TMNT Micro-series #2 : Michelangelo (IDW Publishing / HiComics)

TMNT #5

Enemies old, enemies new, part. 5

TMNT Micro-series #2

Michelangelo

TMNT #6

Enemies old, enemies new, part. 2

Histoire : Kevin Eastman et Tom Waltz.
Scénariste : Brian Lynch.
Illustrateur : Andy Kuhn.
Coloriste : Fabio Mantovani.
Lettreur : Chris Mowry.
Éditeur : Bobby Curnow.


Éditions
IDW Publishing (US)
HiComics (France)

Pages : 32.
Prix US : $3,99.
Prix Fr : gratuit (partenariat Cultura 2019).

Tirage physique américain : 15 930 exemplaires.

Couvertures
David Petersen
Andy Kuhn
Kevin Eastman et Peter Laird


Première édition
28 décembre 2011 (VO)
3 juillet 2019 (VF)


Réimpressions américaines
TPB TMNT Micro-Series Vol. 1
(13 juin 2012)

TPB TMNT Micro-Series Vol. 1, 2e édition
(9 juillet 2014)

TMNT : The IDW Collection, Vol. 1
(27 mai 2015)


France
Les Tortues Ninja, Micro-série Michelangelo
(Partenariat avec Cultura, 3 juillet 2019)

Michelangelo idw-tmnt-micro-series-2-michelangelo-1-tortues-ninja-turtles-tmntpassait son dernier jour de l’année au cinéma. Il avait envie de faire quelque chose de particulier en cette journée différente des autres. Au repaire, ses frères l’ennuyaient, entre Donatello qui lui parlait informatique, Leonardo qui voulait s’entraîner dans les rues et Raphael qui voulait plutôt s’entraîner avec ses poings. Il fallait donc trouver une autre occupation. C’est alors qu’il vit qu’une réception était donnée dans le Musée d’Histoire Naturelle. Une grande fête costumée. Quoi de mieux ? Un certain Carl était censé y participer, déguisé en lézard géant. Étant informaticien, il ne se sentait strictement pas à sa place et jetait son bracelet passe-droit avant de renoncer à sa soirée. Le rêve de Michelangelo était sur le point de se réaliser. La tortue ramassait furtivement le bracelet avant de s’inviter à la fête par la porte d’entrée, comme tout le monde.

idw-tmnt-micro-series-2-michelangelo-3-tortues-ninja-turtles-tmntAlors qu’il venait de pénétrer dans le hall principal du musée, où se déroulait la fête, une jeune femme déguisée en chat l’abordait. Elle le prenant pour le fameux Carl. Elle n’avait failli pas le reconnaître avec ce déguisement de tortue… Michelangelo n’avait guère le temps de s’expliquer. Et d’ailleurs en avait-il réellement envie ?
La femme lui saisissait la main et le faisait monter les escaliers jusqu’à retrouver trois autres individus également déguisés. L’une des deux demoiselles du groupe venait de désactiver les caméras, tandis qu’un homme déguisé en Zorro neutralisait les gardes à l’étage.
Michelangelo se demandait ce qu’il faisait bien là. Il restait avec le groupe, tétanisé, ne sachant pas s’il devait se battre ou les suivre pour en savoir plus sur leurs agissements. C’est alors qu’il devait entrer en scène – ou plutôt Carl. L’informaticien avait été recruté afin de désactiver le système d’alarmes menant à une pierre précieuse, le diamant de Dresen, l’objet de toutes les convoitises des quatre voleurs. Michelangelo se souvenait, pour faire diversion, de quelques mots que Donatello lui avait ressortit précédemment, expliquant son incapacité à pirater le système. Zorro s’emportait, voulant torturer quelques gardes afin de neutraliser d’eux même le système. Il fallait faire vite. Michelangelo trouvait une nouvelle astuce dans son dernier entraînement avec Leonardo. Sauts et agilité étaient de mise, il parvenait à éviter chaque rayon de l’alarme. idw-tmnt-micro-series-2-michelangelo-4-tortues-ninja-turtles-tmntUne fois le parcours du combattant franchi, il se retrouvait face à la vitrine du joyau qu’il devait voler. Le remplacer par un autre objet, on ne voyait ça que dans les films d’aventures. Finalement, il préférait détruire la vitrine de son nunchaku, permettant ainsi aux alarmes de retentir. Dans le hall, les invités croyaient qu’il s’agissait d’une mise en scène pour fêter la venue de la nouvelle année.
Michelangelo fonçait vers les quatre voleurs, le joyau dans une main, son nunchaku dans l’autre. Il commençait à décimer leur équipe. L’homme au déguisement de Zorro était le plus coriace et sortait une arme à feu, menaçant de tuer des gens si la tortue, qu’il prenait pour un policier, ne lui remettait pas la pierre précieuse. Michelangelo se souvenait de son dernier entraînement avec Raphael, qui l’avait provoqué. Il en fit de même, amenant son adversaire à utiliser les mains plutôt que son arme. L’homme lui adressait un coup de poing, que la tortue esquivait avant de tomber depuis la fenêtre de l’étage. Il terminait dans l’eau. À la grande surprise des voleurs, la femme chat avait également disparue.

idw-tmnt-micro-series-2-michelangelo-6-tortues-ninja-turtles-tmntSortant de l’eau, Michelangelo était immédiatement mis en joue par la voleuse. La tortue essayait de ruser une nouvelle fois, se faisant passer pour un policier et menaçant la jeune femme de finir en prison pour des centaines d’années si elle le tuait. Mais il s’avérait que la femme en question était une vraie policière. Tandis qu’ils argumentaient, Michelangelo dérobait le pistolet des mains de la femme. Au même moment, les trois autres voleurs arrivaient, mettant les deux traitres en joue. Michelangelo se précipitait sur leur chef et le mit à terre avant de remettre le joyau à la policière sous couverture. Ils se saluaient tous deux, se présentant par la même occasion. La jeune femme disait s’appeler Kara. Elle n’avait pas le temps de donner des explications sur la pierre, en dehors du fait qu’elle rendait les gens accros de par ses radiations, que la tortue avait déjà disparue dans l’obscurité. Le reptile était fier de sa soirée et terriblement impatient de raconter ses aventures à ses frères. Pendant ce temps, les deux derniers complices de l’homme déguisé en Zorro attendaient leur chef dans une ruelle. Ils allaient attendre encore longtemps !idw-tmnt-micro-series-2-michelangelo-8-tortues-ninja-turtles-tmnt


Personnages principaux

Autres

Autour du numéroidw-tmnt-micro-series-2-michelangelo-2-tortues-ninja-turtles-tmnt

  • Michelangelo explique au vigile, entrant au musée, que sa bouche bougeait car son costume était un animatronique. Il s’agit d’un clin d’œil aux costumes confectionnés pour la première trilogie de films Tortues Ninja, dont les deux premiers s’étaient illustrés notamment à travers des animatroniques à la technologie remarquable du Jim Henson’s Creature Shop (en savoir plus).
  • Au moment de terminer de franchir la grille de rayons de l’alarme, Michelangelo s’écrit « I love being a… ahem, guy dressed like a turtle ». C’est une référence au cri légendaire des tortues « I love being a turtle ! » que l’on retrouve dans la plupart des univers des années 90′ et début 2000′.
  • couverture-eastman-micro-series-2-michelangelo-comics-idw-tortues-ninja-turtles-tmnt_1La Cover RI-A de ce numéro, comme les autres Micro-series, est une reprise du Micro-series sur Michaelangelo, The christmas Aliens, de décembre 1985. Tout comme ce numéro, alors trentenaire, il s’agit de la seconde micro-série se déroulant durant les fêtes de fin d’année. Une fois encore, la tortue se bat contre des voleurs.
  • Le geste de Michelangelo devant le joyau sous vitrine rappelle beaucoup Indiana Jones et l’Arche perdue, lorsque l’aventurier essaie de remplacer une statuette par un sac de sable dans un temple amérindien.
  • Ce numéro est paru en France à travers un partenariat avec Cultura, le 3 juillet 2019. Malheureusement, à la suite d’une erreur de communication de la part de l’éditeur, l’aventure s’est retrouvée dans les rayons sans que les fans n’en aient été avertis. C’est à travers la publication d’un client sur les réseaux sociaux que les fans ont appris que cette micro-série était bien en rayons. Comme pour Raphael avec un partenariat Fnac quelques mois auparavant, les fans pouvaient se le procurer gratuitement avec l’achat de deux comics de l’éditeur.

Couvertures

  • Cover A – David Petersen.
  • Cover BAndy Kuhn. Une couverture B pour quatre couvertures A.
  • Cover RI A – David Petersen. Pour huit couvertures A et deux couvertures B, une version noir et blanc était distribuée aux libraires.
  • Cover RI BKevin Eastman. En hommage au micro-serie de 1985, cette couverture a été reprise. Pour vingt couvertures A et cinq couvertures B, une version était distribuée aux libraires.
  • Cover RE Global Conquest – Peter Laird et Kevin Eastman. Pour les achats chez Jetpack Comics.
  • Couverture française – David Petersen.

Couverture d’Andy Kuhn sans et avec trade dress

Trade paperbacks et Hardcovers

Couverture française

  • Les Tortues Ninja, Micro-série – Michelangelo – David Petersen. 3 juillet 2019.

Galerie

Original

Andy Kuhn, dessinateur de ce numéro a mis en ligne une page originale.

original-andy-kuhn-idw-tmnt-micro-series-2-michelangelo-tortues-ninja-turtles-tmnt

En s’appuyant sur

Laisser un commentaire