shredder.

Avec toute la puissance déployée, Shredder se réjouissait de sa victoire prochaine. Il voulait même ouvrir un portail interdimensionnel pour convoquer ses armées sans l’aide de Krang qui l’avait abandonné. À l’approche des tortues, l’O.M.N.S.S. piratait le Turtle van, qui ne répondait plus. Les portières étaient verrouillées, la camionnette partait en trombes à travers la ville. Mais grâce au détecteur, Donatello était parvenu à reprendre le contrôle du véhicule. Il s’en était fallu de peu, le Turtle van était à quelques centimètres d’un mur !
Finalement, les tortues étaient parvenues à entrer dans le bâtiment où se trouvait Shredder. Des robots gardaient le bâtiment, mais n’offraient aucune résistance digne de ce nom, jusqu’à l’arrivée aux escaliers. Un système de sécurité avec lance à incendie empêchait les tortues de poursuivre leur ascension jusqu’à une distraction de Donatello. Les pièges déjoués, les ninjas arrivaient au niveau où se trouvait Shredder. Sans perdre de temps, Leonardo coupait le câble qui permettait à l’O.M.N.S.S. de s’alimenter en énergie et de bientôt générer un portail interdimensionnel. Leurs ennemis n’avaient pas dit leur dernier mot, des robots faisaient leur entrée. Soudain, l’ordinateur s’éteignit, neutralisant les gardes de métal. Face au pied du mur, Shredder et Stockman prenaient la fuite. April avait éteint l’O.M.N.S.S. durant le combat, permettant la victoire des tortues !

Shredder était furieux après cette nouvelle défaite. Splinter demandait à ses élèves de ne pas crier victoire trop rapidement. Ils devaient encore retrouver le dernier fragment de l’œil de Sarnath.


Personnages

Foot Clan

Autres

Autour de l’épisode

  • Lorsque les tortues arrivent dans les rues de New York au début de l’épisode, une pancarte annonce les pizzas de « Michael ». Il s’agit peut-être d’une référence au scénariste de cet épisode, Michael Reeves.
  • Une fois encore, cet épisode ne fait pas exception aux censures du côté de Michaelangelo.
    • Lorsque les tortues affrontent les voleurs de la banque, dans la version française seul Leonardo est montré en train de lancer son sabre. En réalité, la scène était précédée de Michaelangelo, lançant son nunchaku. Tous deux ramassent leur arme respective une fois le combat terminé.
    • Lorsque le Turtle van devient fou, dans la version française il s’encastre dans le mur des égouts sans explications. En réalité, Michaelangelo avait lancé son nunchaku sur le volant, faisant tourner le véhicule vers le mur.
    • Lors du combat contre les machines sur le terrain de construction, Michaelangelo évite un des engins. Une fois encore la scène a été coupée car il maniait ses nunchakus et manquait de se faire écraser.
    • Lorsque les tortues combattent les machines au rez-de-chaussée du bâtiment où était caché Shredder, la partie où Michaelangelo se bat avec ses nunchakus est totalement censurée. Quelques secondes plus tard, c’est au tour de Leonardo de voir son combat tronqué, ne montrant que le moment où il écrase le robot sous la table. Dans la version originale, il brandit ses sabres et les faits tournoyer au-dessus de sa tête.
    • Lorsque les tortues résistent au tuyau dans les escaliers, Leonardo demande à Michaelangelo d’intervenir. La tortue lance ses nunchakus sur la caméra d’O.M.N.S.S. Cette courte scène a également été censurée en France, tout en laissant l’ordre de son frère d’intervenir, ce qui ne fait strictement aucun sens puisqu’il demande ensuite à Donatello d’attirer le tuyau.
    • Après avoir neutralisé les robots, les tortues s’avancent vers Shredder. Michaelangelo réalise un saut tout en brandissant ses armes et criant que les tortues se battent avec honneur. La scène a également été supprimée. Il en est de même pour la scène suivante, une fois la fumée dissipée.
  • L’intelligence artificielle se nomme O.M.N.S.S. dans la version originale. Après avoir donné son nom, il explique chaque lettre de son abréviation. Dans la version française, l’ordinateur ne donne que son nom, Mammouth, car il était le plus gros des ordinateurs existants.
  • Le petit robot volant vu à la télévision, avant que le dessin animé ne soit interrompu par un flash spécial de Channel 6, est une parodie d’Astro Boy. Dans l’épisode suivant, d’autres parodies seront montrées en fin d’aventure, comme les Schtroumpfs et Alvin et les Chipmunks.

Galerie

Laisser un commentaire