TMNT #53 : Order from chaos, part. 3 (De l’ordre et du chaos VF – IDW Publishing / HiComics)

TMNT #51

Order from chaos, part. 1

TMNT #52

Order from chaos, part. 2

TMNT #53

Order from chaos, part. 3

TMNT #54

Order from chaos, part. 4

TMNT #55

Order from chaos, part. 5

Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz et Bobby Curnow.
Scénariste : Tom Waltz.
Illustrateur : Michael Dialynas.
Coloriste : Ronda Pattison.
Lettreur : Shawn Lee.
Rédacteur : Bobby Curnow.


Éditions
IDW Publishing (US)
HiComics (France)

Pages : 32.
Prix : $ 3,99.

Tirage physique américain : 17 190 exemplaires.

Couvertures
Michael Dialynas
Atilio Rojo
Kevin Eastman


Première édition
23 décembre 2015 (VO)
17 juin 2020 (VF)


Réimpressions américaines
TPB TMNT Vol. 14 : Order from chaos
(4 mai 2016)

TMNT : The IDW Collection, Vol. 7
(18 juillet 2018)


France
Les Tortues Ninja, tome 10 – De l’ordre et du chaos
(17 juin 2020)

Michelangelo était aux anges par l’accueil qui lui avait été réservé pour son entrée chez les Mighty Mutanimals. Ses soucis familiaux étaient oubliés pour un instant. C’était Pigeon Pete qui avait confectionné le gâteau de bienvenue. Sally Pride, qui rencontrait la tortue pour la première fois, était la plus accueillante, lui conseillant à l’oreille de ne pas manger du gâteau, réalisé avec des vers de terre. Après cela, elle lui présenta les nouveaux membres, Man Ray et Seymour principalement, outre les têtes déjà bien connues, Herman, Gecko et Lindsey. C’était sans compter bien entendu avec Slash, grand ami longue date de Michelangelo. Old Hob s’approchait à son tour pour l’accueillir et lui parler en privé, faisant référence à Shredder et le dernier combat de sa famille (TMNT #50). Se dirigeant vers la cuisine, Hob lui confiait ses espoirs quant au renforcement des Mutanimals avec son arrivée. Si la tortue venait ici c’était avant tout pour trouver du réconfort, être auprès de ses amis. Il n’était pas question de les rejoindre pour autant. Le chat n’arrivait pas à concevoir cette idée, puisque la tortue était parti du Foot Clan. Le ton commençait à chauffer entre les deux mutants, l’un traitant les membres du clan de psychopathes, l’autre défendant ses frères et son père bien qu’il n’approuvait pas leurs choix actuels. Michelangelo s’en allait retrouver ses amis pour déguster un peu de gâteau aux vers.

Sur les toits de la ville, Casey téléphonait au détective Kara Lewis pour avoir des nouvelles de son père disparu (TMNT #48). La police ne parvenait pas à le retrouver, mais la femme se voulait rassurante. La ville était vaste, ce serait compliqué pour Hun de le retrouver. Ce n’était pas la préoccupation du jeune homme qui rêvait simplement de voir son ivrogne de père sous les barreaux. Le maire mettait la pression aux policiers pour retrouver Hun, homme fortement recherché, mais aussi arrêter tous ces problèmes de mutants dans les rues. Il ne faudrait certainement pas longtemps pour que le colosse soit retrouvé et arrêté.
Raccrochant, le jeune homme entendit une voix familière derrière lui. Raphael venait aux nouvelles, le charriant sur cette fameuse Kara qu’il avait au téléphone. Il voulait surtout le rassurer. Un sale type comme Hun ne resterait pas caché éternellement, il reprendrait ses activités tôt ou tard. Casey n’était pas venu uniquement pour parler avec Kara Lewis. Il venait sur les toits pour observer les étoiles. En pleine ville, ce n’était pas chose aisées, Raphael ne voyait que de la fumée et des avions. Le jeune homme repensait à ce que faisait April durant son enfance, toute la culture qu’elle avait accumulée pendant des années (Casey & April, part. 1). Raphael voyait bien, comme tout le monde, que quelque chose n’allait pas dans le couple depuis leur retour à New York. Casey prétextait qu’ils étaient tous deux très occupés, elle par ses recherches sur le parchemin du Pantheon, lui par le travail à la boutique, mais les marques sur ses mains le contredisaient. Il était surtout occupé à casser la figure de bien des malfrats. Cherchant à changer de sujet, il demanda à son ami mutant comment allaient les choses du côté du Foot Clan. Il était content que ce soit Splinter qui ait prit la tête du clan. Mais le départ de Michelangelo l’inquiétait au plus haut point. Il craignait qu’il lui arrive quelque chose.

Effectivement, son frère était en mauvaise posture. Il venait de perdre sa septième partie consécutive de dames contre Pigeon Pete, redoutable joueur. Hob vint les interrompre. Une cargaison d’armes à feu allait être livrée sur les docks cette nuit, ils devaient intervenir et Michelangelo était invité à la partie. Slash lui tendant une arme prise chez Null Industries (TMNT : Mutanimals), il préféra son grappin. Hob lui assurait qu’il n’y aurait pas de morts, les armes étaient à décharges électriques, pas à balles.
April était plongée dans ses recherches autour du parchemin et du Pantheon. À tel point qu’elle n’avait pas entendu sa mère entrer dans la cuisine. Elle devait trouver les réponses aux nouvelles questions qui se posaient depuis son voyage pour le désert californien (Casey & April). C’était une moindre chose pour le sacrifice du professeur Miller (TMNT #46) et ils devaient faire vite au vu des éléments fournis par Aka (Casey & April, part. 4). Aux informations, ils disaient que son assassin n’avait toujours pas été retrouvé, ce qui ne rassurait pas Elizabeth. April savait très bien qui était le coupable, mais avec Splinter à la tête du Foot Clan, ils n’avaient plus de soucis à se faire de ce côté. Qu’en était-il de sa relation avec Casey ? Sa mère avait aussi vu que quelque chose n’allait pas. Dès que la nuit était tombée, le jeune homme avait quitté la boutique précipitamment. April répliquait qu’ils étaient tous deux très occupés, mais Elizabeth connaissait bien tout ça et lui avoua que lorsqu’elle était petite, elle avait bien faillit se séparer de John, son père. Heureusement ils réussirent à faire la part des choses et se rendirent compte qu’ils avaient bien plus à perdre avec un divorce ; principalement leur fille.

Les Mutanimals se positionnaient sur les docks derrière les containers. Gecko était le premier à partir, usant de ses facultés de dissimulation, il attaqua deux hommes avant que Man Ray renchérisse, lançant l’assaut principal avec ses amis. Ils furent reçus par une salve de tirs. Les malfrats travaillaient pour Lupo, qui commençait sérieusement à en avoir assez des mutants qui fourraient leur nez partout (TMNT #51). Slash et Herman couvraient leurs amis de leurs carapaces défensives. Alternant assaut et repli, les Mutanimals gagnaient du terrain. Slash et Sally Pride nettoyaient le flanc gauche tandis que Seymour et Michelangelo faisaient équipe sur le côté droit. Mutagen Man était honoré de pouvoir se battre aux côtés de la tortue dont Slash leur avait tant parlé. Le mutant rêvait d’avoir un ami aussi proche que ces deux-là, mais il doutait sérieusement de lui, notamment à cause de son apparence repoussante. Aux yeux de Michelangelo, ça se voyait qu’il n’avait jamais eu à faire au général Krang ! Il ne restait bientôt plus que Lupo, qui tirait encore à tout va avant d’être arrêté par Man Ray. Tout était terminé. Seul Hob n’avait pas pris part au combat et était resté en retrait. Tandis que ses amis rentraient dans leur appartement, le chat recensait les armes. Il était observé par Winter qui continuait de donner ses rapports à son supérieur. Il lui ordonnait de ne pas intervenir. Il était clair que ces armes allaient servir pour les mutants mais c’était l’affaire de la police.

Le combat dans les docks et la prise des armes par les Mutanimals ne faisaient absolument pas les affaires de Darius Dun. Jammer s’était rendu en personne dans ses bureaux pour lui expliquer la situation. Lorsqu’il lui annonça que c’étaient des mutants qui avaient causés cette perte, le millionnaire entra dans une colère noire. L’échec de l’assassinat de Splinter et la perte de deux manteaux lui avaient déjà coutés énormément (TMNT #52). À présent l’interception de ses armes. Il allait déclarer la guerre aux mutants et aux ninjas. Pour cela, il allait avoir besoin de l’inventeur

Les Mutanimals étaient de retour dans leur appartement pour célébrer une très belle victoire ce soir, et la première mission de leur nouveau partenaire Michelangelo. Pour fêter ça, Pigeon Pete avait réalisé sous les yeux de Lindsey une pizza sans (presque) aucun insecte. Même Old Hob félicitait ses hommes, ses « héros » comme il disait. Sally lui proposait de se joindre à eux, mais il devait retourner aux docks pour terminer son travail. Restant vague face aux questions de Michelangelo, la tortue devenait suspicieuse.
Une fois le chat parti, il demanda à Slash ce que faisait Hob après chaque mission. Mais la tortue alligator n’avait jamais assisté à cette partie de l’opération. Il supposait qu’Old Hob allait les détruire puisqu’il veillait toujours à prendre les meilleures décisions pour son groupe et l’intérêt commun. Cette réponse ne convenait pas à Michelangelo qui avait besoin d’en avoir le cœur net et se leva de table. S’accrochant à la fourgonnette d’Hob, il ne vit pas que Gecko l’observait.
Arrivant dans les docks, il sauta du véhicule et suivit Hob jusqu’à un entrepôt. Entrant à l’intérieur, il fut horrifié de ce qu’il voyait. Des étagères remplies d’armes, d’explosifs et de billets, sans compter les dizaines de coffrages, boîtes et containers présents. Tétanisé par ce spectacle, il n’avait pas vu qu’Hun se trouvait derrière lui…


Personnages

Mighty Mutanimals

Autres

Autour du numéro

  • Michelangelo refuse de prendre l’arme que lui tend Slash pour partir en mission sur les docks. En interview en février 2017, le scénarsite Tom Waltz révèle que l’équipe veillerait toujours à empêcher les tortues de tenir une arme à feu. Ce sont des ninjas bons sang !
  • À la page 18, il est possible de noter une faute d’orthographe au nom de Darius Dun, écrit « Dunn ».

Couvertures

  • Regular coverMichael Dialynas. Regular cover.
  • Cover RI – Atilio Rojo. 10 copy retailer Incentive cover.
  • Cover subscriptionKevin Eastman. Pour ceux qui possèdent un abonnement dans leur comic shop.
  • Couverture françaiseMichael Dialynas.

En s’appuyant sur

Laisser un commentaire