TMNT 1990 movie 7″ series – Shredder (NECA – Figurine 2019)

Fabricant : NECA.

Créateurs : Peter Laird, Kevin Eastman, Jim Henson’s Creature Shop.
Date de création :
Automne 1988 – printemps 1989.


Années : 2019/2020.
Wave
:
2.
Série :
TMNT 1990 movie 7 series.
Lieux de production :
Chine.


Studio de modélisme : NECA, sous la direction de Randy Falk.
Sculpteurs : Trevor Zammit et Alex Heinke.
Peinture : Jon Wadell et Geoffrey Trapp.
Design du packaging : Chris Raimo.
Photographies : Matthew Kloberdanz.


Taille : 18 cm.
N
ombre d’articulations : 31.
Nombre d’accessoires : 10 + 2 protections aux bras, 1 cape et 1 ceinture.
Univers : Les Tortues Ninja (film 1990).


Dates de sorties américaine : 18 juillet 2019 (exclu SDCC) / 4 février 2020 (GameStop).
Date de sortie Française : Mi-avril 2020.

Prix originel américain : 23$.
Prix originel français : Entre 25 et 30€ (en fonction des boutiques).


Réédition :

Déco page

Présentation du personnage

Shredder, de son vrai nom Oroku Saki, était un maître des arts martiaux vivant au Japon. Il jalousait son rival, Hamato Yoshi, qui fréquentait la femme de ses rêves, Tant Shen. Las de ces persécutions, le couple partit pour les États-Unis. Saki les retrouva et les tua. Dans le combat, la cage du rat de Yoshi, Spinter, se brisa et le rongeur griffa l’assassin au visage.

Après cela, on n’entendit plus jamais parler de Saki. L’homme s’était constitué un empire autour du crime et des vols, le Foot Clan. Il entraînait des jeunes dans la délinquance et les fit devenir ses ninjas. Ensemble, ils allaient pouvoir marcher sur New York.

Cette figurine de Shredder a été réalisée dans un premier temps au format Q Scale. Elle fut teasée par NECA au cours du San Diego Comic Con 2017, à travers une pancarte l’annonçant. Le 28 novembre 2017, quelqu’un de proche de Trevor Zammit, sculpteur principal de Shredder, annonça sur le forum anglophone The Technodrome que la figurine possèderait bien une cape comme dans certaines scènes du film. Il voulait d’ailleurs savoir si des fans avaient une idée de quelle matière pouvait la constituer. Le lendemain, il annonça que la figurine – dont il ne pouvait encore partager de photos – était sculptée dans un premier temps à l’échelle 1/6, comme les tortues, avant de passer à l’échelle finale de la gamme.
Annoncé initialement pour le San Diego Comic Con 2018, Randy Falk déclara que la figurine n’était finalement pas prêtre pour le salon. Seul le Foot soldier l’était et put être exposé.
C’est deux semaines avant le Toy Fair de 2019 que les images officielles de la figurine de Shredder ont été présentées, le 5 février. Le modèle Q Scale arriva dans les magasins américains le 27 mai 2019.

Mais quelque chose d’inattendu fut annoncé quelques jours auparavant. Shredder aurait bien droit à une figurine à l’échelle 7’’ ! Si Randy Falk l’avait déjà sous-entendu sur les réseaux sociaux, l’arrivée d’une figurine  à cette échelle alors même que celle au format Q Scale venait à peine d’arriver en magasin était surprenant.
Avec la possibilité de vendre ce type de figurines, non seulement aux États-Unis mais aussi dans le monde entier, NECA décida d’accroître cette nouvelle gamme. Moins chère à produire, plus simple à acquérir pour les collectionneurs, et surtout prenant moins de place sur une étagère.
Ainsi, à l’occasion du San Diego Comic Con 2019, NECA réalisa le pack exclusif « The capture of Splinter », comprenant Splinter, Shredder et deux ninjas Foot à travers cette nouvelle échelle. Ces figurines seraient par la suite destinées au marché international, vendues individuellement dès février 2020 aux États-Unis.

Les blisters de la deuxième wave sont identiques à ceux de la série précédente. La fenêtre en plastique centrale permet de voir le ninja et ses différents accessoires. Les photographies sont toujours assurées par Stephen Mazurek.

Contrairement à la wave précédente, la photographie principale de la tranche gauche ne permet pas de former une fresque en mettant les quatre blisters bout à bout. Il est d’ailleurs intéressant de voir que la figurine présentée ici est celle du Shredder Q Scale.

La figurine

La figurine de Shredder est relativement massive et plus grande que les tortues. C’est déjà un très bon point, lorsque l’on pense que la taille des acteurs dans les costumes des tortues était au tour de 165 cm. La sculpture du ninja est d’ailleurs en grande partie identique à celle des deux Foot soldiers.

L’un des détails les plus frappants est le soin porté à l’esthétique de la matière des vêtements du personnage. L’autre détail lorsque l’on manipule la figurine est la variété de plastiques qui la compose. Contrairement aux figurines des tortues, celle-ci possède beaucoup de plastiques souples ! Le vêtement que porte Shredder sur son tronc est entièrement souple, afin de faciliter les mouvements. L’armature du personnage, qui se traduit par un corps articulé, se trouve en-dessous. Ce vêtement semble toutefois plus rigide que celui du ninja Foot. Cela vient peut-être des produits utilisés pour peindre sa tunique et surtout la colle permettant de fixer les paillettes (voir section « peinture » ci-dessous).
Ce plastique souple se retrouve également au niveau des protections des bras et des jambes. Comme nous avons ici une figurine identique au Foot soldier, ces protections peuvent s’alterner sans le moindre mal, ce qui permet au fabricant de faire de belles économies.
Toutes les mains du personnage sont également faites dans un plastique moins rigide que le reste du corps. En revanche, elles sont plus solides que les mains secondaires des tortues, qui se déchirent très facilement lors de leur extraction du poignet. Et c’est vraiment un excellent point. Je ne sais pas vous, mais je me suis fait plutôt mal aux doigts en changeant les mains de Shredder et des Foot Soldiers de la gamme du dessin animé de 1987. Ici, le compromis est parfait.
La sculpture des mains ouvertes est relativement proche de celle des ninjas Foot, quoi que moins détaillées. Il ne serait pas étonnant que ce soient les mains des ninjas qui aient été faites en premier, puis celles de Shredder à partir d’une copie de celles-ci. Comme dans le film, seule la main gauche possède des tekko-kagi. Il est d’ailleurs bon d’alerter sur la fragilité de ces lames. Elles ne sont pas moulées dans la main, mais bien collées. Elles peuvent donc très facilement se détacher. Il en va de même pour les épaulettes.

Les protections aux jambes, aux bras, les épaulières et le casque reprennent cette imitation écailleuse que l’on avait dans le costume de Shredder. Le casque quant à lui est relativement fin. Il est possible de plier ses extrémités tant le plastique est fin ! La triple lame du kabuto vient se greffer sur la face.
Le visage de Shredder est caché derrière un masque amovible. Celui-ci se greffe à l’aide de deux petits picots au niveau des oreilles. Malheureusement, les détails du moule sont très visibles sur ce masque. Le grillage du masque est renforcé par une armature interne. Le visage de l’acteur n’est pas clairement représenté, fautes de droits de New Line, appartenant à présent à Warner Bros. Les traits représentent donc un personnage d’origine asiatique qui fait penser à l’acteur James Saito. Les plis de ce visage sont fortement marqués. Il possède la balafre laissée par Splinter lorsque le rat bondit sur l’agresseur de son maître. En revanche, le visage est un petit peu trop visible par rapport à celui de l’acteur dans le film. En effet, la triple lame d’ornementation du kabuto venait cacher son front dans l’œuvre de Steve Barron. Ici, son front est visible de moitié.
Comme la grande majorité de la figurine reprend la sculpture des ninjas Foot, il n’était pas question de lui apporter de grands changements. Mais plutôt de rajouter des détails. C’est par exemple le cas du col, qui n’est pas fixé à la tunique, mais bien une pièce de plastique qui bouge (ce qui est parfois assez agaçant).

Le reste du corps est totalement réalisé dans un plastique rigide. L’imitation de tissu est très soignée. Outre les plis que l’on retrouve sur l’ensemble de la figurine, c’est surtout une imitation des mailles qui composent la combinaison du ninja qui est remarquable.
Afin de pouvoir fixer son couteau à la ceinture, la figurine est munie d’une bande de tissu élastique noir. Ce détail me dérangeait particulièrement sur les figurines des ninjas Foot car extrêmement visible du fait de la clarté des ceintures par rapport à cette bande. Ici, comme la ceinture est noire, cette bande se confond extrêmement bien avec la figurine et ne jure absolument pas. Cette ceinture élastique peut être retirée sans le moindre mal.
Les bandelettes des bras et des jambes sont très bien réalisées, certaines avec une imitation de stries. Au niveau des pieds, les chausses de ninja avec deux doigts ne sont pas en reste ! De belles imitations de plis et surtout un très grand niveau de détail, surtout sous la semelle.

Un petit détail qui aurait mérité d’être corrigé : la taille du personnage. Comme la figurine est identique à celle des ninjas Foot, il est donc de la même taille. Seule l’ornementation e son kabuto le rend légèrement plus grand.
Bref, cela aurait été intéressant d’avoir un Shredder plus grand que ses soldats.

Accessoires

Si jusqu’ici, la figurine de Shredder semblait très proche des ninjas Foot¸ les accessoires sont à présent totalement différents.

La cape est très certainement l’accessoire le plus original de la figurine. Elle a nécessité une étude visiblement importante (voir section « conception » ci-dessus) pour être fidèle à celle visible dans le film. Les zébrures noires sont parfaitement réalisés sur un support argenté. Le tout n’est pas sans rappeler la peau d’un serpent. Entièrement faite de tissu, elle est renforcée aux extrémités latérales par des tiges de fer, afin de lui donner l’allure désirée. Une chose qui aurait été extrêmement intéressante à faire par exemple pour la figurine Mikey as Batman de DC Collectibles ! Pour lui permettre de conserver son relief et éviter qu’elle ne se froisse, la cape est protégée dans un sachet pastique à l’intérieur du blister. Une fois sortie, un détail frappant est une pièce de tissu, à l’intérieur, qui permet de maintenir les plis verticaux de la cape. Un très bon point est sa couleur noire, qui permet de mieux la dissimuler. La version Q Scale de Shredder avait eu droit à une pièce de tissu blanc. Pas très discret…
Cette cape s’attache au cou de Shredder à l’aide d’un petit crochet dissimulé sous le tissu. Elle n’est pas très évidente à mettre sur son propriétaire à cette échelle et Shredder ne peut hélas pas lever beaucoup la tête une fois portée. De plus, échelle oblige, la cape est relativement épaisse et épouse mal les reliefs, notamment au niveau des épaules du personnage. Elle devient moins impressionnante que la cape du film, et celle de la version Q Scale hélas. Le problème classique des petites échelles et des vêtements en tissus pour les figurines.

Shredder est également accompagné de sa lance. Il s’agit d’un simple bâton noir aux extrémités argentées et pointues. Elle aurait peut-être mérité d’être un tout petit peu plus longue. Mais elle n’était déjà pas grande dans le film.
Ce n’est pas sa seule arme ! Comment pourrait-on oublier le couteau qu’il cachait à sa ceinture, et qu’il envoie au visage de Splinter, le condamnant à la chute de l’immeuble ? Le couteau est relativement basique, quoi que fidèle à celui du film. La lame n’est pas très longue et se range dans un petit fourreau noir à cacher dans la ceinture élastique.

Les trois paires de mains de Shredder sont toutes différentes de celles des ninjas Foot. Seules les mains ouvertes semblent identiques, mais moins détaillées. Cela vient peut-être du fait que les mains des ninjas avaient été sculptées les premières, et que celles de Shredder furent faites à partir d’une copie de ces premières mains.
Les deux autres paires sont différentes. Une paire est totalement fermée, l’autre légèrement ouverte. Cette ouverture est juste suffisante pour tenir le manche du couteau, très fin. Les mains des ninjas Foot ne peuvent tenir fermement ce couteau, étant trop ouvertes.

Peinture

Le vêtement de Shredder est de couleur rouge-bordeaux. Peut-être même un petit peu trop rouge par rapport à la combinaison qui semblait plutôt tirer sur le rose dans le film.
Pour lui donner cet aspect brillant, des paillettes ont été ajoutées par endroits. À cela, vient également s’ajouter quelques touches de peintures lilas argentées sur les plis pour les accentuer. Enfin, il semblerait qu’une sorte de vernis recouvre l’ensemble de la tunique pour éviter que les paillettes ne partent (de trop). Rien que ça !

Les protections aux jambes, bras, épaules et casque sont brossées de brun et de peinture métallisée pour en accentuer le relief. Toutes les lames de l’armure sont métallisées.
Si les bandelettes des bras, jambes et ceinture semblaient brossées pour les Foot soldiers, celles de Shredder ne semblent pas l’avoir été, ou la nuance avec le noir est très faible.

Enfin, la peau de Shredder est plus foncée que celle des ninjas Foot. Cela est notamment visible au niveau des mains, presque rougeâtres par endroits. La cicatrice du visage de Shredder est peinte à la fois avec des nuances brunes grises et rouges pour en renforcer le relief. Cette teinte brune grise se retrouve au niveau de ses sourcils, de ses yeux, mais aussi autour de sa bouche, comme pour simuler une barbe naissante.

Articulations

  • Nuque, articulation en rotule 360° ;
  • Cou, articulation en roule 360 ;
  • Bandeau, articulation en vis 360° ;
  • Épaules, articulation en rotule 360° et demi-disque 90° ;
  • Coudes, doubles demi-disques 45° et rotule 360° à l’extrémité supérieure ;
  • Poignets, articulation en rotule 360° (détachable) et demi-disque 180° ;
  • Poitrine, vis 360° ;
  • Bassin, articulation en rotule 360° et demi-disque 90°;
  • Genoux, double demi-disque 90° ;
  • Chevilles, demi-disque 90° et rotule 360°.

Les articulations de cette figurine sont nombreuses et permettent au ninja d’adopter la plupart des postures qu’un humain peut adopter. Malheureusement, il aurait été très appréciable de rendre Shredder plus souple. Trois articulations pourtant essentielles manquent à l’appel selon moi.
Nous avons de quoi bouger ses bras, sa nuque et son cou, ses jambes. Mais il manque cruellement de souplesse. À commencer par une articulation au niveau de la taille lui permettant de se pencher en avant ou en arrière, en plus de celle à 360°. Comme il porte un vêtement souple au-dessus de son armature, cette articulation n’aurait pas été visible. Ce mouvement n’aurait pas été significatif, mais bien présent.
L’autre articulation qui fait défaut se trouve au niveau des omoplates. De nombreux fabricants, comme Bandai ou Hasbro aujourd’hui ont tendance à rajouter une double articulation permettant à la figurine de joindre plus facilement les mains pour tenir un objet. Les ninjas Foot et Shredder ne peuvent tenir correctement une arme à deux mains comme un sabre, un nunchaku ou une lance. Ces bras se retrouvent bloqués par le buste. De même, le ninja ne dispose d’aucune articulation en vis 360° au niveau du tibia. Il ne peut donc pas tourner le pied avant la cheville, elle-même déjà contrainte par la forme de l’articulation du pied. Cela empêche une grande variété de mouvements, comme tenir la lance face à lui à deux mains. Dommage.

Shredder dispose d’un autre problème, son casque. La proéminence de l’arrière de celui-ci l’empêche de relever la tête correctement. Il peut la baisser sans le moindre problème, notamment grâce à une double articulation au niveau du cou, mais il est difficilement capable de la lever. Et ce handicap est renforcé lorsque Shredder porte sa cape. Difficile de rejouer certaines scènes, comme son discours dans l’entrepôt, lorsqu’il regarde les centaines d’adolescents sur les niveaux supérieurs des gradins.

separateurConclusion

La figurine de Shredder est une nouvelle réussite de NECA. Si la sculpture du maître est identique à celle des ninjas Foot, il n’en fallait guère plus pour le magnifier. Les couleurs, les accessoires, les détails, tout est là pour nous faire oublier que ces personnages sont issus d’un même moule.
Les détails qui en avaient besoin sont corrigés et nous avons là une figurine presque parfaite. Presque. Malheureusement, ce qui fonctionnait chez les ninjas, notamment au niveau des articulations, ne fonctionne pas aussi bien chez Shredder. La figurine semble assez difficile à manipuler hélas. Trop rigide, trop statique. Peut-être cela vient-il de mon exemplaire ? De plus, le passage à une échelle 7’’ compromet certains détails, comme la cape, devenue plus rigide du fait du rapport poids / taille du tissu.

Outre ces petits « problèmes », la figurine est réellement efficace. Impressionnante par sa posture et ses nombreux pics acérés. Pas même le côté pailleté de sa tunique, un risque au passage au format jouet, n’enlève son air menaçant. Un excellent compromis a été trouvé pour représenter son visage balafré, malgré la question des droits d’image, appartenant à Warner Bros lors de sa réalisation. Seul bémol ? Le casque ne se retire pas, pour ces mêmes raisons.

2019 – Exclusivité San Diego Comic Con

Première édition de la figurine, à l’occasion de la convention de San Diego. Il s’agissait d’un pack de quatre figurines.

Février 2020 – Exclusivité GameStop

Avec l’obtention des droits de vente de NECA auprès de boutiques partenaires aux États-Unis, les quatre figurines du SDCC 2019 commencèrent à se vendre à partir de février 2020.

Avril 2020 – Ouverture à l’international

Avec la possibilité de vendre les figurines dans le monde entier, il fallut revoir un détail sur le blister du personnage : le logo « Only GameStop », qui disparaît de la face avant.

Les figurines furent distribuées dans les différents pays au début de l’année 2020, permettant de resserrer l’écart avec les parutions américaines. En France, cette figurine sortit au cours de la seconde moitié du mois d’avril 2020.

Novembre 2020 – Double pack

En décembre 2020, NECA a lancé un double pack où Shredder affronte Splinter. Les figurines étaient en exclusivité chez Walmart. Si le rat présente un certain nombre de nouveaux accessoires, ceux de Shredder restaient inchangés à la version single.

Déco page

Figurines de Shredder du film de 1990

Chez Playmates Toys

Aucune

Chez d’autres fabricants

Déco page

Galerie

Photos de la collection de Yoyoalchemist

Galerie officielle

Crédits Photos

  • NECA (par le photographe Stephen Mazurek).
  • Collection Yoyoalchemist.