Teenage Mutant Ninja Turtles : Saturday Morning Adventures #12 (IDW Publishing)

TMNT : SMA #11

The Eddiku trilogy, part. 3

TMNT : SMA #12

Ogglympics, part. 1

TMNT : SMA #13

Ogglympics, part. 2

TMNT : SMA #14

Ogglympics, part. 3

Histoire : Erik Burnham.
Scénariste : Erik Burnham.
Illustratrice : Sarah Myer.
Coloriste : ?.
Lettreur : ?.
Assistant d’édition : Nicolas Niño.
Éditeur : Charles Beacham.


Édition
IDW Publishing (US)

Pages : 32.
Prix : $ 3,99.

Tirage physique américain : Chiffres à venir.

Couvertures
Sarah Myer
C.P. Smith


Première édition
24 avril 2024 (VO)
– (VF)


Réimpression américaine


France

Synopsis

As promised, Mister Ogg is back! His last attempt to punish the Teenage Mutant Ninja Turtles’ wisecracking ways and meta mannerisms failed, but he’s still got a few surprises up his sleeve. He’s devised a set of challenges, and if the Turtles win, he’ll never bring up their fourth wall-breaking again. If they lose, though, the consequences will be dire—they’ll be wiped from existence! Let the games begin with part 1 of the Ogglympics!

Résumé

Told you I’d be back !

Rien n’intéressait monsieur Ogg. Il s’ennuyait, la télévision ne passait rien de bon. Il était surtout encore et toujours obsédé par les tortues. Les quatre frères qui ne pouvaient jamais s’empêcher de briser le quatrième mur (TMNT SMA #8). Rien à voir avec leurs contemporains « originaux », sérieux, brutaux, avec un masque d’une seule couleur, le rouge. Lui apparaissaient alors ses deux petits anges. Il n’y avait pas vraiment de bon ou de mauvais conseils. Ils étaient simplement prêts à l’aider à trouver une manière de se débarrasser des tortues. Après tout, c’est ce qu’il leur avait promis avant de disparaître lors de leur dernière rencontre !

À New York, les quatre frères se battaient contre un nouveau mutant fraîchement arrivé, Billy Boom, la chèvre. Sur son poignet se trouvait un canon sonique qui donnait du fil à retordre aux ninjas. Leonardo, de son sabre, parvenait à l’endommager. Manque de chance pour les guerriers à écailles, Billy était également très adroit de sa tête et les assommait. Il ne restait bientôt plus que Donatello encore debout. Le génie cherchait à ruser. Esquivant les attaques du capriné, il voyait son appareil sonique provoquer des étincelles. Il envoyait un shuriken dessus, ce qui provoquait une surcharge et électrocutait la chèvre. Billy Boom était vaincu.
Leonardo s’approchait de lui. Il ne bougeait plus. Au même instant, un enfant arrivait et demandait un autographe aux tortues. Surprises de voir un petit garçon dans les rues à une heure si tardives, elles signaient son carnet tout en lui demandant pourquoi il n’était pas chez lui. La joie qui se lisait sur le visage de l’enfant se transformait en sourire narquois, au moment où Donatello signait à son tour. Il s’agissait de M. Ogg ! Le carnet que les tortues venaient de signer était un acte de renonciation. Les tortues se trouvaient instantanément téléportées dans la Dimension Z.
Le petit être sournois avait voulu punir les tortues pour avoir brisé le quatrième mur, cela avait été un cuisant échec. À présent, il voulait que les tortues paient pour s’être jouées de lui. Ogg allait tester leurs limites à travers le temps et les dimensions. Trois épreuves durant lesquelles les reptiles allaient devoir affronter le petit bonhomme. Celui qui remportait deux des trois manches gagnait. Si les tortues l’emportaient, M. Ogg promettait de renoncer à ses pouvoirs. Mais sa défaite n’arriverait jamais.

Première épreuve, vaincre celui qui vivait sous l’arche que M. Ogg venait de matérialiser. Les tortues la traversaient, ce qui les amenait directement dans un tunnel. Rien de bien réjouissant. Pire encore, la porte disparaissait dans leurs dos. Des bruits et des grognements raisonnaient dans le corridor. Arrivant dans une grande cavité, les tortues voyaient leur adversaire. Un dragon géant ! Heureusement pour elles, il ne crachait pas de feu. Mais sa taille démesurée était un avantage considérable pour le monstre. Donatello réfléchissait à une stratégie. Le seul moyen de venir à bout de M. Ogg était d’avoir trois temps d’avance sur lui pour le surprendre. Michelangelo, désemparé, réfléchissait à une solution. Soudain, une idée lui venait à l’esprit et se lançait sur la piste. Il ne se battait pas, il dansait ! Et cela intriguait la créature géante, qui arrêtait le combat pour l’observer. Soudain, la tortue lui décochait un énorme coup de poing au visage, qui le faisait s’effondrer au sol. La première épreuve était vaincue par les tortues.
La prochaine épreuve serait bien moins facile et M. Ogg s’en réjouissait. Les tortues quittaient la caverne pour apparaître dans une arène. Leurs opposants étaient bien plus surprenant qu’un « vulgaire » dragon. Ils étaient cinq. Il s’agissait de cinq tortues ninja !


Personnages

  • Donatello
  • Leonardo
  • Michelangelo
  • Ogg
  • Raphael

Autres

Autour du numéro

Couvertures

  • Cover A – Sarah Myer.
  • Cover B – C.P. Smith.
  • Cover RE FanExpo philadelphia – Kyle Willis. Couverture exclusive à la FanExpo de Philadelphie (3 au 5 mai 2024)

Galerie