Saison 3 épisode 5 – Mauvais rêves (In dreams VO – Série TV 2012)

Secrets enfouis
(Buried secretsVO)

S3 E3
L’attaque des grenouilles-mutantes
(The croakingVO)
S3 E4
Mauvais rêves
(In dreamsVO)
S3 E5
Le fou du volant
(Race with the demonVO)
S3 E6
Les yeux de la chimère
(Eyes of the chimeraVO)
S3 E7
Liste des épisodes
Titre original : In dreams.
Titre français : Mauvais rêves.


Numéro dans la saison : saison 3 épisode 5.
Numéro de l’épisode : 57.


Première diffusion : 14 novembre 2014 (Nickelodeon).
Diffusion française : 6 février 2015 (Nickelodeon).

Auteur : Doug Langdale.
Superviseur de la réalisation : Ant Ward.


Producteurs : Vladimir Radev et Brandon Auman.
Superviseur de l’animation : Ciro Nieli.
Réalisateur : Sebastian Montes.


Société de production
Lowbar Productions

Société de distribution
Viacom Media Networks

Réalisations vidéos

États-Unis

Retreat !
(Nickelodeon Video, 10 mars 2015 / DVD)


France

Vol. 9 : Nouveaux défis
(Citel Vidéo, 18 novembre 2015 / DVD)

L’intégrale de la saison 3
(Citel Vidéo, 4 octobre 2017 / DVD)

305 - Leonardo entrainement RaphaelDonatello était plongé dans un cauchemar. Il se trouvait de retour à New York, mais poursuivi par une créature. Impossible de lui échapper…

Leonardo s’entraînait les yeux bandés dans le jardin autour de la maison de campagne. Ses frères prenaient part à son exercice. Seul Donatello était absent, profondément endormi. April et Casey se rendaient au village le plus proche pour acheter quelques provisions et demandaient à leurs amis s’ils avaient besoin de quelque chose.
Reprenant l’entraînement, Leonardo ne se ménageait pas, jusqu’à se blesser à nouveau la jambe. Le ninja en avait assez d’attendre que son corps guérisse.

Arrivant à la supérette du village, April et Casey faisaient la rencontre d’un homme au comportement plutôt étrange, Bernie. L’homme était effrayant. Casey découvrait derrière le comptoir un livre gardé sous vitrine nommé Obturaculum Somniorum. Bernie se précipitait pour lui interdire d’y toucher. Une fois les emplettes terminée, les deux amis s’en allaient. Bernie continuait de les effrayer, leur demandant s’ils étaient nombreux, au vu de leurs courses, mais surtout s’ils se sentaient épuisés dernièrement.

A305 - Leonardo météorite 1u même moment Leonardo se réveillait devant la télévision. La nuit était tombée mais le ninja refusait de se reposer. Ce n’était pas ainsi, pensait-il, qu’il se remettrait de ses blessures. Sortant dans les bois, il vit quelque chose tomber du ciel. Une immense pierre aux reflets bleutés. S’approchait du rocher, le mutant recevait une puissante décharge qui le propulsait dans les airs. En se relevant, les douleurs à son genou avaient disparues. Leonardo se sentait en pleine forme ! Il courait d’arbre en arbre à une vitesse folle. Pensant être devenu un super-héros, il entendit une voix dans la forêt. Il venait de faire la rencontre d’un castor de couleur violette, Dire Beaver. Il était un concentré de toutes ses peurs les plus profondes et comptait jeter la tortue plus bas que terre. Le poussant au sol il s’apprêtait à le faire souffrir.
En réalité, Leonardo dormait toujours. Michelangelo et Raphael s’amusaient de le voir si profondément endormi, lui gribouillant le visage. Raphael était aussi fatigué et partait dormir. Michelangelo allait en faire de même.

De retour à la maison, les deux humains étaient surpris de voir les tortues assoupies. April trouvait cela étrange, notamment de la part de Donatello, toujours plongé dans un profond sommeil. Casey préférait réunir les quatre tortues au salon pour essayer d’y voir plus clair.
305 - Dark Beaver cauchemarDans le rêve de la tortue, toujours poursuivie dans les rues de New York, l’image de son agresseur s’éclaircissait. Il s’agissait d’un castor au poil rouge, Dark Beaver. Le menaçant de le dévorer, Donatello se réfugiait dans un collège. Les couloirs étaient interminables. Les portes s’ouvraient toutes soudainement, un vent venu de nulle part se levait et plusieurs Dark Beavers en sortaient, se ruant sur la tortue.
Dans le rêve de Raphael, le ninja se voyait dans la cuisine avec ses trois frères. Leur attitude était très étrange, comme zombifiés. Soudain, Dread Beaver sortit de la table, changeant les trois tortues en clowns terrifiants. Raphael se trouvait alors plongé dans un univers infernal, assis sur une chaise ligoté par les serpents. Ses trois frères jouent une musique démoniaque.
Le rêve de Michelangelo semblait le plus paisible. La tortue se trouvait dans un univers de friandises. Il faisait la rencontre de Dave Beaver, un castor qui lui avouait être sensé l’effrayer. Mais préférait finalement jouer à la balle avec la tortue.

Voyant leurs amis plongés dans cet état soporifique, rien ne pouvant les réveiller, Casey se souvint de la dernière question de Bernie, dans l’épicerie. Il voulait savoir si dernièrement, ils avaient ressentis une éprouvante fatigue. Il y avait sans doute un lien. Le jeune homme retournait à la boutique pour en savoir plus.

305 - Dread Beaver cauchemarApril essayait de rentrer dans l’esprit des tortues pour tenter de les réveiller. Elle commençait par Donatello, réfugié dans leur repaire dans les égouts. Dans la cuisine, la tortue trouvait une boîte à café où le dessin d’une dame ressemblait beaucoup à April. Soudain, celle-ci s’anima et lui ordonna de se réveiller. Son amie parvenait tant bien que mal à communiquer avec lui.
Dans le cauchemar de Raphael, un serpent géant dévorait les tortues une à une, alors qu’elles continuaient de jouer la musique démoniaque. Alors qu’il sautait sur Raphael, toujours attaché, la voix d’April sortit de sa gueule, lui demandant de se réveiller. Trop tard, le reptile fondait sur Raphael.
Dans le rêve de Leonardo, la tortue affrontait toujours Dire Beaver. Soudain son T-phone sonna. Les deux personnages arrêtaient leur combat dans les airs. April demandait à son ami de se réveiller. La tortue comprenait enfin qu’il s’agissait d’un rêve. Mais impossible de se réveiller et son adversaire l’envoyait directement dans le soleil, d’un coup de poing.

305 - Obturaculum Somniorum Casey entrait discrètement dans la boutique pour subtiliser le livre de Bernie. Mais l’homme le surprenait une fois encore à temps. Il pensait que c’étaient les castors qui l’envoyaient, et recevait l’intrus avec sa tronçonneuse. Poussé au sol, le jeune homme parvenait, à l’aide de sa batte, à se défaire de l’arme de son adversaire. Vaincu, Bernie passait aux aveux.
Cela faisait quarante ans qu’il n’avait plus dormi, la faute aux castors du pays des rêves. À l’origine, Bernie était un chercheur qui réalisait une étude sur les rêves. Il voulait démontrer que ceux-ci se déroulaient dans une autre dimension. Il avait créé un commutateur de rêves, un appareil permettant de se rendre dans cette dimension. Les quatre castors, qui cherchaient depuis longtemps à sortir de cette dimension pour s’attaquer aux humains, manquèrent d’être libérés à la suite d’un court-circuit de l’appareil. Ils réussirent à se matérialiser dans les rêves de Bernie. À son réveil, ils étaient piégés dans leur dimension. Depuis 40 ans, l’homme se forçait à ne pas dormir pour leur échapper, éviter qu’ils ne lui drainent toutes ses forces vitales. Il veillait sur son appareil, dissimulé dans le livre Obturaculum Somniorum. Mais comme les castors s’attaquaient à tous ceux proches de Bernie, ce dernier s’était isolé de toute civilisation pour épargner d’autres potentielles victimes. Il devait à présent aider les tortues.

Donatello continuait d’encaisser les attaques de son castor, jusqu’à comprendre à son tour qu’il se trouvait dans un rêve, grâce à April. Prenant son courage à deux mains, il parvenait à blesser son agresseur, qui lui assénait un terrible coup de griffe, le tranchant en quatre. Apparaissaient alors ses trois autres frères. Il ne s’agissait pas d’une illusion cette fois. Les tortues étaient enfin réunies. Dark Beaver invoquait à son tour ses trois frères pour affronter les ninjas.
Si les mutants étaient réunis, les castors aussi. Ils prenaient très vite l’avantage, devenant gigantesques. Le combat continuait de n’avoir aucun sens. Les tortues étaient poussées dans un monde de comic book en noir et blanc, puis dans les égouts, à la gravité inversée.
Dans la maison de North Hampton, April cherchait désespérément de réveiller les tortues. L’arrivée de Bernie n’arrangeait rien. L’homme n’avait aucune solution pour réveiller les tortues qui risquaient de mourir. Comme l’appareil créé par le chercheur semblait être la clé, Casey le détruisit. La barrière était brisée, les castors étaient libres. Les tortues étaient enfin réveillées.
Les castors des pays des rêves étaient également présents dans la salle. Mais à la stupeur de Bernie, ils n’avaient rien à voir avec les terribles créatures qui lui étaient apparues. Ils étaient en réalité de toutes petites boules de poiles, pas plus grandes qu’un caniche. Sentant qu’ils allaient passer un sal quart d’heure, Dire Beaver et ses frères s’éclipsèrent dans un nuage de fumée vers une autre dimension.

Tout était rentré dans l’ordre. Bernie regrettait de s’être empêché de dormir durant quarante années pour lutter contre ces ridicules créatures. Il voulait sauver le monde. Baillant aux corneilles, il s’effondrait au sol pour un repos bien mérité305 - Fin.


Personnages présents

Dream Beavers

Autour de l’épisode

  • Cet épisode s’inspire en grande partie du film d’horreur Les griffes de la nuit
    • L’histoire centrale est similaire au film de Wes Craven, avec Freddy qui rend visite à ses victimes dans leurs rêves.
    • Robert Englund qui a joué le rôle de Freddy Krueger a prêté sa voix à Dark Beaver et Dread Beaver.
    • Dark Beaver a sa fourrure de la même couleur rouge foncée que le sweatshirt de Freddy.
    • Les longues griffes de ces castors rappellent celles de Freddy.
    • Le thème du film Les griffes de la nuit est joué au moment où Bernie raconte son histoire à Casey.
    • Le livre de Bernie, Obturaculum Somniorum rappelle beaucoup le livre Necronomicon
  • Sur la tronçonneuse de Bernie, on peut lire l’inscription « saw is family » (traduit en français par « Je tronçonne donc je suis »), réplique du film Massacre à la tronçonneuse, où Bill Moseley (son comédien de doublage US dans l’épisode) joue également un rôle.
  • Dans la boutique de Bernie, on peut voir plusieurs clins d’œil aux univers des tortues
    • La revue de Chris Bradford.
    • Une boîte de conserve à l’effigie de Ray Fillet.
    • On retrouve aussi des céréales rappelant les marques américaines Count Chocula et Boo Berry.

Galerie

Laisser un commentaire