Saison 2 épisode 1 – Le retour de Shredder (Return of the Shredder VO – Série TV 1987)

Titre original : Return of the Shredder.
Titre français : Le retour de Shredder.


Numéro dans la saison : saison 2 épisode 1.
Numéro de l’épisode : 6.


Première diffusion : 1er octobre 1988 (syndication).
Diffusion française : Date inconnue.

Écrit par : David Wise et Patti Howeth
Réalisatrice : Christy Marx.
Executive story editor : Jack Mendelsohn.
Superviseur de la production : Fred Wolf.
Producteurs :
Walt Kibiak et Kara Vallow.
Superviseur :
Bill Wolf.


Société d’animation
A-1 Production

Société de production
M-W-S Inc.

Réalisations vidéos

États-Unis

The Shredder is Splintered (1989 ?) / VHS

Season 2
(26 avril 2005) / DVD

The complete classic series
(13 novembre 2012) / Coffret DVD


France

Aucune VHS

Aucun DVD

Leonardo et Michaelangelo faisaient leurs emplettes dans un supermarché pour garnir leurs pizzas. Mais ils devaient interrompre leurs recherches pour arrêter deux voyous qui étaient en train d’essayer de vider les caisses. Sautant sur les voleurs, ils ne tardaient pas à les mettre hors d’état de nuire. Les sirènes des voitures de police se faisaient entendre au loin. Les mutants s’empressaient de payer leurs achats, finalement offerts par la maison, avant de prendre la fuite. Peu après, April O’Neil interviewait la caissière mettant l’accent sur un nouvel acte héroïque des tortues.

Le Technodrome était à présent prisonnier sur un astéroïde, en Dimension X. À l’intérieur, Shredder implorait Krang de le laisser retourner sur Terre pour se venger des tortues. Il en avait assez de tourner en rond dans le vaisseau de guerre. Après tant de jérémiades, l’extraterrestre acceptait de laisser Saki repartir sur Terre pour régler leur compte aux tortues. Se précipitant sur le portail interdimensionnel, il disparaissait. Mais Bebop et Rocksteady, pressés aussi de repartir, s’écrasaient lamentablement contre ce qui était redevenu un écran. Krang adorait voir les animaux et les humains souffrir et se faisait un plaisir de torturer ces deux imbéciles. Ils resteraient au Technodrome avec lui.

April rentrait d’un pas précipité pour Channel 6. Son chef de la rédaction, Burne Thompson, voulait qu’elle continue son reportage. Il était persuadé que les tortues étaient les voleurs de la supérette. La jeune femme avait beau lui expliquer les faits, il ne l’écoutait pas. Si elle n’était pas capable de mener ce reportage sur ce qu’il jugeait être la pire menace que la ville n’avait jamais connue, il donnerait ce travail à quelqu’un d’autre, comme le minable Vernon Fenwick. Pourquoi se montrait-il si autoritaire, du moins pire que d’habitude ? Parce qu’il voulait impressionner sa nouvelle petite amie, Tiffany, qui détestait les tortues depuis sa plus tendre enfance. April n’était pas du genre à se laisser impressionner et était décidée à faire éclater la vérité au grand jour. L’information ne serait pas déformée par un incapable subjectif et amoureux.
De retour dans les égouts, les frères dégustaient leurs pizzas. Combattre ces voyous leur rappelait à quel point il avait été difficile mais aussi intéressant de se battre contre Shredder. Finalement, sans lui ils ne seraient pas des mutants aujourd’hui. Splinter méditait jusqu’à pousser un cri. Ses élèves se rendaient à son chevet. Il avait un mauvais pressentiment ; Shredder était de retour à New York. Malgré les paroles rassurantes des tortues, le maître en avait le cœur net…

À Central Park, un portail interdimensionnel s’ouvrait, laissant Shredder revenir sur Terre. Il se retrouva bientôt face à deux hommes qui en voulaient à son argent. Voyant qu’il était arrivé seul, sans ses deux mutants ou encore ses Foot soldiers, il sautait sur un arbre et en trancha une branche de ses tekko-kagi. Le lourd rondin de bois tombait sur les voleurs. Il n’en fallait pas plus pour qu’ils prennent leurs jambes à leur coup. Vainqueur, Shredder sortait ensuite son communicateur pour demander à Krang où se trouvait son armée. L’extraterrestre ne comptait plus l’aider, il devrait se débrouiller seul à présent.
L’homme se rendit dans un dojo de mauvaise fréquentation. Voyant que le sensei était un amateur, il n’avait aucun mal à impressionner ses élèves en déchiquetant un punching-ball. Tous se prosternaient bientôt à ses pieds.

Les hommes que Shredder avait entraînés étaient prêts pour le combat. Leur ancien sensei leur offrait une tenue de tortue pour monter leur nouveau gang, le Crooked Ninja Turtles Gang. Ils partaient dérober l’argent du supermarché victime du cambriolage la veille, vêtus de costumes de tortues ridicules. Ils passaient ensuite à des banques et des bijouteries. Ils faisaient à chaque fois connaître le nom de leur groupe et distribuaient même des cartes de visite. La pauvre caissière qui croyait que les tortues étaient des gens biens n’avait pas compris la supercherie… Personne n’avait compris.
Après le dernier casse, la fourgonnette de Channel 6 surprenait les malfaiteurs dans la rue. Les équipes filmaient la scène sous les ricanements de Vernon, ravi de voir que les tortues étaient bien des voleuses comme l’affirmait son chef. April savait qu’il se tramait quelque chose…

Shredder contactait Krang pour lui annoncer le bon déroulement son plan. Bientôt les tortues devraient sortir dans la rue pour clamer leur innocence et recevraient les huées de tous les habitants. L’extraterrestre se montrait très sceptique face à ce plan. Il voulait surtout des résultats au plus vite. Et cela risquait de prendre du temps. Il exigeait de Shredder des nouvelles que quand il aurait enfin des résultats.
Shredder aurait besoin d’aide pour accélérer le rythme de son projet. Il était parti rendre visite à une récente connaissance, le professeur Baxter Stockman. L’inventeur se trouvait interné dans un asile. Il tenait compagnie à un petit homme à l’accent français déguisé en Napoléon Bonaparte. Il lui racontait son aventure avec ses Mousers (Les mangeurs de rats, S1 E3). Les barreaux de sa cellule se pliaient soudainement et Shredder pénétrait dans la pièce, détruisant la petite lucarne qui lui servait de fenêtre. Il avait besoin de lui pour construire un piège à rat géant. Stockman n’avait cessé d’observer ces derniers jours une foreuse sur un chantier non loin. Il savait exactement comment la transformer pour en venir enfin à bout de Splinter…

À Channel 6, April regardait les dernières vidéos d’enregistrement du Crooked Ninja Turtles Gang. Pour Thompson, il s’agissait à n’en pas douter un instant des tortues. Il désirait la voir réaliser ce reportage. La corde au cou, la journaliste s’en allait dans son bureau prévenir ses amis mutants. Avec ce reportage, ils n’allaient pas tarder devenir les ennemis publics numéro un.
Sans perdre de temps, les tortues montaient dans leur dirigeable, arrivant directement dans le bureau d’April depuis sa fenêtre. La jeune femme présentait à ses amis la vidéo montrant le gang de pseudos tortues ninja en action. Si cela ne leur permettrait pas d’identifier les individus, l’information principale ne leur échappait pas : leurs techniques de combat n’étaient connues que de deux personnes, Splinter et Shredder. Alors qu’elles se rendaient compte que leur ennemi était certainement de retour en ville, un cri strident envahissait le bureau de la journaliste. Tiffany venait de voir les reptiles et se trouvait en état de choc.

Au même moment, Splinter était dérangé dans sa méditation. Un tremblement de terre faisait tomber la poussière des murs, qui bientôt s’effondraient avec fracas. Des dents géantes se refermaient sur lui. Il s’agissait de Baxter, au volant de sa machine infernale mangeuse de rats.
Les tortues arrivaient peu après pour apprendre à leur maître que leur ennemi était certainement de retour en ville. Voyant que le repère était à nouveau sens dessus dessous, une paroi détruite, elles étaient à présent certaines du retour de Shredder en ville. Les quatre frères allaient suivre le tunnel creusé et voir où il menait.
Après quelques kilomètres de marche, les tortues sortaient sur une sorte de terrain vague. Le Crooked Ninja Turtles Gang les attendait, prêt à en découdre. Ils ne faisaient pas le poids face aux tortues, qui mettaient fin à leurs agissements très rapidement. Il ne restait plus que Smash. Une fois maîtrisé, le chef du gang leur indiquait un mur où Shredder avait laissé un message à leur intention. Il leur donnait rendez-vous dans son dojo.

Shredder retenait Splinter, attaché sur un mur. Il attendait la venue imminente des tortues pour les tuer tous les cinq. Les ninjas faisaient leur entrée, prêts à en découdre, jusqu’à voir le piège que le tendait leur ennemi. Une corde retenait un poing de bois géant. Alors que Shredder s’apprêtait à trancher la corde, les murs du dojo se mirent à trembler. Baxter faisait son entrée à bord de sa machine infernale à la poursuite des tortues. Leonardo tranchait ses pneus, laissant ses frères terminer l’appareil. Le scientifique, jeté au sol, implorait son maître de lui venir en aide. Shredder coupait la corde qui retenait le poing. Leonardo eut à peine le temps de détacher son maître. Le poing traversait le mur, emportant avec lui la machine de l’inventeur fou. Shredder jurait vengeance tout en prenant la fuite.
Une fois en sécurité, l’homme au masque de fer contactait Krang pour lui annoncer son nouvel échec. Il avait beau accuser Stockman, qui avait fait échouer son plan, l’extraterrestre n’allait pas lui fournir les renforts demandés. S’il voulait gagner, il devrait encore une fois se débrouiller seul.

Peu après, April arrivait avec ses équipes et avait pu réaliser son reportage disculpant les tortues. Elle prouvait que les imposteurs s’étaient pris pour les reptiles mutants. Tiffany, voyant que Burnes avait pu admettre son erreur, l’avait mauvaise. Aimait-il les tortues finalement ? S’il le niait, ce qui suivit la mettait hors d’elle… Irma apportait à son chef sa soupe de tortue. Tiffany saisissait le récipient et le lui versait sur la tête avant de rompre et de s’en aller.


Personnages

Foot Clan

Channel 6

Autres

Autour de l’épisode

  • Cet épisode introduit le personnage d’Irma, secrétaire de Channel 6 et grande amie d’April. D’autres petits changements interviennent, comme le design de Rocksteady, qui ne portera plus jamais son casque à partir de maintenant. On note enfin l’arrivée du communicateur de Shredder, donné par Krang.
  • Comme souvent dans cette série, le nom des personnages ne sont pas traduits dans la version française, ou de manière très grossière. C’est le cas par exemple du Crooked Ninja Turtles Gang, traduit sobrement par la Bande des Tortues.
  • Le Crooked Ninja Turtles Gang présente des hommes vêtus en Tortues Ninja et possédant tous un bandeau rouge. Cette couleur de bandeau est un hommage à celui que portaient les tortues dans le comic de 1984. Peut-être aussi une manière subtile de rappeler qu’il n’était pas possible de distinguer les tortues à l’époque avec des bandeaux de couleur identique.
  • L’homme déguisé en Napoléon Bonaparte dans l’asile où est retenu Stockman possède un fort accent et fait référence à la France dans la version originale. En français, il ne parle que de son « empire », sans jamais mentionner le pays en question.
    • Comme souvent dans les œuvres américaines, la langue française est caricaturée et réduite à des mots classiques comme « sacrebleu » ou encore « au revoir mon ami ».
  • Cet épisode possède quelques scènes censurées en France, ce qui est relativement rare pour les TMNT.
    • Après que Donatello ait neutralisé deux ninjas avec des pneus de voiture, Raphael envoie un de ses prisonniers à Michaelangelo. Il se trouvait dans un baril en métal qui dévale une colline du terrain vague. La tortue s’acharne sur le baril avec ses nunchakus, l’écrasant tout en chantant. La scène suivante est la capture de Smash, présente dans les deux versions.
    • Lorsque Shredder retient Splinter attaché au mur, les tortues font leur entrée. Dans la version originale, les quatre ninjas s’approchent, armes à la main. Dans la version française, la piste audio est conservée, mais l’image est remplacée par Michaelangelo brandissant ses nunchakus. C’est la voix de Leonardo qui prend malgré tout la parole. Cet extrait provient du moment où Baxter défonce le mur avec sa machine, quelques secondes plus tard.
    • Lorsque Baxter fait irruption, les tortues attaquent sa machine. Dans la version originale, chacune s’en prend différemment au véhicule. Dans la version française, seul Leonardo déchire ses pneus. La scène suivante montre les quatre tortues sur son véhicule. La piste audio n’ayant pas été modifiée, la musique se retrouve coupée de manière assez brutale.
  • Dans la version américaine, la voix de Vernon passe de Pat Fraley à Peter Renaday. Cela vient certainement du fait que Fraley aurait trop de personnages récurrents à doubler (Krang, Baxter et Vernon), contrairement à Renaday qui n’aurait que Splinter.

Galerie

Laisser un commentaire