TMNT Adventures #5 : Something fishy goes down (Ça sent le poisson ! VF – Archie Comics / Éditions Tournon / Glénat)

TMNT A. Special #3

The night of Monsterex

TMNT meet Archie #1

Origin of the species

TMNT A. #5

Something fishy goes down

TMNT A. #6

Of turtles and stones and Mary Bones

TMNT A. #7

Intergalactic wrestling

Scénaristes : Dean Clarrain et Ryan Brown.
Écriture
: Dean Clarrain.
Illustrateur : Ken Mitchroney.
Encreur : Dave Garcia.
Coloriste : Barry Grossman.
Lettreur : Gary Fields.
Éditeur : Victor Gorelick.


Éditions
Archie Comics (US)
Tundra Publishing (US)
Editions Tournon S.A. (France)
Glénat US Comics (France)

Pages : 28 pages.
Prix initial : $ 1,00.

Tirage physique américain : Chiffres inconnus.

Couverture
Ryan Brown


Première impression
Octobre 1989 (VO)
Mai 1991 (VF)


Réimpressions américaines
TMNT Adventures, Volume 1
(Tundra Publishing, janvier 1991)

TMNT Adventures, Collected series, Volume 1
(Tundra Publishing, 1991)

TMNT Adventures Classics Digest #1
(Août 1993)

TPB Teenage Mutant Ninja Turtles, Vol. 2
(IDW Publishing, 17 octobre 2012)


France
Les Tortues Ninja #8
(Édition Tournon, mai 1991)

Les Tortues Ninja #1 – La malédiction
(Glénat USA Comics, juin 1991)

Cowabunga #5
(Édition Tournon, 15 mai 1993)

Le soir du 3 juillet, les tortues étaient parties visiter le Burroughs Aquarium, dans le New Jersey. Alors qu’elles s’émerveillaient devant une raie manta, elles étaient interrompues par le biologiste du lieu. Grand spécialiste de l’espèce, il voulait leur donner un petit cours particulier sur l’espèce, en voie de disparition. Une fois dehors, les tortues voulaient marcher et rentraient sur New York en longeant la plage, sous la pleine lune bienveillante.
Shredder et ses mutants se trouvaient à bord d’un sous-marin à proximité de New York. L’homme au masque de fer passait un sale quart d’heure. Krang venait d’apprendre que Bebop et Rocksteady avaient perdu un baril de mutagène dans les égouts. Son précieux et si rare mutagène. Il espérait que les deux imbéciles soient sévèrement punis. Shredder avait quant à lui un projet pour saboter la fête nationale des newyorkais…

Jack Finney, le responsable de l’aquarium, fermait son établissement pour la nuit. Après avoir rendu visite une dernière fois à sa raie préférée, il partit pour la côte du New Jersey afin d’enquêter sur un problème de pollution émanant des égouts. Il constatait que des traces d’un gel verdâtre s’écoulait des égouts en direction de la mer. Enregistrant vocalement ses analyses, il fut surpris par un torrent d’eau qui sortait de la bouche d’égout qu’il analysait. La force du courant le jeta dans la mer, où il disparut.
À quelques kilomètres de là, les tortues s’amusaient sur le bord de la plage. Seul Leonardo semblait soucieux. Il avait le sentiment que quelqu’un les observait. C’était bien le cas, Bebop et Rocksteady venaient de les voir depuis le périscope du sous-marin. Ils s’empressaient d’avertir Shredder, toujours en communication avec Krang. Quelle belle opportunité se disait-il. Si simple ! Enfin il allait pouvoir se débarrasser des tortues et en plus s’assurer du succès de son plan : la destruction de la statue de la liberté pour les commémorations du 4 juillet. Le sous-marin tira une torpille en direction des quatre mutants. C’est alors qu’une ombre s’avança vers la forteresse de métal. Sur la baie, les tortues voyaient l’engin explosif foncer droit sur elles. Soudain il disparut, happé par quelque chose dans l’eau. L’ombre avait attrapé la torpille, qu’elle redirigeait en direction du sous-marin. La coque ne fut que brièvement touchée, rejetant la torpille dans les abysses. Les tortues regardaient en direction de la mer et voyaient le bâtiment revenir à la surface avant de disparaître. Que s’était-il passé ?
Shredder était hors de lui. Après être revenu dans leur quartier général, dans les égouts de New York, il voulut s’assurer que le sous-marin était intact. Un peu plus et son plan échouait. Rien d’alarmant, pas la moindre bosse. Il ordonnait à ses deux mutants de main de charger les explosifs pour le feu d’artifice qu’il réservait à la statue de la liberté pour ce soir. Pendant ce temps, l’ombre qui avait dévié la torpille avait suivi le sous-marin et déposait un explosif sur sa coque avant de regagner la mer. Sur le chemin du retour, en arrivant dans les égouts, les tortues voyaient cette mystérieuse ombre les frôler. Continuant leur chemin, elles découvrirent la cachette de Shredder, et de son sous-marin. Entrant à l’intérieur, elles découvraient ce qu’il s’y passait. Reprenant la direction des eaux, le véhicule arrivait bientôt dans l’océan pour mettre à bien son plan.

À proximité de la statue de la liberté, l’ombre s’apprêtait à mettre à bien son plan, pour contrecarrer celui de Shredder. Plongeant dans les profondeurs de l’océan, il se dégota un harpon qui gisait sur le sable. Il tirerait sur la brique de plastic et ferait sauter le sous-marin.
Si l’idée paraissait bonne, il était loin de s’imaginer que les tortues étaient à bord. Les quatre mutants étaient soudain surpris par Bebop et Rocksteady. Donatello poussa le rhinocéros, qui planta sa corne dans la paroi du submersible. De l’eau s’infiltrait à très grande vitesse, ils coulaient. Shredder prit la fuite, seul, tandis que ses acolytes le suppliaient de revenir. Michaelangelo et Donatello saisirent des bouées pour secourir les deux imbéciles, coincés en revenant à la surface. Les tortues regagnaient le rivage à la nage.
S’enfuyant par les profondeurs, Shredder se fit arrêter par l’ombre. Il s’agissait d’un homme raie mutant ; Jack Finney. Le ninja se doutait que c’était lui qui avait fait capoter ses projets depuis le début. S’en suivit un combat sous l’eau, où le mutant prenait aisément l’avantage et lui arracha ses tubes de respiration avant de le ramener à la surface. Shredder était trainé, inconscient sur la plage. Il attendit que Man Ray regarde en direction de l’océan pour lui jeter du sable au visage et prendre la fuite. La raie se nettoyait le visage quand les tortues arrivaient à son secours. Le poisson avait beaucoup de mal à parler avec ce nouveau corps, qui lui réclamait déjà de retourner à l’eau. Avant de s’en aller, Ray avertit les tortues du plan de leur ennemi.

Tout était bien qui finissait bien, et elles assistèrent aux commémorations de la fête nationale, admirant le feu d’artifice.


Personnages

Foot Clan

Autour du numéro

  • Ce numéro est le premier s’émancipant du dessin animé, initié par TMNT Adventures en août 1988. Si le projet était de continuer à adapter la série, les scénarios et les images des épisodes tardaient à arriver et il fut donc décidé de poursuivre à travers une histoire originale.
    C’est ainsi que Ryan Brown et Dean Clarrain arrivèrent, pour apporter du sang neuf au titre, qui est sorti en octobre 1989. L’histoire autour de l’œil de Sarnath n’a quant à elle pas connu de fin à ce stade de l’histoire, et se poursuivra par la suite, dans le TMNT A. #47. Les scénaristes en ont profité pour apporter certains messages engagés, notamment à vocation écologique. Ici, l’accent est mis sur la fragilité des raies manta, espèce en danger, et de la pollution, tant des côtes que des fonds marins. En interview pour Multiversity Comics, on apprend que c’est Ryan Brown qui fit venir Dean Clarrain pour scénariser ce numéro. Ce dernier n’avait aucune connaissance de l’univers des TMNT et principalement du dessin animé.
  • Le TMNT A. #5 introduit son premier personnage original, Man Ray. Il s’agit de l’un des mutants les plus fameux de l’univers des TMNT, rendu célèbre principalement à travers ses figurines réalisées en 1990 par Playmates Toys, sous le nom de Ray Fillet. Créé par Ryan Brown, celui-ci s’opposait à son intégration dans le dessin animé de 1987 en tant qu’ennemi des tortues. Pour la saison 4, un nouveau design a donc été apporté à Ray pour l’introduire dans l’épisode L’homme poisson (S4 E25).
  • Ce numéro et les suivants, jusqu’au TMNT A. #17, ont été compilés à partir de janvier 1991 au format trade paperback, à raison de deux numéros par volume. À cette occasion, la totalité des planches est recolorisée par les soins de Mark Bode et d’autres artistes, valorisant les dessins de Mitchroney, Lawson et Simpson.
    En juin 1991, c’est Glénat US Comics qui les apporte en France, reprenant à l’exactitude le format des publications, ajoutant une couverture cartonnée.
    • Cette nouvelle publication au format trade paperback a permis de valoriser encore plus les nouveaux mutants, introduits de manière massive au cours de ces premiers numéros, et donc les figurines qui étaient sorties entre 1989 et 1990.

Couvertures

Couvertures américaines

Couvertures européennes

  • Couverture magazine « Teenage Mutant Hero Turtles #8 » , Fleetway (Grande-Bretagne, 1990) Ken Mitchroney et dessinateur inconnu. Édition britannique sortie entre le 5 et le 18 mai 1990.
  • Couverture magazine « Tortues Ninja #8 », Éditions Tournon (France, 1991) Ken Mitchroney et dessinateur inconnu. Édition française sortie en mai 1991.
  • Couverture album Les Tortues Ninja, tome 1 – La malédiction, Glénat USA Comics. Ryan Brown. Édition française sortie en juin 1991.
  • Couverture magazine « Cowabunga #5 », Éditions Tournon (France, 1991) Dessinateur inconnu. Édition française sortie le 15 mai 1993.