TMNT original cartoon series – Ultimate Rex-1 (NECA – Figurine 2023)

Fabricant : NECA.

Créateur : Richard Merwin.
Date de création :
1989.


Année : 2023.
Wave
:
TMNT Ultimates (dans la wave 11).
Série :
Original cartoon series.
Lieux de production :
Chine.


Studio de modélisme : NECA, sous la direction de Randy Falk.
Sculpteur : Brodie Perkins.
Peinture : Geoffrey « Geoff » Trapp et Mike Puzzo.
Prototype :
Roger Fernandez.
Photographies : Stephen Mazurek.
Design du packaging : Travis Hastback.
Illustrations : Dan Elson et Aaron Halzouri.


Taille : 24,5 cm.
N
ombre d’articulations : 27.
Nombre d’accessoires : 17.
Univers : Les Tortues Ninja (1987).


Date de sortie américaine : 24 février 2023.
Date de sortie Française : Non annoncé.

Prix originel américain : 49,99$.


Rééditions : –.

Déco page

Présentation du personnage

REX-1 était le premier robot policier d’un programme destiné à remplacer certains fonctionnaires afin d’en améliorer le rendement.

Encore à l’état de prototype, April le découvrit dans les entrepôts de la police alors qu’elle réalisait un reportage sur ce grand remplacement. L’activant par mégarde, elle se rendit compte que le robo-flic était terriblement serviable. Celui-ci l’aida à sortir des locaux et devient son garde protecteur. Mais Shredder était également à la recherche de ce robot pour ses desseins et pirata l’ordinateur central de mairie pour en extraire les plans et cloner REX-1. Il se créa une armée de robots policiers pour le servir. Les tortues essayèrent de les arrêter, en vain.
REX-1 fut grièvement endommagé. Pour le réparer, Donatello utilisa les vieilles VHS de Michaelangelo. Une excellente idée, car c’était avec une émission d’aérobic que les robots se mirent à faire du sport et s’autodétruisirent par la reproduction trop rapide de certains mouvements. Le plan de Shredder était déjoué (New York la belle, S2 E10). Par la suite, REX-1 revint pour aider Leonardo à combattre un autre robot policier, cette fois bien trop pointilleux (Leonardo, la tortue renaissance, S5 E17).

REX-1 a été sculpté en trois dimensions via le logiciel Zbrush par l’artiste Brodie Perkins, qui a partagé le modèle numérique sur son Instagram.

Le prototype de la figurine de Rex-1 avait été présenté aux fans pour la première fois en juin 2022 par Trevor Zammit, au détour d’une interview de présentation. Le mois suivant, Rex-1 était exposé à la Comic Con de San Diego.

Comme beaucoup de figurines en 2023, le robot flic était prévu pour le Haulathon, l’évènement exclusif entre NECA et l’enseigne Target. Lancée en magasins le 24 février 2023, la figurine a également été proposée à partir du 10 mars sur le site costumes.com.

Comme toutes les figurines Ultimate de NECA, celle-ci est proposée dans un pack avec rabat. Les illustrations sont assurées par Daniel Elson, qui a intégré quelques références à la série.
À l’avant, REX-1 qui soulève Donatello rappelle le premier contact du robot avec les tortues dans l’épisode New York la belle (S2 E10). À l’arrière, nous avons un autre personnage du dessin animé qui est intégré. Il ne s’agit pas du Savage Dragon comme on a pu le lire sur les réseaux sociaux, mais du Green Mean Giant, un catcheur apparu dans l’épisode Polly veut une pizza (S6 E14) et qui est une référence au Géant vert.

Comme toujours, les illustrations rendent hommage à celles des VHS des Tortues Ninja distribuées aux États-Unis à la fin des années 80 et au début des années 90’. Sur le côté, nous retrouvons également le « Vol. 9 », rappelant que REX-1 est la neuvième figurine à sortir dans la catégorie Ultimate.

La figurine

Notre robo-flic est un colosse. Dans l’échelle des grandeurs, nous pouvons le situer entre Metalhead, bien plus petit et Chrome Dome, légèrement plus grand.

La sculpture de REX-1 est, comme toujours grâce au travail de Brodie Perkins, très fidèle au personnage du dessin animé. Les traits de machine sont particulièrement bien rendus. Nous retrouvons cet aspect à la fois massif, grâce aux épaules larges, cette carrure de déménageur et cette allure néanmoins fine avec cette silhouette élancée.
Au-delà de cette finesse, le côté robotique de REX est aussi parfaitement repris. Nous le voyons au niveau de cette mâchoire et du nez bien carrés. De ces bras anguleux. De cette poitrine imposante. Des pistons le long des avant-bras. Nous retrouvons aussi des références à de nombreuses œuvres, comme les pistolets à ranger sur les côtés, rappelant inévitablement ce bon vieux Robocop (1987). Ou encore les panneaux de commande du robot, fixés dans la poitrine, comme tout bon robot qui se respecte et qui a besoin à un moment dans le scénario d’être ausculté. Ceux-ci sont minutieusement sculptés, à travers de nombreux boutons, reprenant les quelques scènes des deux épisodes où notre REX-1 apparaît. Quelques petits défauts, ou plutôt des oublis. J’imagine que cela vient des différentes prises de vues entre les épisodes.
REX-1, comme la plupart des autres figurines de NECA, est composé d’un plastique rigide pour l’ensemble du corps, et d’un plastique souple pour certaines parties bien précises. C’est le cas de la casquette, de l’intérieur des panneaux de commande, le bassin et les disques d’accroche des pistolets et la partie grise claire des jambes.

Accessoires

Le robo-cop des Tortues Ninja est accompagné de quelques accessoires. J’aurais préféré en voir un petit peu plus, au vu du prix du bestiau. Dans le détail, nous avons quatre paires de mains interchangeables plus une main droite supplémentaire, une télécommande, une bouteille d’huile, une langue, trois VHS et deux pistolets lasers. C’est déjà pas mal, clairement. Mais j’aurais aimé un petit peu plus, comme une main supplémentaire, sur laquelle nous reviendrons dans cette section.

Dans le détail, les mains de REX-1 sont plutôt variées. Et même très intéressantes pour certaines. Notre robot dispose d’une paire de mains aux poings fermés, une permettant de tenir ses pistolets lasers, une aux doigts raides, pour faire le garde-à-vous et une aux doigts dépliés, plutôt pour simuler la surprise. C’est plutôt pas mal et permet de varier volontiers les postures. En revanche, certaines articulations, comme nous le verrons dans la section dédiée ci-dessous, empêchent une bonne utilisation de ces mains. C’est le cas notamment des mains raides. Notre robot ne peut pas faire de garde-à-vous… À quoi servent donc ces mains ?
Enfin, une dernière main a été ajoutée, droite, tenant un boulon. Celui-ci est directement sculpté avec les doigts. Il s’agit d’une référence à l’épisode Leonardo, la tortue renaissance (S5 E17). Dans celui-ci, après avoir réveillé le robot, Leonardo se rendit compte que quelque chose n’allait pas dans ses circuits. REX-1 s’était arraché le bras droit, auquel il manquait justement un boulon. Au passage, notre robot utilisait sa main gauche, et non la droite ! Autre détail à noter, les mains tenant les pistolets lasers disposent d’une articulation au poignet de haut en bas et non de gauche à droite.

Les autres accessoires sont tirés des deux épisodes d’apparition de REX-1. La télécommande vient de l’épisode New York la belle (S2 E10), permettant de contrôler le robot. Les VHS sont également une référence à cet épisode. C’est grâce à elles que Donatello parvient à redonner vie à REX-1 pour son combat final. Ces VHS sont identiques à celles déjà distribuées par NECA pour le pack des Mousers ou encore le pack d’accessoires de 2023. Elles ne disposent pas d’étiquettes spécifiques en référence à des films.

Les pistolets lasers sont à placer sur les disques gris clair sur les côtés de REX-1. Munis d’un petit peg, ils permettent d’être fixés au niveau des fentes pour tenir le long de notre robot. Ces pistolets ont un design un petit peu futuristes pour l’époque. Les mains de REX-1 sont à glisser entre l’anse et la garde de ces armes. La gueule des canons de ses armes est creuse. Pas d’effet de tir hélas. En revanche, à la Comic Con de San Diego 2023, lors de l’annonce des REX de Shredder, il était également possible de voir des effets de tirs rouges (pour les méchants) et un bleu fixé à l’arme de REX-1 (voir l’article). Peut-être donc un élément à venir avec les prochains robots !

La tige grise n’est autre que la langue de REX-1 ! Celle-ci est à fixer au niveau de sa bouche, cachée derrière son imposante mâchoire. Elle fait référence au moment où April le réveille, la première fois. Elle lui demande de ne pas faire trop de bruits pour ne pas attirer les policiers (New York la belle, S2 E10). Hélas, comme le garde-à-vous, il n’est pas possible que REX-1 tienne sa langue de sa main droite. Aucune main n’a d’ailleurs été prévue dans ce sens-là.

Enfin, la bouteille d’huile est le second élément de l’épisode Leonardo, la tortue renaissance (S5 E17). À la fin de l’épisode, nous pouvons voir notre robot se détendre en sirotant ce petit bidon. Juste avant que Donatello ne lui présente sa dernière création, Roxane !

Peinture

Côté peinture, notre robot dispose de quelques détails forts sympathiques. Passé le bleu clair de sa poitrine et le bleu marine du bas de son corps, ainsi que le style classique bicolore de la gamme du dessin animé de NECA, nous pouvons observer de chouettes trucs.

L’ensemble de la carcasse métallique de REX-1 est mise en valeur par des délimitations, aussi bien sculptées, que peintes, mises en avant par des traits noirs. Cela se voit au niveau de la poitrine, du dos, des différents pistons et plis. J’aime beaucoup aussi le fait que l’on retrouve ces détails au niveau des boutons hors et dans la poitrine. Au niveau de son nom. De son insigne. Dans le panneau de commande, tous les boutons sont parfaitement peints, en rouge, en bleu, en gris.

Articulations

  • Nuque, articulation en rotule 360° ;
  • Mâchoire, demi-disque 20° ;
  • Épaules, articulation en rotule 360° et demi-disque 80° ;
  • Coudes, demi-disques 90° ;
  • Poignets, articulation en rotule 360° (détachable) et demi-disque 150° ;
  • Poitrine, articulation en rotule ;
  • Plaques à la poitrine, articulations en demi-disque 90° ;
  • Bassin, articulation en rotule 360° et demi-disque 90° ;
  • Genoux, demi-disque 90° ;
  • Chevilles, articulation en rotule 360°.

C’est sans doute le point qui me dérange le plus sur cette figurine. Si REX-1 est un robot, il est loin d’être rigide dans le dessin animé. Et je trouve que sur ce point, NECA a déjà été meilleur.

Premièrement, niveau sculpture, les pièces des biceps sont trop larges, ce qui rend impossible de tourner correctement les bras. Ils se retrouvent bloqués contre la poitrine. Ce n’est pas bien grave… Jusqu’au moment où il faut rapprocher les mains du visage. Par exemple, vous ne pouvez pas mettre le robot en position garde à vous.
Autres rigidités dérangeantes, la limitation des coudes et des jambes. NECA a peut-être trop voulut respecter le design du personnage, et faire correspondre ses articulations avec les boulons du robot, au détriment de ses possibilités. Cela fonctionne très bien d’habitude. Je pense notamment à Chrome Dome, pour qui je n’avais pas tari d’éloges. Ici, je pense que la sculpture en fait pâtir grandement.

Mais REX-1 dispose également d’articulations « surprises », propres au robot. La mâchoire, qui laisse apparaître une fente dans laquelle glisser la langue. Mais aussi au niveau de la poitrine, avec les deux plaques permettant d’accéder aux panneaux de contrôle du robot. J’imagine que cela dépendra des exemplaires, mais le mien en revanche possède une plaque qui ne se bloque pas une fois ouverte et se referme immédiatement. C’est un peu chiant…

Les pieds enfin, massifs, permettent une bonne stabilité du robot. Par leur taille, mais aussi par l’articulation qui épouse très bien les postures de REX-1 et évite qu’il ne tombe, malgré sa carrure imposante.

separateurConclusion

REX-1 était certainement un des derniers personnages bien connus des fans qui était attendu de NECA. D’autres sont à venir bien évidemment. Mais celui-ci a une petite saveur à part. Notamment du fait de son apparition en saison 2. Et j’aime beaucoup le travail qui a été réalisé pour notre robot-flic. La sculpture est très bonne. Essentiellement inspirée du premier épisode, on retrouve tous les éléments qui font de REX-1 une machine redoutable. La peinture vient embellir le travail de Brodie Perkins.

En revanche, j’ai une retenue avec les finitions des articulations, rendant la figurine trop rigide. NECA nous a habitués à mieux. Je pense notamment, côté robots, à Chrome Dome. Metalhead aussi est un très bon exemple. Si certains détails dissimulés sont forts sympathiques, comme les plaques de contrôle sur la poitrine ou la mâchoire, d’autres laissent à désirer. Les biceps sont trop larges et buttent au niveau de la poitrine, ce qui empêche le bras et la main d’atteindre le visage. Les jambes et les coudes sont trop rigides également. Terriblement dommage.
Côté accessoires, c’est plutôt pas mal. Quelques ajouts auraient été idéals, comme une main tenant la langue. Mais avec le problème de sculpture abordé juste avant, cela aurait été compliqué.

Février 2023 – Ultimate REX-1

La figurine est sortie dans un pack Ultimate avec un grand nombre d’accessoires.

Déco page

Figurines de REX-1 du dessin animé de 1987

Chez Playmates Toys

Aucune figurine

Chez d’autres fabricants

  • TMNT original cartoon series – Ultimate REX-1 (NECA – Figurine 2023)

Galeries

Prototype et salon

Ces images proviennent de l’Instagram de Brodie Perkins, de l’interview de Trevor Zammit en juin 2022 et de la SDCC 2022.

Packaging

Photos de la collection de Leomir

Photos officielles

Crédits photos

  • Collection de Leomir (figurine et accessoires)
  • Stephen Mazurek (photos officielles)
  • Brodie Perkins (Instagram)