Teenage Mutant Ninja Turtles : Saturday Morning Adventures #8 (IDW Publishing)

TMNT : SMA #6

Shiny and chrome

TMNT : SMA #7

Shreddercon !

TMNT : SMA #8

A far-out encounter of the Ogg kind

TMNT : SMA #9

The Eddiku trilogy, part. 1

TMNT : SMA #10

The Eddiku trilogy, part. 2

Histoire : Erik Burnham.
Scénariste : Erik Burnham.
Illustratrice : Sarah Myer.
Coloriste : Luis Antonio Delgado.
Lettreur : Ed Dukeshire.
Éditeur : Thea Cheuk.
Assistant d’édition : Nicolas Niño.
Design et production : Johanna Nattalie.


Édition
IDW Publishing (US)

Pages : 32.
Prix : $ 3,99.

Tirage physique américain : Chiffres à venir.

Couvertures
Sarah Myer
Travis Hymel
Frères Escorza


Première édition
27 décembre 2023 (VO)
– (VF)


Réimpression américaine
TPB Teenage Mutant Ninja Turtles : Saturday Morning Adventures, volume 3
(18 septembre 2024)


France

Les tortues entraient dans un entrepôt à la recherche d’April. Leur amie avait été capturée par Wingnut et Screwloose, de retour sur Terre. Les deux extraterrestres avaient mis au point une nouvelle machine, bien décidés à conquérir la planète. Voyant leurs ennemis arriver, ils avaient déclenchés leurs robots de défense, des cafards géants. Les tortues parvenaient malgré tout à prendre le dessus. Paniqués, les deux acolytes lançaient leur nouvelle invention, mais tout ne se passait pas comme prévus. Au pied du mur, ils préféraient battre en retraite, se téléportant vers leur planète, Flagenon.
Mais une voix étrange s’échappait de la machine. Donatello s’en approchait, sans la moindre idée de ce qu’il se passait. L’appareil ne fonctionnait pas. Mais soudain, quelque chose s’en échappait. Il s’agissait de monsieur Ogg ! L’extraterrestre était de retour pour se venger du tour de passe passe des tortues. Et cette fois il n’avait pas besoin de portail interdimensionnel. Il pouvait faire tout ce qu’il voulait grâce à sa magie. Les tortues avaient enfreint une loi universelle. Celle de briser continuellement le quatrième mur. Et pour cela, elles allaient se faire juger. Au passage, April qui ne cessait de l’interrompre, était envoyée dans le Bronx. Furieux, Leonardo pointait son sabre vers le petit homme, qui s’empressait de le transformer en fleur. On ne pointe pas son arme comme ça devant quelqu’un !

Soudain, les quatre frères se retrouvaient dans une salle de tribunal, entourés de dizaines de petits personnages ressemblant à Ogg. Un juge. Des avocats. Un huissier. Des policiers. Et le public. Et pire encore, le propre avocat des tortues était incapable de les défendre ! L’accusation avait des preuves à travers une VHS des aventures des tortues dans l’épisode La nuit des durs (S7 E6) où les reptiles brisaient une fois encore le quatrième mur. Un épisode ? Mais quel épisode ? Diffusé il y a plusieurs décennies ? Mais les tortues n’étaient encore que des adolescentes. Les quatre frères n’y comprenaient plus rien. Leur avocat se battait avec l’accusation sous le regard médusé d’un juge qui n’en pouvait plus de tout ce raffut.
Las de ce remue-ménage, Raphael déchirait son costume et sautait sur le juge après qu’il ait fait dégager l’accusation, incapable de se maîtriser. Le ninja était arrêté net dans les airs. La salle d’audience changeait d’apparence pour celle de la planète de Ogg, en Dimension Z. Les tortues n’auraient pas de procès, le petit bonhomme s’ennuyait de cette audience. Elles resteraient prisonnières dans une bulle sur cette planète solitaire jusqu’à la fin de leurs jours.
Donatello avait une idée. Rien n’était impossible, soi-disant, pour monsieur Ogg. Pourtant, il s’ennuyait toujours. Quoi qu’il fasse. Et la tortue avait un remède contre l’ennui ! À ces mots, Ogg se précipitait sur le génie de la bande pour lui demander quel était ce mystérieux remède. Il était prêt à tout et renvoyait les tortues sur Terre. Plus de jugement. Rien !! Raphael lui faisait promettre au passage de ne plus jamais essayer de leur faire du mal. Une promesse de monsieur Ogg ne pouvait être brisée ! Sur le point de s’en aller, le petit bonhomme attendait tout de même la solution magique de Donatello. La tortue s’exécutait. Il s’agissait de la surprise. Si tout est planifié, bien sûr qu’il y aura de l’ennui. Pas de surprise. Pas de suspense. Ogg était furieux de ce dénouement. Il attendait bien plus !! Il retournait en Dimension Z furieux et promettant une vengeance.

Une fois Ogg parti, les tortues se retrouvaient de nouveau dans l’entrepôt de Wingnut et de Screwloose. Elles détruisaient toutes les machines des extraterrestres avant de partir retrouver April, quelque part dans le Bronx…


Personnages

  • Donatello
  • Leonardo
  • Michelangelo
  • Ogg
  • Raphael

Autres

  • April O’Neil
  • Screwloose
  • Wingnut

Autour du numéro

  • La couverture de Tervis Hymel (voir ci-dessous) rend hommage aux figurines de Playmates Toys, entre les mains de Mr. Ogg. En fond, nous voyons également un poster des héros dans leur style guide des années 90′.
  • Ce numéro fait revenir des personnages qui ne sont apparus que dans un seul épisode. Wingnut et Screwloose, de l’épisode Zach et les extraterrestres (S5 E18) et Ogg, de l’épisode Monsieur Ogg va en ville (S3 E42).
    • Wingnut et Screwloose font d’ailleurs référence à leur précédente interaction avec les tortues, avec une armée de jeunes zombifiés.
    • Lorsque Wingnut et Screwloose disparaissent, Raphael leur donne rendez-vous à la prochaine édition de leur aventure. Ils ne sont apparus qu’une fois dans le dessin animé de 1987, à la saison 5. Et c’était leur première apparition dans ce comic.
  • Ce numéro brise énormément de quatrième mur. Et pour cause ! C’est sur cet élément que s’appuie Ogg pour condamner les tortues. Le dessin animé de 1987 était coutumier du fait, avec une phrase (ou plus) dans quasiment chaque épisode, généralement prononcée par Raphael.
  • Au-delà de briser le quatrième mur, certaines phrases rappellent que les Tortues Ninja se déroulent dans un univers fictif. Raphael, combattant un des robots cafards, dit que le spectateur a tendance à se perdre en commençant un épisode en pleine bataille. Ou encore que quelqu’un veut vendre un nouveau jouet en les détruisant. Ogg présente une VHS de l’épisode La nuit des durs (S7 E6). Et l’avocat des tortues lui rappelle même que cet épisode n’est jamais sorti officiellement en VHS à l’époque, plusieurs décennies en arrière.
  • Ogg dit aux tortues qu’elles resteront bloquées en Dimension Z pour toujours. Ou jusqu’à l’expiration de leur copyright. Ce numéro est sorti le 27 décembre 2023, soit quelques jours avant l’entrée du premier dessin animé de Mickey dans le domaine public. Cette référence n’était certainement pas voulue. Mais la liberté prise sur la petite souris de Disney a fait beaucoup de bruit dès les premiers jours de janvier. Amusante coïncidence.
  • Prisonnières à la fin du numéro par le grand méchant… Michelangelo dit qu’il y a comme une impression de déjà vu, en référence au TMNT Saturday Morning Adventures – Halloween special. Effectivement, il y a beaucoup de similitudes entre les deux numéros. À tel point qu’une fois encore, c’est Donatello qui sauve ses frères en piégeant l’adversaire à son propre jeu.

Couvertures

  • Cover A – Sarah Myer.
  • Cover B – Travis Hymel.
  • Cover RI A – Frères Escorza. 10 copy Retailer Incentive cover.
  • Cover RI B – Frères Escorza. 25 copy Retailer Incentive cover.

Galerie