Vers la fin du run principal d’IDW ?

Important (17 janvier 2024) : Apteis et Arno Kikoo (comicsblog) m’ont fait remarquer une importante incompréhension dans le texte original de CBR. En effet, là où je lisais « la fin de l’univers d’IDW » il était question de la « fin de la série ». L’univers d’IDW se poursuit effectivement à travers un nouveau volume et une nouvelle numérotation. Les critiques portées injustement de ma part à CBR sur cet article et les suivants sont donc injustifiées. Aucune confusion n’est faite, en-dehors de ma lecture erronée du texte. Afin de rester toujours sincère dans mon travail envers les lecteurs du Tortuepédia, j’ai préféré laisser le texte ci-dessous intact et cette note de correction en évidence. Je les remercie pour leur correction.

L’info vient de tomber ce soir et secoue internet tel un énorme tremblement de terre. Le site américain CBR vient d’annoncer en exclusivité la fin d’une ère pour l’histoire principale des Tortues Ninja en comics (voir l’article, en anglais), publiés par IDW Publishing aux États-Unis (Hicomics en France). Le 10 avril prochain, le TMNT #150 paraîtra, et devrait marquer la fin d’un arc qui a mis beaucoup de temps à se mettre en place. Mais qui a tout pour nous tenir en haleine !

La scénariste et dessinatrice Sophie Campbell, à la tête de l’aventure depuis 2020 et le TMNT #101 (Tortues Ninja Reborn, volume 1 en France) se retirera ainsi à l’issue de son cinquantième numéro. Une aventure à pagination double, comme toutes les fin de cycles TMNT. Elle explique « Le fait que ce chapitre touche à sa fin, et que je quitte la série, me fend le cœur. Ca va clairement me manquer, mais il est temps d’aller de l’avant et laisser quelqu’un d’autre tenter sa chance sur les Tortues. Et je vais revenir avant même que vous ne vous en rendiez compte, quelle que soit la forme que cela pourrait prendre« .

IDW n’en a pas terminé avec la licence des Tortues Ninja, comme nous pouvions le découvrir la semaine dernière avec le renouvellement des droits de licence (voir l’article). Et c’est certain, les prochains titres que l’éditeur prévoit ne seront pas des reboots. CBR ajoute d’ailleurs que l’univers créé par IDW est suffisamment vaste pour proposer un récit qui évolue avec son éditeur. Qu’est-ce que cela signifie ?

La fin ? Vraiment ?

La fin ? D’une ère avec Sophie Campbell à n’en pas douter. La fin définitive ? Pas si sûr !

Cover A – Mateus Santolouco

Cette annonce exclusive de CBR signe-t-elle réellement la fin du run d’IDW ? Pas si sûr. Et pour plusieurs raisons ! Il est de coutumier que l’éditeur laisse planer le doute sur la continuité de son aventure, tous les cycles de 50 numéros. Ce fut le cas à l’approche du TMNT #50. Je m’en souviens parfaitement, nous ne savions pas de quoi était capable alors l’éditeur, qui ne donnait pas la moindre information. Et nous craignions alors le pire. Ce fut également le cas quelques mois avant le TMNT #100. Tout porte à croire qu’il en va de même à présent.

Un autre élément laisse entendre que ce n’est pas la fin. CBR affirme dans sa note qu’IDW a encore des histoires à apporter à ce récit. Et pour cause ! Rappelons que lors de la dernière San Diego Comic Con, l’éditeur des Tortues Ninja a annoncé une mini-série du nom de The untold history of the Foot Clan, centrée sur Karai et qui fera beaucoup penser à L’histoire secrète du Clan Foot, qui avait propulsé Mateus Santolouco sur le devant de la scène. Le dessinateur brésilien sera d’ailleurs de retour sur cette aventure.
Les premiers éléments dont nous disposons autour de cette nouvelle mini-série indiquent que l’on se rapprocherait d’une intrigue introduisant de nombreux nouveaux personnages (attention, passez au paragraphe suivant si vous ne voulez pas être spoilé). Pas si nouveau au passage, puisqu’ils puisent dans l’essence des TMNT Adventures d’Archie Comics ! Chien Khan, le Dog Star Gang. Dans le TMNT #146, sorti en décembre, le Leonardo du futur mentionnait même une relation entre Raphael et une certaine… Umeko. Le véritable nom de Ninjara ! La renarde avait d’ailleurs été teasée par Sophie Campbell sur Twitter il y a quelques mois.

Effectivement, le run d’IDW n’est pas prêt de toucher à sa fin. Tout du moins, pas tant que cette aventure, annoncée pour le 6 mars et certainement sur cinq numéros, se poursuivra. Et quel intérêt de créer une nouvelle histoire avec tant de personnage au fort potentiel, si c’est pour en terminer avec cet univers ? Il serait plutôt probable que l’aventure se poursuive. Un TMNT #151 ? Ou une aventure qui repartirait au numéro 1, tout en étant une suite ? Il est trop tôt pour le dire. Cette seconde option avait déjà été sérieusement envisagée par IDW Publishing en 2019, au moment d’atteindre le symbolique TMNT #100.
Toujours est-il qu’à aucun moment l’annonce de CBR ne dit clairement que l’aventure se termine. Aucun artiste interviewé ne l’a non plus annoncé. Campbell souhaite même bonne chance aux prochains artistes qui s’attaqueront à l’univers !

Et si c’était vraiment fini ?

Pour les quarante ans des Tortues Ninja, IDW a déjà annoncé que de nombreux comics verraient le jour. Certainement des rééditions des travaux précédents. Mais probablement aussi de nouvelles aventures et peut-être même des choses osées ! Qui ne rêve pas d’un crossover entre les tortues de Mirage et celle d’IDW par exemple ? Cela est potentiellement possible, au vu des évènements de la mini-série Bebop & Rocksteady destroy everything. Le chemin que prend l’aventure au tournant du TMNT #150 pourrait laisser d’ailleurs entrevoir ce type de possibilité.

Si jamais cet univers venait à prendre effectivement fin et qu’aucun reboot ne serait prévu, sur quoi capitaliserait l’éditeur américain ? Qui plus est sur une année aussi importante pour sa licence ? The last ronin II débutera bientôt et à ce jour, nous ne savons toujours pas s’il s’agira d’une mini-série en cinq numéros, comme les deux arcs précédents. Ou d’un run à part entière. Ce serait une bonne piste, pour éviter le reboot tout en proposant toujours une parution régulière dans les bacs des comics shops.

Affaire à suivre de très près donc !

Laisser un commentaire