Batman / TMNT II #2 : A knight in New York, part. 2 (Crossover DC Comics / IDW Publishing)

Scénario : James Tynion IV.
Dessin : Freddie E. Williams II.
Couleur : Jeremy Colwell.
Lettrage : Tom Napolitano.
Éditeurs : David Piña et Jim Chadwick.


Éditeurs
DC Comics / IDW Publishing (VO)
Urban Comics (VF)

Pages : 32.
Prix : $3,99.

Tirage physique américain : 41 791 exemplaires.

Couvertures
Freddie E. Williams II / Jeremy Colwell
Kevin Eastman


Première édition
20 décembre 2017 (VO)
5 octobre 2018 (VF)


Réimpressions américaines
Batman / TMNT II – Hardcover edition
(8 août 2018)

Batman / TMNT II – TPB
(14 août 2019)


France
Batman et les Tortues Ninja, tome 2 : Venin sur l’Hudson
(5 octobre 2018)

Batman et les Tortues Ninja, édition deluxe
(Tomes 1 et 2) (29 mai 2020)


Des gardes gisaient au sol. Batman venait de retrouver la trace de Ra’s al Ghul. L’homme ne cherchait pas à s’enfuir. Il ne voulait même pas partir de Gotham, préférant garder un œil sur les activités de la ville et celui qui prétendait prendre sa place, Bane. L’homme avait fait du chemin depuis leur première rencontre. Il n’aurait de cesse d’écraser ceux qui se trouveraient sur son chemin jusqu’à atteindre son objectif. Ra’s surprit Batman par deux reprises. Il savait que Donatello était de retour à Gotham. Et il savait également ce que Batman était venu lui demander. Il lui tendit un composant nécessaire à la reconstruction du portail interdimensionnel.
Donatello et Robin étaient lancés à vive allure aux trousses du Dr. Freeze, dans un camion. La tortue faisait face à la témérité du jeune garçon, qui voulait aller trop vite et s’approchait dangereusement de leur ennemi. Celui-ci fit feu et détruisit leurs motos. Son canon à glace était devenu bien plus puissant avec les composants qu’il y avait ajoutés. Donatello se mit immédiatement au travail pour bricoler les débris et fabriqua à l’aide de rustine un petit bolide pour le rattraper. Il ne faudrait plus longtemps aux deux ninjas pour mettre hors course leur ennemi. Robin cherchait dans les débris de son véhicule le composant dont ils avaient besoin pour fabriquer le portail.

Cela faisait une semaine que tous les héros de Gotham s’affairaient à la réalisation d’un nouveau portail interdimensionnel, avec à sa tête Lucius Fox, qui demeurait dubitatif quant à l’appareil. Tout était prêt pour le voyage de Donatello, Batman et Robin pour New York. La tortue demandait encore pardon pour la pagaille qu’il avait semée en voulant parler avec le Chevalier noir. Afin de faciliter le retour au plus vite de Batman dans son univers, le portail serait ouvert une minute toutes les 24 heures. Robin était inquiet. Comment allaient-ils retrouver Bane après tout ce temps ? Il pouvait se trouver n’importe où. Franchissant le portail, ils arrivèrent à New York. La ville était en feu, les rues sens dessus dessous…

Dans un pub, Bebop et Rocksteady savouraient quelques bières quand ils furent surpris par l’interruption d’un ninja Foot. Il venait leur annoncer que les 60 soldats qu’ils avaient envoyés s’étaient ralliés à Bane après leur défaite. Comment l’intrus était-il parvenu à faire cela ? Pas même Shredder aurait été capable de se débarrasser de tant de fantassins. Visiblement, ils allaient devoir régler le problème par eux-mêmes. Le ninja les avertissait que Bane les attendait à l’extérieur. Saisissant leur masse et tronçonneuse, ils sortaient tonitruants dehors. Face à eux, la montagne de muscles, entourée de ses nouveaux soldats. Un crâne blanc arborait les tenues du Foot Clan. Sans aucune chance de réchapper, ils s’agenouillaient en signe d’allégeance. Bane avait des plans pour eux…
Les tortues April et Casey rentraient au repaire après s’être livrés à un combat difficile. Michelangelo était blessé à la cheville et en rajoutait des tonnes. S’il ne se taisait pas, Raphael allait s’assurer qu’il voie pour de bon la lumière au bout du tunnel. Poussant la porte de leur foyer, la tortue « souffrante » vit des visages familiers. Batman, Robin et même Donatello étaient là ! Leonardo se précipitait vers son frère, heureux de voir qu’il n’avait pas été capturé par le Foot Clan et son redoutable nouveau chef. Voyant le Chevalier noir, il était clair qu’il était même parti chercher des renforts. La réalité était tout autre, mais Donatello n’eut pas réellement le temps de s’expliquer sur sa bourde. Robin, hors de lui, révéla aux mutants les origines de leurs problèmes. Tandis que Raphael rappelait à son frère que par sa faute, c’était la guerre dans les rues, Splinter vint témoigner sa joie de revoir son fils ainsi que Batman. Les esprits commençaient à s’échauffer entre Robin et Raphael. Ils ne devaient pas perdre de temps et se lancer à la recherche de Bane immédiatement.
April avait photographié Bane depuis son arrivée. Si elle était parvenue à ne prendre qu’une douzaine de clichés de Shredder sur sa dernière année aux commandes du Foot Clan, leur nouvel ennemi ne tenait pas à rester aussi discret. Observant ses photographies, ils allaient établir une stratégie pour l’arrêter. En regardant de plus près le réservoir dans le dos du colosse, Batman vit qu’il était pratiquement vide. Bane se servait d’un stéroïde liquide pour décupler sa puissance. C’était un produit addictif qui, paradoxalement, lui faisait perdre la tête lorsqu’il n’en avait plus. Les prochaines heures seraient propices pour l’attaquer et reprendre New York.

Le quartier général du Foot Clan avait été quelque peu modifié. Les blasons arboraient à présent la marque de Bane. Le colosse, assit dans le trône de Shredder, recevait Bebop et Rocksteady, qui lui apportaient quelqu’un, dans l’espoir d’être pardonnés de leur affront à leur nouveau chef. Il s’agissait de Baxter Stockman, qui tentait de quitter le pays. Bane lui présentait une fiole contenant le Venom, les stéroïdes lui donnant toute sa puissance. Le scientifique allait devoir le synthétiser pour en recréer la formule à très grande échelle. Il comptait s’en servir sur tout Manhattan…


Personnages

Foot Clan

Autour du numéro

  • Une grande partie de ce numéro a été encrée par Freddie Williams dans les aéroports, avions et hôtels. Il le montre sur son Twitter à travers une photo.
  • Les camions de Dr. Freeze sont souvent extravagants, et parfois rappellent les véhicules de la saga Mad Max. Celui-ci ne déroge pas à la règle, loin de là.
  • Si cet univers est sensiblement proche de celui du comic d’IDW Publishing, April est ici journaliste et les tortues semblent avoir grandi en tant que mutantes, et non des tortues normales en laboratoire.

Couvertures

Galerie